Nous sommes le Mer 15 Aoû 2018 19:14


Grand Prix Historique de Monaco

Les photos, les vidéos, les commentaires de nos sorties

Grand Prix Historique de Monaco

Messagede maseramo » Dim 13 Mai 2018 16:07

Une belle représentation Maserati au Grand Prix Historique de Monaco et l'occasion de vous présenter un aperçu de l'évolution, en catégorie "Sport", depuis l'ultime Monofaro à la dernière 300 S.

La plupart des photos que je publie dans cet article ont été réalisées par mon cousin Julien Menicucci.

L'ultime Monofaro, qui a perdu ses garde boue type "vélo" au bénéfice d'ailes rapportées boulonnées :
Image

Image

Ascari et Bertocchi sur presque le même exemplaire aux mille Miglia 1949 :
Image

Image

Image

rappel sur la Monofaro :
viewtopic.php?f=12&t=2255
Dernière édition par maseramo le Mer 16 Mai 2018 21:15, édité 14 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7325
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Grand Prix Historique de Monaco

Messagede joeley » Dim 13 Mai 2018 16:29

Jolies ces ailes. Tout simple et magnifique. ;)
Avatar de l’utilisateur
joeley
V8
 
Messages: 1430
Inscription: Mer 13 Juil 2016 10:29
Localisation: Drôme

Re: Grand Prix Historique de Monaco

Messagede maseramo » Dim 13 Mai 2018 16:30

L'A6GCS/53 qui a suivi la Monofaro en 1953 a gagné deux arbres à cames en tête au lieu d'un et des ailes intégrées :
Image



Dont celle de Maria Teresa De Filippis quand elle pilotait pour la Scuderia Centro Sud :
Image
Image




ah urgence ! La suite viendra ...
Dernière édition par maseramo le Dim 13 Mai 2018 21:12, édité 3 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7325
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Grand Prix Historique de Monaco

Messagede joeley » Dim 13 Mai 2018 16:37

Fracture de la rétine avec ces belles autos... :mrgreen: ;)
Avatar de l’utilisateur
joeley
V8
 
Messages: 1430
Inscription: Mer 13 Juil 2016 10:29
Localisation: Drôme

Re: Grand Prix Historique de Monaco

Messagede Blu Sera » Dim 13 Mai 2018 17:42

Et déchirement des tympans dans les rue de la Principauté ;)
Avatar de l’utilisateur
Blu Sera
V8
 
Messages: 1894
Inscription: Sam 9 Mar 2013 15:32

Re: Grand Prix Historique de Monaco

Messagede maseramo » Dim 13 Mai 2018 18:15

C'est vrai qu'on s'en est pris plein les yeux et les oreilles ! :lol:


Pour vous y retrouver un peu parmi les Maserati "Corsa Sport" :
Image
En noir les noms des ingénieurs.


Ces deux dernières, la rouge et la bleue, restent des A6GCS/53 mais ultimes, avec un avant déjà type barquettes S et une dérive anti-remous derrière le pilote. Elles gardent le volant à gauche des A6 alors que les barquettes S ont le volant à droite :

Image

Image


La bleue a le nez court, façon premières 300 S, la rouge a le nez long, façon 200 S :
Image


Pour plus de détails sur les A6GCS/53 :
viewtopic.php?f=12&t=2259
Dernière édition par maseramo le Mer 16 Mai 2018 20:55, édité 8 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7325
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Grand Prix Historique de Monaco

Messagede maseramo » Dim 13 Mai 2018 18:38

Pour l'instant, ça nous fait :
- une monofaro 1952 à ailes rapportées (6 cyl en ligne, 2 litres, 1 arbre à cames en tête, 130 cv)
- deux A6GCS/53 spyder Fantuzzi 1953 1954 (6 cyl en lignes, 2 litres, 2 arbres à cames en tête, 170 cv)
- deux A6GCS profilés pré-barquettes S 1954

Ci-dessous la Monofaro et les deux A6GCS 53 profilées, la bleue en nez court, la rouge en nez long de 200 S :
Image

suivaient
- 3 exemplaires nez court de barquettes 300 S (1955) qui ont succédé à l'A6GCS 53 en conservant le double échappement latéral gauche mais en passant à 3 litres 260 cv et avec la boite accolée au pont arrière (la 300 S est une 250 F réalésée et carénée !)
- 1 exemplaire de 300 S nez long.


300 S nez court 1955 :
Image
Les mécanos dînent sur le pouce derrière ces 300 S nez court :
Image
Image
Image


plus de renseignement sur les 300 S :
viewtopic.php?f=12&t=2297
Dernière édition par maseramo le Dim 13 Mai 2018 21:14, édité 4 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7325
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Grand Prix Historique de Monaco

Messagede maseramo » Dim 13 Mai 2018 18:47

Vous reconnaîtrez la 250 F à moteur V12 du musée Panini.
Il semble qu'elle était exposée au Yacht Club de Monaco. Les photos ne sont pas de moi ni de mon cousin :

Image

Image


Image



Image

Image
Dernière édition par maseramo le Mer 16 Mai 2018 20:55, édité 1 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7325
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Grand Prix Historique de Monaco

Messagede Froggie » Dim 13 Mai 2018 19:06

Qu'elle est belle cette 250F!
Son fuselage, les courbes des échappements, les roues Borrani...
Avatar de l’utilisateur
Froggie
V6
 
Messages: 926
Inscription: Jeu 12 Oct 2017 22:50
Localisation: Belgique

Re: Grand Prix Historique de Monaco

Messagede maseramo » Dim 13 Mai 2018 20:29

C'est vrai qu'elle est belle cette 250 F V12 ! :)

Une autre très belle Maserati de course mais à roues carénées cette fois-ci : la 200 S, la plus fine des barquettes S.
Image
C'est une SI, non pas qu'elle aie l'injection mais "I" pour règlement "International" qui, en "Sport", préconisait un petit pare brise, un essuie glace et une capote amovible. Notez les tambours aérés, les plus sophistiqués avec refroidissement par air, juste avant la généralisation des disques :
Image

Image
Ce 4 cylindres en ligne de 2 litres 190 cv respirait la santé et sonnait superbement sur le circuit.
Image
Notez les deux bougies par cylindre avec les deux distributeurs en avant du moteur, sous la durite d'eau.


Image
A l'inverse des autres barquettes S, la plupart des 200 S eurent la boite de vitesse accolée au moteur.



Image
Réservoir d'huile à gauche (carter sec), réservoir d'essence à droite. On note le différentiel sans boite accolée et les deux demi-arbres de transmission


Article sur la 200 S :
viewtopic.php?f=12&t=2320
Dernière édition par maseramo le Dim 13 Mai 2018 21:19, édité 1 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7325
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Suivante

Retourner vers Les compte-rendus de nos sorties

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité