Nous sommes le Sam 16 Déc 2017 19:34


Tuto: bitube à distributeur qui démarre pas (la sa...e)

Tuto: bitube à distributeur qui démarre pas (la sa...e)

Messagede alpa » Lun 30 Oct 2017 15:16

Bonjour,

Comment diagnostiquer ce qui ne va pas sur la bitube à distributeur d'allumage quand elle ne veut plus démarrer ?
Cela suppose que le demarreur tourne mais ca ne part pas meme si ca tousse.

J'ai décidé de faire ce tuto parce que c'est une question fréquente et parce que je suis en plein dedans: elle ne demarre plus (ma suissesse 222E).

1. Tout d'abord il faut se poser la question la plus évidente: y a-t-il suffisamment d'essence dans le bac.

2. Il arrive des fois qu'une voiture (surtout catalisée) cale et ne veut plus redemarrer imméditement mais redemarre 1h plus tard. Dans ce cas il faut ouvrir le bac d'essence juste quand ca cale. Si on sent l'air rentrer dans le bac alors c'est juste la ventilation du bac qui ne marche plus. L'air n'y rentre plus et la depression empeche l'essence d'en sortir.

On passe à l'éléctronique.
La voiture a deux boitiers de gestion du moteur: injection + allumage. Le boitier d'injection est coté pied gauche du passager, l'autre coté pied droit.
Les deux boitiers sont totalement indépendants et ne savent pas que l'autre existe.
Le faisceau des deux boitiers est commun mais completement séparé du reste de la voiture. Sauf le fil de la pompe à essence. Les boitiers prennent leur alimentation directement sur la batterie.
Boitier injection: s'occupe des injecteurs, de la pompe à essence et du ralenti (la vanne de ralenti).
Boitier allumage: allumage et valve de boost (qui gére la pression des turbos, l'AMAM).
On peut debrancher un des boitiers, l'autre va fonctionner correctement.
Les boitiers ne se partagent que deux capteurs: ceux de position du moteur. Un sur la poulie du vilo, l'autre sur la poulie de l'AAC coté passager.
Tous les autres capteurs extérieurs vont sur l'injection. Le boitier d'allumage a sont propre capteur de pression dans son boitier.
Notez qu'une panne de boitier est rare, ils sont très fiables et protégés contre les abus.

3. Quand on tourne la cles en position contact sans démarrer on doit entendre la pompe à essence tourner pendant 15-20 secondes. En écoutant sous le capot on entend clairement l'essence circuler dans la rampe d'injection. Quand la pompe se coupe après 15 secondes on entend claquer un des trois relais de la gestion.

Les trois relais de la gestion fixés sur la tour de l'amorto, deux avec fusible, celui de l'allumage (boitier et bobine) sans fusible.

Image

Si la pompe ne s'allume pas à la mise de contact c'est que le boitier d'injection ne s'allume pas ou que le relais injection ou de la pompe ne marche plus. Donc chercher coté alimentation 12v.

4. Au démarrage la voiture tousse un peu et ne démarre pas. On vérifie que le moteur n'est pas noyé.
On essaye de démarrer, ca ne démarre pas. On débranche tous les injecteurs et on re-essaye. Si ca démarre et ca cale aussitot c'est que tout marche mais le melange est beaucoup trop riche.
On peut aussi +/- vérifier que le capteur de tempe d'eau, essentiel pour la richesse, fonctionne. Pour cela on peut essayer de demarrer en le débranchant (ce qui en général appauvri le mélange) ou même en l'inversant avec le capteur de temperature de l'air.
Les deux capteurs sont montrés sur la photo, l'un au dessus de l'autre. Capteur d'eau vert (ou bleu) en bas, celui d'air brun en haut.

Image

5. Tester la masse. Même si ce n'est pas forcement la vraie cause du probleme une mauvaise masse crée un tas de problèmes.
Pour tester on prend un voltmetre et on mesure la tension entre le - de la batterie et le moteur, peu importe ou. On mesure pendant que le démarreur tourne. La tension doit être de l'ordre de 0.2-0.3v. Si c'est 2 volts alors il y a un pb de masse et l'allumage risque d'être trop faible.

Image

6. Tester si les deux boitiers recoivent le minimum d'information necessaire.
La méthode est rustique et fiable. Il faut une vieille bougie et un injecteur (peu importe quel injecteur du moment que c'est un haute impédance, c.a.d. 10 Ohm minimum).
On débranche tous les injecteurs pour eviter de noyer le moteur, on branche un injecteur sur n'importe quel connecteur d'injecteur et une bougie sur par exemple le cable du cyl 1. Il vaut mieux enlever de l'injecteur le capuchon en plastic qui cache sont nez, comme sur la photo.

Image

On plaque la masse de la bougie sur la masse du moteur (voir la photo) avec par exemple un bout de bois et avec l'autre main on met un doigt sur le bec de l'injecteur. Pendant que votre charmant assistant(e) démarre vous devez voir les étincelles regulieres sur la bougie et la pointe de l'injecteur doit vous piquer regulièrement (2-3 fois par seconde). Les etincelles devrons arriver toutes 1-2 secondes, les pulses d'injection sont 2 fois plus frequents (les injecteurs sont branches par paires). Tout cycle de demarrage commence par un pulse d'ouverture des injecteurs suivi par des pulses en phase avec la rotation du moulin.
Pour accentuer les piqures on peut installer une résistance de 10-15k Ohm dans le connecteur du capteur tempe d'eau, ca fera croire le boitier qu'il fait très froid et les pulses seront plus longs. Il suffit de prendre une résistance et juste glisser ses deux pattes dans le connecteur.
Comme déjà dit on peut enlever un des deux boitiers pour tester l'autre. Ca permet de s'assurer qu'ils ne se gênent pas d'une manière quelconque (par exemple si le 12v n'est pas en bon etat le fait de brancher les deux boitiers peut la faire ecrouler). ATTENTION: en de/rebranchant un boitier il est préférable de débrancher la batterie.
- S'il y a les deux alors c'est un pb de richesse (voir point 4 pour savoir si c'est trop riche ou pauvre) ou de puissance des étincelles (ou de masse, voir le point 5).
- S'il n'y a pas d'étincelles il y a un pb coté allumage, si l'injecteur ne pique pas alors pb injection. La on part dans un diag plus compliqué.
- S'il n'y a ni étincelle ni injection, ou s'il y a les deux de manière irrégulière alors c'est un pb d'un des capteurs de position du moteur. C'est très fréquent car le cablage de ces capteurs ne résiste pas à la chaleur sous le capot. Tant qu'on n'obient pas les étincelles/piqures régulières ce n'est pas la peine d'essayer autre chose.
Dernière édition par alpa le Jeu 2 Nov 2017 12:34, édité 7 fois.
On se reposera a la morgue Coucou Koen
Avatar de l’utilisateur
alpa
V8
 
Messages: 2179
Inscription: Mer 9 Fév 2011 14:19
Localisation: Grenoble

Re: Tuto: bitube à distributeur qui démarre pas (la s...e)

Messagede gemini » Lun 30 Oct 2017 17:23

Et bien voilà un tuto qu'il est bien fait!

Bien le merci. :D
“What this button does is it turns carbon dioxide into noise.” J Clarkson
Avatar de l’utilisateur
gemini
V12
 
Messages: 2633
Inscription: Lun 20 Juin 2011 22:01
Localisation: Hainaut, Belgique

Re: Tuto: bitube à distributeur qui démarre pas (la s...e)

Messagede MASERALFA » Lun 30 Oct 2017 21:49

Grazie Alpa, c’est clair net et precis ;)
Fred
ex Biturbo 1984
ex 2.24V
ex 422
ex Biturbo SI Black
ex Ghibli 1994
ex Ghibli GT 1996
ex 222 SE de 1992
actuelle Quattroporte IV V8 Evo 1999
Actuelle 2 Spyder Zagato 2.0 de 1991
MASERALFA
V12
 
Messages: 3706
Inscription: Ven 25 Fév 2011 13:18
Localisation: En Provence verte

Re: Tuto: bitube à distributeur qui démarre pas (la sa...e)

Messagede maseramo » Mer 1 Nov 2017 17:33

Magnifique cours de diagnostic. Merci Alpa, c'est vraiment très bien expliqué :) Je me régale !
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6536
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)


Retourner vers Trucs et astuces

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités