Nous sommes le Mer 11 Déc 2019 14:50


Les "hommes" de Maserati : Maria Teresa De Filippis

Image Image Image Image

Re: Les "hommes" de Maserati : Maria Teresa De Filippis

Messagede maseramo » Mar 7 Oct 2014 21:25

Image
Superbe la A6GCS/53 en appui. Remarquez la portière qui s'ouvre avec la force centrifuge !


Cette période sur A6GCS/53 personnelle est l'une des plus glorieuses de la carrière de pilote de Maria Teresa qui courrait aussi sur des barquettes 200 S ou 300 S de la Centro Sud ( elle termina seconde du Grand Prix de Naples 1956 sur 200 S).
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8282
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les "hommes" de Maserati : Maria Teresa De Filippis

Messagede maseramo » Mar 7 Oct 2014 21:27

On peut être noble et malgré tout quelque peu rebelle ! Maria Teresa, cheveux lâchés, fume assise à même le sol, adossée à une barquette marquée Centro Sud !!

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8282
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les "hommes" de Maserati : Maria Teresa De Filippis

Messagede maseramo » Mar 7 Oct 2014 21:33

A6 GCS/53, 200 S, 300 S : à la fin des années 50, le nom de Maria Teresa De Filippis est indissociable de celui de Maserati ! C'est alors que notre héroïne va frapper un très grand coup, "épousant Maserati" pour l'éternité devant l'histoire du sport automobile, elle s'acheta en 1958 une 250 F de Formule 1 !
Image


Cela faisait déjà quelques temps que Guerino Bertocchi lui assurait qu'elle avait la compétence pour piloter en Formule 1. Maria Teresa en parle dans ses mémoires :

" En 1958, je décidai de suivre les conseils de Guerino Bertocchi, l’inoubliable essayeur de Maserati, qui insistait depuis longtemps pour que je franchisse le grand pas : acheter une formule 1, une 250 F. Cette voiture, je la reçus au Grand Prix de Syracuse, avec un ruban bleu porte bonheur mis par Guerino derrière le siège. Je ne l’avais jamais encore essayée. Je montai à bord et … je me suis classée 5ième ! Je dois dire que je me suis familiarisée d’emblée avec la voiture, malgré le frein à droite et l’accélérateur au milieu. Sa conduite ne me pesait pas et aucune crainte révérencielle ne venait gâter mon plaisir".
Image
La Maserati 250 F, l'archétype de la Formule 1 à moteur avant : 2.5 litres, 6 cylindres en ligne, double allumage, 270 cv à 290 cv (1957) pour 650 kg voire 630 kg (1957).
Dernière édition par maseramo le Mer 15 Oct 2014 21:27, édité 1 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8282
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les "hommes" de Maserati : Maria Teresa De Filippis

Messagede maseramo » Mar 7 Oct 2014 21:38

Cette course à Syracuse ne comptait pas pour le championnat mondial et les véritables débuts de Maria Teresa en Formule 1 se déroulèrent aux essais du Grand Prix de Monaco 1958 où nous la retrouvons.
Image
Après ce petit "flash back" sur la carrière "pré-Formule 1" de Maria Teresa, nous voilà revenus à la photo du début de ce topo, aux essais du Grand Prix de Monaco 1958. La ligne droite de départ est derrière le muret. Les stands donnaient directement sur le port (il n'y avait à l'époque ni piscine, ni bien sûr S de la piscine !)
Image

L'admission se faisait par la prise d'air dynamique sur la droite de la 250 F et l'échappement libre par la gauche assez près de la tête du pilote, ce qui ne gênait pas Maria Teresa, sourde de l'oreille gauche depuis son accident de 1954 !!
Image
Impressionnante la 250 F sous cet angle !
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8282
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les "hommes" de Maserati : Maria Teresa De Filippis

Messagede maseramo » Mar 7 Oct 2014 21:49

les essais dans les rues de Monaco :
Image


A noter la précision du pilotage, les roues passant à moins de 10 cm des trottoirs, et l'effort de concentration du visage !
Image

Déception pour Maria Teresa : elle réalisa le 21 ième temps des essais sur 30 concurrents, la grille de départ étant limitée à 16 places.
Elle ne put prendre part au Grand Prix de Monaco 1958. Stirling Moss tente de la consoler à l'annonce des résultats des essais :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8282
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les "hommes" de Maserati : Maria Teresa De Filippis

Messagede maseramo » Mar 7 Oct 2014 21:58

Quelques semaines plus tard, au Grand Prix de Belgique à Spa, notre "pilotesse" peut enfin prendre le départ d'une course de Formule 1 comptant pour le championnat.
Ici dans les stands avant la course :
Image

Une des plus belles photos de Maria Teresa de Filippis :
Image


Au virage de la Source avant la descente vers l"Eau Rouge" :
Image


Image
Curieuses publicités pour Stirling Moss !
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8282
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les "hommes" de Maserati : Maria Teresa De Filippis

Messagede maseramo » Mar 7 Oct 2014 22:03

Sur le "Haut de la Cote", "Malmedy" en contre-bas à gauche, "Stavelot" au fond à droite. Maria Teresa termina 10ième de la course :
Image
Le roi Leopold de Belgique demanda sa présence sur le podium, ce que Maria Teresa relate :
"Je me souviens, à Spa-Francorchamps, être arrivée en dixième position et Leopold de Belgique, après la course me touchant les bras, incrédule, ne comprenant pas comment j’avais fait pour piloter « ce monstre » sur un circuit aussi difficile et rapide que Spa. A l’époque, je ne pesais guère plus de 49 kg mais la 250 F était plutôt facile à mener où on voulait ".


Dans les années 2000, où qu'elle se rendait, on trouvait une 250 F à faire essayer à Maria Teresa, 80 ans et cheveux blancs au vent. Elle a du presque toutes les conduire !!! L'orientation du bolide est presque la même que sur la photo de Spa 1958 au dessus !!
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8282
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les "hommes" de Maserati : Maria Teresa De Filippis

Messagede maseramo » Mar 7 Oct 2014 22:10

A Silverstone en 1958 :
Image
de belles photos d'époque ...
Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8282
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les "hommes" de Maserati : Maria Teresa De Filippis

Messagede maseramo » Mar 7 Oct 2014 22:12

ou actuelle !
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8282
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les "hommes" de Maserati : Maria Teresa De Filippis

Messagede maseramo » Mar 7 Oct 2014 22:15

J'aime beaucoup cette photo au Grand Prix du Portugal car Guerino Bertocchi (qui pousse en blanc à gauche) et Maria Teresa De Filippis y sont réunis. Un ennui technique contraindra Maria Teresa à l'abandon.
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8282
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

PrécédenteSuivante

Retourner vers WHAT ELSE ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité