Page 32 sur 40

Re: Maserati 222 de 1989

MessagePosté: Ven 15 Jan 2016 09:35
de tihouss
Petite motivation hier pour continuer le boulot!

Image
La dernière fois que j'y étais j'avais essayé sans succès, mais j'avais balancé du WD40 avant de partir. Bien m'en a pris, un mois après tout était facile à défaire!


Image
J'étais vraiment pas rassuré à l'idée de soulever une roue arrière pour la tourner et atteindre les derniers boulons de l'arbre de transmission, mais ça s'est bien passé sans décès dans d'atroces souffrances de ma part.


Si quelqu'un sait lire l'avenir, ou plutôt le passé, dans les sorties de turbos ça m'intéresse :

Image
à droite

Image
à gauche


Avant de partir, j'ai recherché quelles étaient les différentes sondes utilisées par le moteur :

Image
Un capteur VR Magnetti-Marelli pour la poulie de vilo, pas de référence dessus apparemment.


Capteur de position de papillon : Weber PF10
Image


Vanne de ralenti inconnue
Image


Capteur de pression absolue : Weber APS-02
Image

Image


Vous le saviez déjà, la vanne solénoïde de contrôle de la pression est une SEM (quelqu'un a la référence précise?)
Image


Sonde de température d'air admis : Weber ATS-04
Image


Injecteurs : Weber quelquechose
Image
Mais dans mes plans, ils vont peut-être devoir être remplacés...


La sonde de température du liquide de refroidissement est une Bosch WT05 si je me souviens bien.

On sait jamais, peut-être que l'info servira à certains, ou que d'autres peuvent apporter les parties qui me manquent (mais non, je pense à personne en particulier voyons :mrgreen: ). Le but est de voir ce qui est compatible avec un calculateur Megasquirt type MS2, ce qu'il faut changer ou ajouter, je voudrais essayer de rendre le tout compatible E85. Enfin, ça, c'est des plans sur la comète. Pour l'instant je lis des bouquins techniques et je regarde comment la voiture est fichue, y a énormément de boulot ailleurs avant de passer à une phase plus concrète là-dessus.

Re: Maserati 222 de 1989

MessagePosté: Ven 15 Jan 2016 11:04
de Chrismcfly
Merci Tihouss!

Très bonne idée de faire des photos des capteurs avec leur description / désignation accompagnée de leur référence respective.

Bon courage pour la suite...

Re: Maserati 222 de 1989

MessagePosté: Mar 12 Avr 2016 21:52
de tihouss
Ca a avancé un peu, mais vraiment pas beaucoup!

Image

Image
Admission

Image
Démarreur

Image
Compresseur de clim

Image
Récepteur d'embrayage

Image

J'ai trouvé quelques autres références à partager:

Image
Le capteur VR de vilo : "SEN 8D 1", par Magnetti Marelli

Image
Celui d'arbre à came : "SEN 8D 4"

Image
Turbo gauche : "VM8L 8704" spec, serial number "RHB5 155116A", part number 470360100

Image
Turbo droit "VM7R 8703" / "RHB5 25477A" / 470360000

Image
La roue du compresseur a pris cher, on verra si c'est grave ou pas.

Image
Je crois qu'ironiquement, la pompe à eau fuit de l'huile. Elle a tout salopé la vallée entre les culasses, saleté!


Image
Il en reste un bon bout :/

Re: Maserati 222 de 1989

MessagePosté: Jeu 14 Avr 2016 20:22
de biturbo1984
a avance sa avance ^^

Re: Maserati 222 de 1989

MessagePosté: Sam 16 Avr 2016 11:35
de maseramo
Beau boulot Tihouss, bravo et merci de nous montrer tout ça :) Forza !

Re: Maserati 222 de 1989

MessagePosté: Dim 17 Avr 2016 22:01
de spoutnik
Super ce post merci pour le partage bon courage ;)

Re: Maserati 222 de 1989

MessagePosté: Mar 12 Juil 2016 20:38
de tihouss
J'ai pas encore pu sortir mon moteur, au final je n'y couperai pas il faut y aller par le haut.

J'en suis là :

Image

Au boulot j'ai trouvé des bouchons parfaits pour l'admission, hourra.

Image

Je sais pas si vous rappelez de mes sorties de turbos côté admission qui étaient pleines de mayo :

Image

Lol chier, c'est juste la couleur des tubes. Ils sont cabotins chez Maserati.


Du coup ce week-end je suis allé chercher des pièces chez Koen pour la voiture

Image
(ma coloc a voulu venir, la pauvre elle ne se doutait de rien)

J'ai pu récupérer un pare-choc en bon état et du type que je veux, c'était le but principal du trajet. Le mien est cassé de partout, et même en bon état je le trouve pas très beau! J'ai même pas de photo, j'en ai suffisamment parlé déjà.

Radia de Ghibli (qui pousse entre 280 et 330cv selon les versions, et ça rentre en lieu et place du mien!). 50 balles, je l'ai déposé ce soir pour le faire rénover.
Image

Image


Quoi des jantes? Meuh non.

Image

Image

Image

Ah ben si en fait! Ca faisait un moment que je voulais passer en 15 pour des raisons de dispo de pneus et d'équilibre visuel. Je suis pas un grand fan du dessin mais faut voir sur la voiture, au pire je leur mettrai un coup de gris anthracite. La taille, le déport, l'entraxe sont nickels puisque prévus pour la voiture! 150 balles les 4, c'est pas une mauvaise affaire je pense. Je garderai les 14" pour les pneus hiver... Héhé


Du coup le trajet nous a fait faire Le Mans/Rouen vendredi aprem, et l'inverse dimanche aprem.

On a vu des trucs bizarres sur l'aire d'autoroute.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Ahem. Sur le retour on a même croisé un proto genre CD/Bonnet et une voiture genre barquette Can-Am, n'impissime.
On s'est bien marrés quand on a traversé une jolie ville avec un joli port et un joli pont dont l'utilité m'échappe
Image

Image

C'est à Rotterdam ça.


Au final, ok ça fait 2000km en deux jours et demi mais ça valait carrément le coup, et plus d'être plutôt fun.

Re: Maserati 222 de 1989

MessagePosté: Jeu 14 Juil 2016 12:28
de biturbo1984
la voiture n'est pas tres lourde une foi que le moteur et train av sont sorti. demande a 2 3 pote de lever le bloc avant. et un transpalete et tire le moteur ^^ ça devrais le faire

Re: Maserati 222 de 1989

MessagePosté: Jeu 14 Juil 2016 13:56
de ciscoauto
Wahouu, super rare les Pantera SI :shock: , et amha les plus belles de toutes.
Je ne parle même des deux superbes Iso, la grande classe, et j'ai encore un faiblesse pour ces grosses Beheme Serie 8

En tout cas, sympa ta liste de course :mrgreen: , bon Courage pour la Suite :)

Re: Maserati 222 de 1989

MessagePosté: Jeu 14 Juil 2016 14:21
de tihouss
Quentin : j'ai un transpal mais son piston maître est grippé en position basse, je vais l'attaquer un peu demain mais je suis pas sûr du résultat. Par contre pour sortir le bloc par le bas il faut tomber les collecteurs d'échappement on dirait, ils ne passent pas entre les rails du châssis... j'aurais préféré éviter ça, j'ai peur de casser les goujons dans les culasses!

ciscoauto : Il y a même 3 Iso, deux Rivolta et une Grifo! D'ailleurs à côté d'une Pantera SI on aperçoit une De Tomaso Longchamp.
En cherchant quelle version de Pantera c'était (je m'étais arrêté à la GT5S), j'ai découvert la SI. J'en ai vu 3 exemplaires, il y en a eu 41 de produites!!