Nous sommes le Mer 22 Nov 2017 21:28


Maserati et la compétition nautique

Re: Maserati et la compétition nautique

Messagede SMART » Mar 18 Juil 2017 09:00

alpa a écrit:En theorie les moteurs nautiques peuvent atteindre des niveaux de perf 2-3 fois superieurs aux moteurs terrestres car le refroidissement est gratuit et infini: l'eau.


C'est quoi la théorie ?

car à priori pour une voiture qui roule à 250 km/h l'air aussi est froid, gratuit et en quantité...
SMART
4 cylindres
 
Messages: 337
Inscription: Jeu 3 Nov 2011 09:16

Re: Maserati et la compétition nautique

Messagede ciscoauto » Mar 18 Juil 2017 21:31

SMART a écrit:
alpa a écrit:En theorie les moteurs nautiques peuvent atteindre des niveaux de perf 2-3 fois superieurs aux moteurs terrestres car le refroidissement est gratuit et infini: l'eau.

C'est quoi la théorie ?
car à priori pour une voiture qui roule à 250 km/h l'air aussi est froid, gratuit et en quantité...

Tu force ton air avec les ventilo mais l'évacuation de chaleur reste limitée.
C'est mon message au dessus, cette théorie n'engage que moi mais je ne vois pas d'autre explication momentanément qui pourrait justifier cela.
ciscoauto a écrit:Au lieu que l'échange se fasse entre le circuit d'eau et l'air comme sur une voiture, l'échange se fait entre le circuit d'eau et l'eau.
Et on peut bien plus refroidir avec de l'eau fraîche.En reprenant de vieilles bases parties loin, les coefficient d 'échange de convection avec l'eau sont 10 à 20 plus importants qu'avec l'air. Donc si je ne me plante pas, si on peut refroidir encore plus, on doit pouvoir pousser encore plus le moteur.


en formule
Image
q: le flux thermique ->la quantité de chaleur que tu peux évacuer
h: le coefficient dépendant du fluide d'échange
T hot: la température du radiateur ou passe le LDR
T cold: la température du fluide qui refroidit (air ou eau)
A: la surface déchange (les tuyaux du radiateur)
sauf que le coefficient "h" pour l'échange avec l'air et avec l'eau sont différents, celui avec l'eau étant 10 à 20 fois plus élevé.

Mais il y a sûrement d'autres limitations à un moteur en dehors du refroidissement.
François. Quattroporte III
Avatar de l’utilisateur
ciscoauto
V8
 
Messages: 1021
Inscription: Lun 28 Juil 2014 10:03
Localisation: Munich (Allemagne)

Re: Maserati et la compétition nautique

Messagede SMART » Mer 19 Juil 2017 07:30

ciscoauto a écrit:Tu force ton air avec les ventilo mais l'évacuation de chaleur reste limitée.


Hummm... A l'arret peut etre mais dès que l'on roule et que l'on a une ventilation naturelle un peu musclée il n'y a pas de problème

c'est meme le contraire il y a trop de refroidissement et l'on est obligé de diminuer l'échange thermique via un calorstat et/ou des volets mobiles...
SMART
4 cylindres
 
Messages: 337
Inscription: Jeu 3 Nov 2011 09:16

Re: Maserati et la compétition nautique

Messagede ciscoauto » Mer 19 Juil 2017 10:49

SMART a écrit:
ciscoauto a écrit:Tu force ton air avec les ventilo mais l'évacuation de chaleur reste limitée.

Hummm... A l'arret peut etre mais dès que l'on roule et que l'on a une ventilation naturelle un peu musclée il n'y a pas de problème
c'est meme le contraire il y a trop de refroidissement et l'on est obligé de diminuer l'échange thermique via un calorstat et/ou des volets mobiles...


Hmm peut être pour le "régime" de fonctionnement demandé. Si on force un peu plus le moteur, peut être qu'il faut avoir alors plus de refroidissement réguliérement, même à faible vitesse et cela sans mettre en danger le moteur. Je n'en sais rien au final, ce ne sont que des suppositions théoriques :) Mais Porsche est bien passé au refroidissement liquide.
François. Quattroporte III
Avatar de l’utilisateur
ciscoauto
V8
 
Messages: 1021
Inscription: Lun 28 Juil 2014 10:03
Localisation: Munich (Allemagne)

Re: Maserati et la compétition nautique

Messagede alpa » Mer 19 Juil 2017 14:29

SMART a écrit:
alpa a écrit:En theorie les moteurs nautiques peuvent atteindre des niveaux de perf 2-3 fois superieurs aux moteurs terrestres car le refroidissement est gratuit et infini: l'eau.


C'est quoi la théorie ?

car à priori pour une voiture qui roule à 250 km/h l'air aussi est froid, gratuit et en quantité...


J'ai dit en théorie comme on dit "idéalement", "potentiellement". Ce n'est pas un forum de math appliquees et on ne fait pas une demonstration d'un theoreme.

En pratique (qui est dans ce contexte l'opposition de "en theorie") cela veut dire qu'on peut se permettre de pousser les moteurs a leurs limites mecaniques bien + sur l'eau que sur terre. Comme deja dit un echangeur eau-eau est beaucoup plus efficace (et en + n'est pas expose a l'exterieur donc de presente pas de resistance a l'air/eau) qu'un echangeur air-eau. A faible vitesse (et 250km/h sur l'eau c'est ENORME, la plupart des bateaux flottent lentement) le air-eau de taille raisonnable ne permet pas de refroidire suffisament pour sortir du couple (probleme des moteurs pour le drift), et les bateaux demandent surtout du couple, meme des petits. A haute vitesse on atteint bien plus vite les limites des capacites d'echange en air-eau qu'en eau-eau (turbulences qui bloquent l'ecoulement de l'air dans le radia, vitesse d'echange avec l'air).
De ce point de vue l'echange avec l'eau offre tellement de potentiel qu'il est "infini". Je sais que ce n'est pas infini dans le sens mathematique du therme, inutile de faire un post a ce sujet, merci.
J'ai certainement exagéré avec mes 3 fois et aujourd'hui les moteurs thermiques atteignent des niveaux de rendement enormes, on est souvent a la limite des capacites des materiaux, mais la capacite de l'echange thermique offerte pas l'eau permet "potentiellement" de produire davantage de pression moyenne si on trouve le materiaux adequat.

Et le sens de mes propos, qui ne se limitaient pas a la phrase citée, etait que je trouvais que Maserati ne profitait pas assez du potentiel offert pour sortir + de chevaux. A vrai dire je pensais au Primatist dont le moteur ne faisait "que" 370ch en partant des 320ch de la Cup, pas a ce que Mase faisait dans les annees 30. La qualite du v6 devrait lui permettre d'atteindre 500-600ch sous les 10000tr, il n'a pas a rougir face aux WRC encore en competition (inutile de faire un post comme quoi les WRC sont des 4IL, je le sais, la comparaison est d'autant plus valable en ch/cylindre et la rigidité d'un bloc en V). En sachant qu'aujourd'hui on sait faire bien mieux, VW dit pouvoir sortir 700 ou 800ch (je ne sais plus) du 1.3L (4IL) sur la base modulaire qu'ils utilisent en WRC, et ce n'est pas de la F1.
On se reposera a la morgue Coucou Koen
Avatar de l’utilisateur
alpa
V8
 
Messages: 2116
Inscription: Mer 9 Fév 2011 14:19
Localisation: Grenoble

Re: Maserati et la compétition nautique

Messagede Blu Sera » Ven 18 Aoû 2017 19:06

Une suggestion de lecture pour Ciscoauto ;)

Image
(source : Philippe)

Autore/i: Gérald Guétat

Formato: 28x30- Pagine: 192 - Foto: 141 in b/n e 115 a colori - Cartonato con sovraccoperta - Testo: italiano-inglese

Fra il 1954 e il 1975, il cantiere navale milanese San Marco ha scritto alcune delle pagine più importanti nella storia della motonautica del dopoguerra. San Marco è stato infatti l'unico cantiere ad aver utilizzato, sia per le sue barche da corsa che per quelle di produzione, propulsori di derivazione automobilistica costruiti dalle Case italiane più prestigiose quali Ferrari, Maserati, Alfa Romeo, Lancia, Fiat e Abarth.
Non a caso, molti fra i modelli prodotti dalla San Marco furono denominati "600 del Mare", "Giulietta del Mare" o anche semplicemente "Appia", tutti motoscafi veloci, in legno di particolare pregio, dalle linee eleganti e dai dettagli raffinati.
Al pari di uno stilista di moda o di un carrozziere di fama, per oltre 20 anni, Oscar Scarpa, fondatore del cantiere, costruì con suo figlio Sandro circa 600 barche esclusive, ognuna con caratteristiche uniche, sia tecniche che estetiche.
San Marco può anche vantare una lunga serie di successi sportivi ottenuti nelle corse più prestigiose, cui si aggiungono più di 30 record mondiali di velocità.
L’opera è illustrata da centinaia di documenti e immagini d’archivio per lo più inedite, ed è completata da importanti apparati che comprendono l’intera produzione e la cronologia dei record.
Avatar de l’utilisateur
Blu Sera
V8
 
Messages: 1571
Inscription: Sam 9 Mar 2013 15:32

Re: Maserati et la compétition nautique

Messagede ciscoauto » Lun 21 Aoû 2017 16:13

Merci Blu... mais alors l'italien sans la traduction automatique je vais souffrir :cry:

en tout cas je note, je n'oublie pas le sujet, mais là ce sont les vacances en famille, et on est jamais autant débordé qu'en vacances :lol:
François. Quattroporte III
Avatar de l’utilisateur
ciscoauto
V8
 
Messages: 1021
Inscription: Lun 28 Juil 2014 10:03
Localisation: Munich (Allemagne)

Re: Maserati et la compétition nautique

Messagede Gio » Jeu 24 Aoû 2017 06:41

C'est une bonne suggestion de lecture ..qui nous changeras un peu des voitures tout en restant chez :Maze
3200 GTA
Ex Granturismo 4.2
Ex 4200 Cambiocorsa
Avatar de l’utilisateur
Gio
V6
 
Messages: 939
Inscription: Mer 13 Mai 2015 12:24
Localisation: Lille - Le Touquet

Re: Maserati et la compétition nautique

Messagede Domi13 » Jeu 24 Aoû 2017 12:43

Merci
Très beau livre
Dominique
3200GTA
Image
Brake less and accelerate more.
J.M Fangio

Voiture de Madame: Fiat Barchetta
Avatar de l’utilisateur
Domi13
V8
 
Messages: 1736
Inscription: Dim 15 Mar 2015 15:51
Localisation: Marseille

Re: Maserati et la compétition nautique

Messagede Domi13 » Dim 17 Sep 2017 16:18

Maserati voiture officielle , de la 40ème édition du Yachting Festival Cannes , qui s'est tenu du 12 au 17 septembre 2017.



Image

Image

Image

Image

Dominique
3200GTA
Image
Brake less and accelerate more.
J.M Fangio

Voiture de Madame: Fiat Barchetta
Avatar de l’utilisateur
Domi13
V8
 
Messages: 1736
Inscription: Dim 15 Mar 2015 15:51
Localisation: Marseille

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vintages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité