Nous sommes le Mar 17 Juil 2018 21:59


Bibliothèque de Maseratitude

La bibliothèque
Les miniatures
Les musées
Les nouvelles de Maseramo

Monographie Tipo 26B

Messagede Gun » Dim 12 Fév 2012 09:34

Fascinante monographie d'un glorieux modèle de machine de course de la maison du Trident sur 16 pages à travers photos de l'époque et témoignages exclusifs.

Pour la Tipo 26B, le moteur a été porté à 2 litres, en augmentant légèrement (de 2 mm) l'alésage des huit cylindres et en allongeant la course du vilebrequin de 16 mm. Deux des huit moteurs réalisés ont été réalésés (encore 2 mm), afin d'atteindre une cylindrée de 2 100 cc. L'alliage Elektron, dans les derniers moteurs produits, a remplacé la fusion en fonte. Le compresseur était maintenant alimenté par un seul carburateur Memini qui, en 1929, a été remplacé par un Weber, avec le moteur qui produisait 155 ch à 5 300 tours/min. La voiture était dotée d'une boîte à 4 rapports. À partir de 1928, le châssis est devenu plus léger et l'empattement a été réduit de 70 mm. La ligne de la biplace avait été modifiée et la voiture avait maintenant un radiateur incliné et sur le capot un nombre de trappes de ventilation différent : ces variations étaient faites par différents artisans parmi lesquels un jeune homme, Medardo Fantuzzi. La vitesse de pointe déclarée était comprise entre 180 et 210 km/h.

Parmi les clients on peut citer Carlo Pedrazzini de Lugano et Juan Malcolm de Buenos Aires. Une de ces trois voitures officielles s'est classée douxième aux 500 Miglia d'Indianapolis, en 1930 ; à son volant Letterio Cucinotta de Messine. Le modèle de 1929, exposé au Musée Biscaretti de Turin, constitue, d'après ce que l'on sait, le plus ancien exemplaire complet de Maserati qui existe encore. De ce modèle, sept exemplaires ont été produits.

Disponible à l'achat ICI

Retour à la bibliothèque
Avatar de l’utilisateur
Gun
Administrateur du site
 
Messages: 3318
Inscription: Lun 7 Fév 2011 19:59
Localisation: 91

Monographie A6 GCS

Messagede Gun » Dim 12 Fév 2012 09:36

Fascinante monographie d'un glorieux modèle de machine de course de la maison du Trident sur 16 pages à travers photos de l'époque et témoignages exclusifs.

Le sigle complexe qui désigne ce modèle veut dire Alfieri (Maserati) 6 cylindres fonte (le matériau du bloc moteur) Course Sport. Il s'agit de la dernière automobile conçue sous l'égide d'Ernesto, Ettore et Bindo Maserati, avec la collaboration d'Alberto Massimino, successeur désigné à la direction du secteur technique, avant que les trois frères sortent de scène. L'A6GCS marque le point de rupture avec la tradition précédente, avec elle on passe à l'admission naturelle (sans le compresseur) et à l'arbre à cames en tête qui règle le fonctionnement des soupapes (deux par cylindre) disposées en V. Alimenté par trois carburateurs Weber à simple allumage, le moteur de 2 litres pouvait arriver à 130 ch, en utilisant comme carburant de l'alcool méthylique. La structure du châssis était fournie par Gilberto Colombo (Gilco) et réalisée avec des tubes à section elliptique de type Mannesman. Les roues de 16 pouces (de Borrani) avaient des pneumatiques Pirelli.

La carrosserie biplace ouverte, type barquette, était privée de portes et se caractérisait par la présence d'ailes de motocyclette et d'un seul phare avant, placé au centre, appelé monophare ; elle avait été réalisée par Merardo Fantuzzi, carrossier Maserati, célèbre pour la Tipo 26. En 1948, une version avec ailes intégrées et éclairage à trois phares était destinée surtout aux courses d'endurance. Un seul coupé, à la ligne aérodynamique, a été réalisé pour Villoresi, qui en a pris le volant à l'occasion de la Mille Miglia de 1947. Au total 15 exemplaires de cette voiture ont été produits dont deux exportés au Brésil et un seul aux États-Unis. Deux voitures d'écurie ont participé aux courses entre 1947 et 1948 avec au volant Alberto Ascari et Luigi Villoresi ; ce dernier a été vainqueur du championnat italien, les deux années.

L'enlèvement des dispositifs utilisés pour les courses sur route et du siège destiné au passager ont permis aussi la participation de l'A6GCS, sous forme de monoplace, à des courses de Formule 2, avec un poids à sec de 580 kg. Depuis 1950, un nouveau moteur à double arbre a été essayé sur deux des exemplaires de course.

Disponible à l'achat ICI


Retour à la bibliothèque
Avatar de l’utilisateur
Gun
Administrateur du site
 
Messages: 3318
Inscription: Lun 7 Fév 2011 19:59
Localisation: 91

Monographie A6 GCS 2000

Messagede Gun » Dim 12 Fév 2012 09:47

Fascinante monographie d'un glorieux modèle de machine de course de la maison du Trident sur 16 pages à travers photos de l'époque et témoignages exclusifs.

La A6G originale a eu une vie commerciale relativement courte due en partie à un manque de puissance et Maserati a remédié à la situation avec un nouveau moteur 6 cylindres en ligne à course courte, avec deux arbres à cames en tête entraînés par chaîne, dérivé dans une certaine mesure des voitures de course sport A6GCS et des modèles monoplace Formule 2 A6GCM. Avec une cylindrée de 1 985 cm3 et alimenté par trois carburateurs, le moteur développe 150 ch à 6 000 tr/min (jusqu’à 160 ch avec le double allumage de 1956), ce qui correspond à la vitesse impressionnante de 210 km/h avec un dernier rapport long et la carrosserie légère de Zagato.

L’A6G/54 était proposée dans les brochures de vente de l’entreprise avec quatre types de carrosserie différents, y compris un coupé et un spyder de Frua et un coupé plus formel conçu par Allemano. 60 voitures ont été produites en tout juste trois ans mais, fait intéressant, 20 d’entre elles ont été vendues avec une quatrième option, le coupé orienté compétition de Zagato. La plupart des premiers exemplaires ont été vendus à l’étranger alors que, à partir de 1956, plusieurs ont été vendus à des pilotes italiens qui utilisaient ce modèle essentiellement dans des courses de côte, des courses longue distance et des épreuves sur piste. Le raffinement technique de Maserati et la quête incessante de pureté aérodynamique de Zagato ont mené au modèle berlinetta de course des années 1950, qui a participé à la compétition de façon convaincante dans la catégorie des 2 litres GT, remportant les plus grands honneurs du championnat italien de 1956 et qui a marqué un certain nombre de victoires dans la catégorie des courses de côte jusque dans le début des années 1960.


Disponible à l'achat ICI

Retour à la bibliothèque
Avatar de l’utilisateur
Gun
Administrateur du site
 
Messages: 3318
Inscription: Lun 7 Fév 2011 19:59
Localisation: 91

Monographie 150S

Messagede Gun » Dim 12 Fév 2012 09:52

Fascinante monographie d'un glorieux modèle de machine de course de la maison du Trident sur 16 pages à travers photos de l'époque et témoignages exclusifs.

La 150S marque le retour au moteur 4 cylindres pour les voitures de course, dans la classe 1,5 l. La voiture se caractérisait par la simplicité avec laquelle le pilote privé pouvait effectuer son entretien. Il s'agissait d'un propulseur à course courte en mesure d'atteindre les 7 500 tours/min., avec une puissance de 140 chevaux. Dans certains exemplaires, la boîte à 4 rapports a été remplacée par une unité à cinq rapports. Le nouveau châssis tubulaire montrait un empattement extrêmement court : au début de 2 150 mm, porté ensuite à 2 250 mm. Les carrosseries étaient réalisées par Celestino Fiandri et Medardo Fantuzzi.

Le développement du projet de l'automobile, dont on doit la conception à Vittorio Bellentani, a été ensuite confié à Giulio Alfieri, qui a dû au début résoudre des problèmes liés à la tenue de route et à la manoeuvrabilité et aussi aux boîtes du différentiel sur lesquelles des fissures avaient été relevées. Ces problèmes, alors que Maserati faisait ses premiers pas, ont été cependant très vite oubliés quand, en août 1955, Jean Behra a gagné les 500 km du Nürburgring, en laissant derrière lui une armada de 13 Porsche.

Des 25 exemplaires produits, beaucoup ont été ensuite dotés de moteur 200S pour pouvoir être utilisés dans la classe 2 litres. Parmi les premiers acheteurs de cette automobile, on compte l'argentin Alejandro de Tomaso et sa future femme, l'américaine Isabelle Haskell. En 1961, un moteur 150S a été utilisé en Formule 1 par l'anglais Emeryson. Une seule 150S a été carrossée comme voiture Grand Tourisme, avec un regard à la production ; le projet a cependant été abandonné en faveur de la plus grande 3500 GT.

Disponible à l'achat ICI

Retour à la bibliothèque
Avatar de l’utilisateur
Gun
Administrateur du site
 
Messages: 3318
Inscription: Lun 7 Fév 2011 19:59
Localisation: 91

Monographie 200S 200SI

Messagede Gun » Dim 12 Fév 2012 10:00

Fascinante monographie d'un glorieux modèle de machine de course de la maison du Trident sur 16 pages à travers photos de l'époque et témoignages exclusifs.

La 200S était propulsée par le moteur 4 cylindres de la 150S auquel on avait augmenté l'alésage (de 11 mm) et la course (de 3 mm), de façon à lui consentir l'entrée dans la classe 2 000 cc. On avait ainsi obtenu un bien meilleur couple aux régimes de bas à moyen. L'empattement, de 2 150 mm au début a été porté ensuite à 2 250 mm. Les trois premiers exemplaires montaient le pont arrière rigide de la A6GCS, remplacé ensuite par la suspension arrière de Dion.

Plutôt que les deux ressorts à lame longitudinaux, on a préféré un seul ressort à lame transversal afin de surmonter les problèmes de manoeuvrabilité de la version initiale. La version SI (sport international) était dotée de portières, du côté conduite et du côté passager, de pare-brise entier, d'essuie-glace et de capote ; ces éléments la rendaient conforme au règlement pour la catégorie voitures de sport de 1957.

28 exemplaires ont été réalisés, vendus le plus souvent à des clients américains pour le championnat SCCA (Sports Car Club of America). En Europe, le pilote suisse Willy Daetwyler a gagné le championnat de la montagne de 1957.


Disponible à l'achat ICI


Retour à la bibliothèque
Avatar de l’utilisateur
Gun
Administrateur du site
 
Messages: 3318
Inscription: Lun 7 Fév 2011 19:59
Localisation: 91

Monographie Quattroporte

Messagede Gun » Dim 12 Fév 2012 10:04

Monographie unique en son genre: une vue panoramique des grandes Quattroporte de la Maison de Modène.
À partir de la Tipo AM 107 du 1963 jusqu’au modèle phare présenté en 2003 au Salon de Francfort.
Édition en anglais.

Disponible à l'achat ICI


Retour à la bibliothèque
Avatar de l’utilisateur
Gun
Administrateur du site
 
Messages: 3318
Inscription: Lun 7 Fév 2011 19:59
Localisation: 91

Re: Bibliothèque de Maseratitude

Messagede Gun » Mar 14 Fév 2012 06:56

J'ai rajouté les dernières acquisitions de Barth.
Avatar de l’utilisateur
Gun
Administrateur du site
 
Messages: 3318
Inscription: Lun 7 Fév 2011 19:59
Localisation: 91

Carnets de rêves, carnets d’atelier

Messagede Gun » Lun 20 Fév 2012 05:00

Auteur : François Chassaing
Editeur : Editions du Palmier
Langue : Français
90 pages

Un livre qui raconte une belle aventure, celle d’un homme qui décide de construire une réplique de Maserati Birdcage. Un projet complètement dingue mais une belle réussite au final. Qui n’a pas rêvé de construire sa propre voiture….


Retour à la bibliothèque
Avatar de l’utilisateur
Gun
Administrateur du site
 
Messages: 3318
Inscription: Lun 7 Fév 2011 19:59
Localisation: 91

Archivio Maserati (1998)

Messagede Gun » Lun 20 Fév 2012 05:05

Auteur : Giorgio Nada
Editeur : Maserati

Ce merveilleux portfolio produit par Maserati pour les amateurs enthousiastes de la marque, contient un certain nombre de fac-similés de projets, des dessins techniques, des brochures de vente et de la littérature Maserati provenant des archives de la «Casa del Tridente». Produit en série limitée de 1998 exemplaires. Le mien porte le numéro 1576…

Si vous le trouver un jour, surtout n’hésitez pas une minute.



Retour à la bibliothèque
Avatar de l’utilisateur
Gun
Administrateur du site
 
Messages: 3318
Inscription: Lun 7 Fév 2011 19:59
Localisation: 91

Re: Bibliothèque de Maseratitude

Messagede Gun » Lun 20 Fév 2012 05:08

Je viens de rajouter 3 nouveaux livres de Barth.


Retour à la bibliothèque
Avatar de l’utilisateur
Gun
Administrateur du site
 
Messages: 3318
Inscription: Lun 7 Fév 2011 19:59
Localisation: 91

PrécédenteSuivante

Retourner vers WHAT ELSE ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités