Nous sommes le Mar 24 Avr 2018 09:24


Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede ciscoauto » Dim 18 Oct 2015 19:00

Merci Maseramo pour ces monuments d'histoires automobiles et de technologies d'époque. La magie de la triangulation gemini, si les tubes sont courts ils sont suffisamment rigides pour ne pas trop les épaissir. Je ne suis pas très versé dans la compétition automobile mais les solutions techniques comme les birdcage ou les double arbres , cascade de pignons etc sont magnifiques !
Dernière édition par ciscoauto le Lun 19 Oct 2015 06:23, édité 1 fois.
François. Quattroporte III
Avatar de l’utilisateur
ciscoauto
V8
 
Messages: 1137
Inscription: Lun 28 Juil 2014 10:03
Localisation: Munich (Allemagne)

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede Ettore » Dim 18 Oct 2015 19:32

Merci Maseramo pour ce magnifique (encore un) reportage. Les Birdcage, c'est quelque chose...comme un mikado, c'est magique
Ettore
Bicylindre
 
Messages: 124
Inscription: Ven 8 Nov 2013 13:10

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede maserachti » Mar 20 Oct 2015 21:41

La grande classe ce photo-reportage sur cette Birdcage :Maze
Le forum Maseratitude commence à être une vraie mine d'information sur les Maserati classiques...

Complimenti Maseramo, c'est un sacré travail de fond de réunir toutes ces infos ;)

Quelqu'un sait pourquoi ces châssis courses en mini-treillis tubulaires n'ont pas eu de suite ? ça devait être super léger.
Pb de coût ? de rigidité ? de sécurité ?
maserachti
V6
 
Messages: 621
Inscription: Sam 17 Jan 2015 22:50

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede freebird » Mer 21 Oct 2015 09:52

Bonjour à tous,

Je ne sais pas si il existe une raison unique à la disparition des structures en treillis tubulaire, type Birdcage.
Cette solution est très inspirée de la construction aéronautique des années 30 : les fuselages d'avions etaient construits de façon similaire et avec les mêmes matériaux (Acier Chrome-molybdène, aujourd'hui 25 CD 4S / 4130)
Pour les avions, ces structures tubulaires ont été remplacées majoritairement dans les années 30-40 par des structures monocoques :
Une structure monocoque permet des gains de masse supplémentaires tout en libérant plus de volume intérieur pour un même encombrement extérieur, en étant encore plus rigide qu'une structures en treillis de tube.
l'automobile a suivi le pas avec la généralisation dans les années 60-70 des structures monocoques autoporteuses en tôles embouties.
Même si pendant très longtemps, surtout chez Maserati, les chassis tubulaires ont été conservés à des degrès divers :
On retrouve des structures tubulaires partielles jusqu'à la Bora des années 70 !
Le faux chassis qui porte le moteur de la Bora est très proche des principes structuraux des Birdcage... concues par Alfieri.
Alfieri avait même imaginé de se servir de la structure tubulaire comme circuit d'essence et d'huile... il a fallu tout le poids du reste de l'Usine pour le faire renoncer...c'etait pas terrible en terme de sécurité passive...

Alfieri avait la réputation de vouloir tout maîtriser, tout faire tout seul et d'être très tétu...ce qui explique un certain conservatisme, on etait loin du management participatif moderne ! un seul cerveau, aussi brillant soit-il, n'est pas suffisant pour concevoir une voiture "moderne"
Et puis Maserati etait très handicapé par des budgets très limités :
Les solutions qui marchaient ont eu la vie dure : le meilleur exemple c'est le V8 de la 450 S qui est resté en production sous des dérivés variés jusqu'à la fin de production des Quattroporte III. une sorte de record dans le domaine des moteurs "haut de gamme"
Il nous reste cette esthétique très gracieuse des Birdcage avec leur peaux en alu : ces voitures me font penser à la génération des chasseurs à hélice des années 30-40 : regardez un Yak 3, la structure d'un Hawker Tempest, ou le dernier chasseur Biplan, le Fiat CR42.
freebird
Monocylindre
 
Messages: 55
Inscription: Lun 22 Oct 2012 18:31

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede Blu Sera » Mer 21 Oct 2015 10:19

Merci Maseramo pour ce somptueux curriculum vitae de 63.004 :) Sa carrière est en effet assez difficile à démêler mais il semble qu'elle se soit présentée aux essais préliminaires des 24 Heures du Mans 1961, sans toutefois participer à l'épreuve. Elle aurait été vendue à un passionné Suisse, André Wicky, ayant lui-même participé à 12 reprises au Mans entre 1960 et 1975. Il s'en serait servi en courses de côte avant de la céder à un collectionneur Autrichien, qui la restaura dans sa livrée Targa Florio 1961 actuelle.
Avatar de l’utilisateur
Blu Sera
V8
 
Messages: 1779
Inscription: Sam 9 Mar 2013 15:32

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede bay » Mer 21 Oct 2015 12:05

Petit souvenir de ma visite au musée "Panini" ;)
Image
Image

Recherche toutes informations au sujet des Maserati Gransport MC Victory , le registre Gransport MC Victory

Ghibli III V6 3.0 330 cv Grigio Maratea 571 Image


"Playboys are driving Ferrari and Gentlemens are driving Maserati"
Avatar de l’utilisateur
bay
V12
 
Messages: 3182
Inscription: Sam 1 Aoû 2015 19:34
Localisation: Belgique

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede freebird » Mer 21 Oct 2015 13:15

Merci pour l'histoire de l'auto et la photo des dessous de la Belle (Bay....)
Du tube du tube, super pour les passionnés de soudure !
freebird
Monocylindre
 
Messages: 55
Inscription: Lun 22 Oct 2012 18:31

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede maseramo » Mer 21 Oct 2015 19:09

Merci les amis pour votre intérêt pour cette Birdcage formidable et merci pour toutes les Informations historiques ou techniques que vous apportez. En véhicules de tourisme, la caisse autoporteuse s'est imposée à partir de ces années 60 avec parfois, comme le dit Freebird, des éléments additionnels tubulaires sur certains modèles (Bora). En compétition, le treillis de petits tubes semblait d'assez rigide. Giulio Alfieri y est allé progressivement : 4 cylindres 2 litres puis 2.9 litres, V12 de 3 litres et enfin V8 de 5 litres sur la Tipo 65. Il avait même pensé réaliser un châssis "Birdcage" pour la 151 du colonel Simone pour Le Mans mais n'avait pas osé vu la puissance du V8 puis l'a regrété après car ça allait bien sur la Tipo 65. Le châssis des Birdcage à moteur avant ne pesait que 50 kg ! Je crois que la rigidité était correcte mais la sécurité en cas de crash ? Pour les zones de déformation av/ar pas de problème, mais le cockpit n'était certainement pas indéformable ! En plus, peu de temps après sont sortis les moteur arrière porteurs qu'il fallait fixer sur une structure très solide. Et je crois que c'est ainsi que cette technique "tout le châssis en treillis de tubes " n'a pas perduré . Merci encore et amitiés à tous
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6951
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede maseramo » Sam 31 Oct 2015 19:43

Voici trois photos exceptionnelles de 63 004 que je me suis permis de piocher (entre autre à but publicitaire pour le livre) parmi des centaines d'autres photos inédites dans l'exceptionnel livre de Willem Oosthoek, "Birdcage to Supercage" dont je recommande la lecture pour sa très grande valeur historique et même artistique. (80 euros sur Amazon)


La première photo est prise en Mars 1961 sur l'autodromo di Modena. 63 004 vient d'être finie. Guerino Bertocchi est au volant. L'ingénieur Giulio Alfieri, en costume sombre à droite et mains dans les poches, est songeur devant son oeuvre. Bob Wallace, le mécanicien de Camoradi, se frotte l'oeil. Le pilote Ritchie Ginther, appuyé contre la voiture blanche et les bras croisés, observe l'une des 4 premières Maserati à moteur central arrière :
Image



La seconde photo montre 63 004 en pleine action au Nürburgring 1961 avec Umberto Maglioli au volant :
Image
Remarquez l'installation d'un nez long et d'un pare-brise d'Alfa Romeo Sprint Speciale. Le nez long restera mais le pare-brise reviendra à la bulle initiale en plexiglass.




La troisième photo montre Stirling Moss dans 63 004 en 1998. Notez le plaisir de Sir Moss à tenir le volant et sa dédicace à Egon +Mike Hofer, les propriétaires autrichiens du bolide :
Image
J'ai touché ce même volant au Castellet en octobre 2015, génial ! :D
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6951
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede Blu Sera » Dim 1 Nov 2015 12:30

Encore merci Maseramo pour ces détails historiques passionnants. Dans notre époque où l'on survole tout sur Internet et où l'on ne prend que rarement le temps d’approfondir, je trouve génial de suivre ainsi la vie d'un châssis !
Avatar de l’utilisateur
Blu Sera
V8
 
Messages: 1779
Inscription: Sam 9 Mar 2013 15:32

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vintages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot] et 1 invité