Nous sommes le Jeu 15 Nov 2018 02:36


Interview G. Behra

Image

Re: Interview G. Behra

Messagede jojoc » Ven 23 Mar 2018 02:02

Superbe témoignage d'une folle époque. Jean Behra peut être considéré comme le premier très grand pilote français de F1, mais étrangement le palmarès plaidera pour Maurice Trintignant.
Il lui reste Sebring, la plus belle victoire de la 450S, autre icone au palmarès inachevé. J'avais eu la chance de monter dans le châssis 4502 au Ring et sous la pluie il y a une dizaine d'année. S’imaginer J Behra et son pilotage viril entrer dans Mulsanne après avoir enquillé les Hunaudières à plus de 300...Ça rends terriblement humble !
Avatar de l’utilisateur
jojoc
Monocylindre
 
Messages: 52
Inscription: Jeu 29 Mai 2014 08:59
Localisation: Tremblay-en-France 93

Re: Interview G. Behra

Messagede ciscoauto » Ven 23 Mar 2018 09:11

Extraordinaire ! :shock: et hyper intéressant ! Merci pour ce moment d'Histoire, celle de la course automobile mais surtout ces histoires d'hommes (et de femme :) ) :Maze . Merci de l'avoir partagé et content que tu aies pu vivre ce moment :Maze
François. Quattroporte III
Avatar de l’utilisateur
ciscoauto
V8
 
Messages: 1246
Inscription: Lun 28 Juil 2014 10:03
Localisation: Munich (Allemagne)

Re: Interview G. Behra

Messagede William » Ven 23 Mar 2018 10:30

Je ne connaissais pas Georges Behra. Son histoire est pourtant aussi palpitante qu'humaine. Merci Alido !
Le moteur des uns fait le malheur des autres.
ex Quattroporte 5 ZF
3200 auto.


Image
Avatar de l’utilisateur
William
V8
 
Messages: 1452
Inscription: Mer 9 Juil 2014 19:46
Localisation: Liège (Belgique)

Re: Interview G. Behra

Messagede tity68 » Ven 23 Mar 2018 19:07

Bravo pour ce très beau reportage qu'on lit comme un roman . Mais ce n'en est pas un ,c'est la dure réalité d'une époque où les pilotes "en avaient dans le pantalon" et où cela se terminait souvent très mal

Une époque où les pilotes étaient des gentlemen et non des machines insensibles

Merci maseramo pour ce moment d'émotion
Avatar de l’utilisateur
tity68
Monocylindre
 
Messages: 68
Inscription: Lun 27 Juin 2016 20:24

Re: Interview G. Behra

Messagede Blu Sera » Ven 23 Mar 2018 19:19

Passionnant et émouvant, encore une incroyable rencontre sous le signe du trident ;)
Grazie Maseramo pour le partage, on vit un peu cette rencontre par procuration !
Les anecdotes sur Bertocchi et De Filippis nous éclairent sur ces héros du Maseratisme, quelle époque formidable !!!
Merci, merci, merci !
Avatar de l’utilisateur
Blu Sera
V8
 
Messages: 1992
Inscription: Sam 9 Mar 2013 15:32

Re: Interview G. Behra

Messagede Blu Sera » Ven 23 Mar 2018 19:21

Et Philippe de demander : "A quand une rencontre avec Jean-Paul Behra, fils de Jean ?" ;)

Image
Avatar de l’utilisateur
Blu Sera
V8
 
Messages: 1992
Inscription: Sam 9 Mar 2013 15:32

Re: Interview G. Behra

Messagede maseramo » Sam 24 Mar 2018 01:16

Un immense merci à tous les amis pour ce bel accueil que vous faites à cette interview.

C'est le mot "émouvant" qui revient souvent dans vos commentaires et c'est bien ce que j'ai ressenti ;) à l'interview mais aussi à la lecture de vos messages chaleureux !

Sur la photo de Philippe ci-dessus, c'est le circuit de Reims en 1958 (virage de Muizon ? Qu'en dis-tu PLM ?). Jean Behra avec la BRM numéro 14 fait l'intérieur à la Maserati 250 F de la Scuderia Centro Sud de Gerino Gerini (numéro 32). Suivent Stirling Moss sur la Vanwall numéro 8 et Francisco Godia sur une 250 F privée numéro 40.

Oui, Jean-Paul est le fils que Jean Behra a eu très tôt, à 21 ans. Jean-Paul a seulement 6 ans de moins que son oncle Georges !

Dans l'immédiat après-guerre, Jean Behra n'était pas un "gentleman biker" argenté qui payait pour courir à moto. Au contraire, Jean Behra s'inscrivait à une course de moto tous les week-end, de partout en France, pour faire vivre femme (Charlotte) et enfant (Jean-Paul) qui restaient à Nice. Les primes de départ ne payaient qu'une partie des frais engagés. Jean Behra avait absolument besoin de ramener à la maison les primes de victoire, de meilleur tour en course, de meilleur temps des qualifications ... etc.

Nul doute que cette motivation financière s'ajoutait à sa combativité naturelle et a contribué à forger son caractère et son image de très grand courageux. Il a foncé, Jean Behra, en moto, devenant Champion de France (sur Guzzi privée puis semi-privée) quatre années d'affilée (1948-1949-1950-1951).

En 1949, quelqu'un a l'idée géniale de lui prêter une voiture (et quelle voiture : une Maserati 4CL 1500cc à compresseur, c'était un signe !) pour s'essayer en course de cote ( celle du Mont Ventoux). Jean Behra, pour sa première course en voiture, se classe 3ème. Amédée Gordini repère son immense talent et le prendra comme pilote Formule 1 et Sport en 1952-1953-1954.

Ci-dessous une photo importantissime (extraite du livre de Jean Luc Fournier), la première course en voiture de Jean Behra au Mont Ventoux en Maserati 4 CL en 1949 :
Image
J'ai bien l'impression, à la forme assez haute de la calandre, qu'il s'agit d'une 4 CL d'avant guerre et non d'une 4 CLT sortie en 1947.
Dernière édition par maseramo le Dim 6 Mai 2018 14:55, édité 1 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7484
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Interview G. Behra

Messagede ghibli30 » Mer 28 Mar 2018 21:29

Bravo mon ami Alido, quel travail !
Histoire passionnante que tu vas pouvoir nous raconter avec un rétroprojecteur lors de l'une de nos prochaines sorties....
Et tu es maintenant dépositaire d'objets historiques!
Si l'usine s'intéressait plus à son histoire elle te déclarerait d'utilité publique....
Patrice
Image
Avatar de l’utilisateur
ghibli30
V8
 
Messages: 1481
Inscription: Dim 4 Sep 2011 18:30
Localisation: Nice

Re: Interview G. Behra

Messagede maseramo » Mer 28 Mar 2018 23:54

Salve Patrice, grazie mille per l'entusiasmo ! Je vous ferais avec plaisir un topo.


D'ailleurs chose promise, chose due. Voici le dossier Jean Behra, fruit de presque 2 mois de ratissage et de synthèse de ce que j'ai pu trouver sur ce grand pilote avec, en plus, les souvenirs livrés par Georges Behra :

viewtopic.php?f=36&t=5930
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7484
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Interview G. Behra

Messagede Froggie » Jeu 29 Mar 2018 00:11

Un grand merci aussi pour ce reportage et le partage de ces anecdotes, être pilote à l'époque était vraiment une vie à risques.
G. Behra a reconnu en toi un vrai passionné et une mine de savoir, tu mérites tes boutons!
Avatar de l’utilisateur
Froggie
V8
 
Messages: 1251
Inscription: Jeu 12 Oct 2017 22:50
Localisation: Belgique

PrécédenteSuivante

Retourner vers OPEN DISCUSSIONS ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron