Nous sommes le Dim 18 Nov 2018 17:40


Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede maseramo » Dim 18 Oct 2015 05:01

En attendant l'article sur les Maserati Birdcage à moteur arrière, que je vous ai promis mais qui réclame une "gestation" assez prolongée car ce n'est pas un sujet tout à fait simple, voici la présentation la plus complète possible (pour moi à ce jour) d'une Maserati Birdcage Tipo 63 à 4 cylindres de 2.9 litres et 250 cv que j'ai pu observer longuement les 3 et 4 octobre 2015 aux "10 000 tours du Castellet".

Voici donc 63 004 avec, derrière elle, une Osca 2000 de course :
Image
Image

Image
63 004 est la seule Birdcage à avoir porté, dès l'usine, cette dérive verticale placée sur la structure "appui tête/anti remous" située derrière la tête du pilote et marquée, dès l'origine aussi, du lion ailé de Venise sur drapeau italien.
Image
C'est le sigle de la "Scuderia Serenissima" qui fut créée par le Comte vénitien Giovanni Volpi di Misurata. La "Scuderia Serenissima" faisait surtout courir des Ferrari, mais aussi des Maserati, des Osca, des Cooper à moteur Maserati, des ATS puis, plus tardivement, des Lotus et même des Porsche.

En 1962, Giovanni Volpi di Misurata, même pas encore trentenaire, finança ATS (Automobili Turismo Sport), la nouvelle marque créée par les ex-ingénieurs "dissidents" de Ferrari (Carlo Chiti et Giotto Bizzarrini) partis après la "révolution de palais" de 1961. Enzo Ferrari se fâcha "rouge" et, en représailles, refusa de livrer à la "Serenissima" les deux Ferrari 250 GTO qu'elle lui avait commandées !
Image
Voici le Comte Volpi (assez récemment) à côté de Georges Clooney car c'est le père du Comte Volpi qui avait créé la "Mostra " de Venise, le festival international du film de Venise. D'ailleurs, si le meilleur film y reçoit le "Lion d'or", équivalent de la "palme d'or" du festival de Cannes, le meilleur acteur et la meilleure actrice se voient remettre, encore de nos jours, la "Coppa Volpi".

Le jeune Comte Volpi dans les années 60 :
Image
Dernière édition par maseramo le Sam 31 Oct 2015 23:04, édité 1 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7500
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede maseramo » Dim 18 Oct 2015 05:06

Image
mais revenons à 63 004, ci-dessus en compagnie d'une barquette Cooper à moteur Maserati ayant aussi appartenu à la "Serenissima"

Image
C'est la même voiture, exactement le même exemplaire photographié sous presque le même angle ci-dessus à Modène, en Février 1961, juste avant la livraison à la "Scuderia Serenissima". Elle porte encore (pour peu de temps) le nez court, celui du "mulet" testé par Umberto Maglioli en janvier 1961 :
Image


Nez court que l'on retrouve également sur les deux "sister cars" de notre 63 004 "Serenissima", à savoir 63 002 SWB ( Short Wheel Base car il y aura aussi une 63 002 Long WB) livrée à Briggs Cunningham qui la fera courir aux USA puis au Mans :
Image


et, autre "sister car", 63 006 confiée à l'écurie Camoradi de Lloyd Casner et ici photographiée, avant livraison, sur l'Autodromo di Modena dont on reconnait les stands :
Image
Notez le réservoir additionnel en arrière gauche.


Ces trois "protos" de course étaient extrêmement novateurs à l'époque avec leur châssis "multi microtubulaire" et leur moteur central arrière. Ce sont là les toutes premières Maserati à moteur central-arrière et leur style était encore hésitant. Elles étaient toutes équipées du gros 4 cylindres 2.9 litres 250 cv de la Birdcage Tipo 61 et, pesant 600 kg, elles atteignaient allègrement les 270 km/h.
Dernière édition par maseramo le Dim 1 Juil 2018 11:39, édité 1 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7500
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede maseramo » Dim 18 Oct 2015 05:16

Retour vers notre 63 004 à l'époque : notez l'essuie-glace, symbolique mais obligatoire en catégorie SI (Sport International) :
Image


FEVRIER 1961 à Modène, voici le cockpit de 63 004 avec le saute-vent "bulle" et son hypothétique essuie-glace, le châssis multimicrotubulaire "Birdcage" très apparent, l'entrée du réservoir d'essence en avant de la portière droite, la simple feuille d'aluminium en guise de tableau de bord, les tubulures d'eau chaude/froide longeant le levier de vitesses pour amener/ramener l'eau de refroidissement au radiateur avant :Image
OCTOBRE 2015 au Castellet, sans le faire exprès, j'ai pris quasiment la même photo du même exemplaire presque sous le même angle 54 ans et demi après la photo ci-dessus :
Image
Les attaches des camera GoPro (au premier plan) n'y étaient certainement pas en 1961 !
Image

Image
Remarquez l'éclairage latéral du compte-tours :
Image
de haut en bas compte-tours, pression d'huile, température d'eau, température d'huile.
Image
Notez les tubulures de liquide de refroidissement, celle d'eau chaude gainée d'osier (!), et la tringlerie de boîte de vitesses (laquelle boîte est derrière, accolée au différentiel)
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7500
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede maseramo » Dim 18 Oct 2015 05:19

La structure "Birdcage", sans châssis autre que cette multitude (200) de petits tubes, ainsi que la "connectite" électrique derrière le tableau de bord, apparaissent particulièrement bien sous la bulle du pare-brise :
Image

Au bas du pare-brise, l'entrée du réservoir d'huile car le carter est sec pour éviter les déjaugeages de la pompe à huile lors de la prise de G latéraux ou sagittaux et pour gagner quelques chevaux supplémentaires (5 à 10) car le vilebrequin n'est plus freiné par le "barbotage" dans le bain d'huile :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7500
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede maseramo » Dim 18 Oct 2015 05:22

La première course de 63 004 fut la Targa Florio en avril 1961 où elle se classa cinquième avec Umberto Maglioli et Giorgio Scarlatti à son volant alors qu'une seconde Maserati Birdcage à moteur arrière (à 4 cylindres aussi) appartenant également à la "Scuderia Serenissima" (63 008) finit quatrième avec Maurice Trintignant et Nino Vaccarella.
Image
Image
Ci- dessus 63004 en Sicile, à la Targa Florio 1961. On voit que pour sa première course, 63 004 avait déjà troqué son nez court d'origine contre un museau long et profilé type barquette 200 S, alors que ses "sister cars" participèrent à leur baptême de compétition (aux 12 h de Sebring 1961) avec les nez courts. Ci-dessous la 63 002 SWB de Briggs Cunningham à Sebring avec Walt Hansgen au volant :
Image

ci-dessous la 63 006 de l'écurie Camoradi à Sebring avec Masten Gregory au volant :
Image
Dernière édition par maseramo le Sam 31 Oct 2015 23:09, édité 4 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7500
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede maseramo » Dim 18 Oct 2015 05:24

Revoici "notre" 63 004 "Serenissima" au Nurburgring, un peu plus tard dans la saison 1961 :
Image
Si elle conserve le nez long, le pare-brise n'est plus "bulle" mais emprunté à l'Alfa Sprint Spéciale. (63 002 SWB au Mans 1961 bénéficia du même montage nez long/pare-brise Alfa). Remarquez aussi le réservoir additionnel à l'arrière gauche, placé sous les carburateurs où il restait un peu de place et palliant à la capacité un peu juste du réservoir avant droit (120 litres au total des deux réservoirs).

Sur panne moteur, 63 004 échoua au Nurburgring 1961 et à Pescara aussi un peu plus tard dans la même saison. Je perds sa trace en course par la suite. Il semble que la "Serenissima" misa tout sur les V12 (63 008 puis 64 001 encore une autre Birdcage V12 surnommée "supercage" et achetée en 1962).

Si vous avez des renseignements sur la carrière ultérieure de 63 004, je suis preneur !

De façon générale et mise à part la très honorable 4ième place au Mans 1961 de 63 002 SWB remotorisée en V12, les Birdcage à moteur arrière (Tipo 63, 64, 65) furent loin de connaître les mêmes succès que leurs grandes sœurs à moteur avant (Tipo 60 et 61).
Dernière édition par maseramo le Dim 18 Oct 2015 13:44, édité 2 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7500
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede maseramo » Dim 18 Oct 2015 05:29

Revoilà surgir notre bébé "Serenissima" qui a récupéré le beau et profilé saute-vent "bulle" de ses origines tout en conservant le réservoir additionnel et le nez long :
Image
Image
Notez le petit impact sur la carrosserie alu entre la roue arrière gauche et le feu. Il est toujours là actuellement et c'est bien 63 004 malgré l'ablation récente du réservoir additionnel (les 50 litres possibles dans le seul réservoir avant ont été jugés suffisant pour les courses courtes auxquelles elle participe)

Image
on pourrait la penser apte aux balades touristiques sur route ouverte mais c'est une vraie voiture de course dont le terrain de prédilection reste le circuit :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7500
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede maseramo » Dim 18 Oct 2015 05:33

à Spa, virage de la source me semble-il ?
Image



à Laguna Secca avec une GoPro vers l'avant et une vers l'arrière :
Image

Image

[Image

Image
remarquez l'impact en bas à gauche, toujours là alors que le réservoir arrière a été déposé. C'est bien la même voiture. Elle est belle en action :
Image
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7500
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede maseramo » Dim 18 Oct 2015 05:39

Image
C'est ce mécanicien à lunettes sombres qui m'a renseigné le dimanche matin au Castellet, acceptant de plonger dans le "book" de la voiture afin de vérifier qu'il s'agissait bien de 63 004 alors que, rentré chez moi le samedi soir, j'avais relevé sur le Tabucchi les numéros des 4 exemplaires de Birdcage 4 cylindres à moteur arrière : les 3 "sœurs" de février 1961 (63 002 SWB, 63 004, 63 006) plus une 4ième construite plus tard dans l'année 1961 (63 012).

En plastique noir, les éléments de fixation des cameras GoPro. L'arceau, obligatoire désormais en course historique, a été assez bien intégré et ne perturbe pas trop la ligne générale du bolide :
Image
Grace à deux goupilles, l'arceau est amovible dans sa partie supérieure afin de pouvoir ouvrir le premier capot moteur. Une signature prestigieuse, "Govoni Odoardo" entre le siège et l'appui-tête :
Image

Le pilote émilien Odoardo Govoni, qui acheta sa Tipo 60 à moteur avant de 2 litres en mai 1960, fut le pilote le plus titré sur une Maserati Sport avec plus de 40 victoires sur Birdcage qui lui permirent d’être deux fois champion d’Italie ! On le surnommait "le prince de la Birdcage". Le voici sur la photo ci-dessous, c'est le troisième à partir de la droite alors que le premier à partir de la droite, Mennato Boffa (aussi massif que Govoni était frêle), fut un autre très grand pilote de Birdcage à moteur avant :
Image


Malgré une petite touchette à l'arrière, ici Odoardo Govoni en pleine action sur sa Birdcage à moteur avant :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7500
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Birdcage 63 004 "Serenissima" de 1961

Messagede maseramo » Dim 18 Oct 2015 05:45

Mais je me disperse, retour à notre 63 004 au Castellet. Le haut de l'arceau déposé, le premier capot moteur s'ouvre vers l'avant en bloc avec l'appui-tête et sa dérive :
Image

Image

Image

Les deux carburateurs Weber 48 IDM sont à gauche. Le vase d'expansion est à droite avec le bouchon, comme il se doit, plus haut que le moteur :
Image


Les quatre gros cylindres de 722.5 cc font 2890 cc. L'élément bleu au dessus des carbu est juste une torche. Le treillis de tubes est partiellement amovible pour accéder au moteur :
Image
on note le double allumage (2 bougies par cylindre) et le refroidissement individuel des cylindres avec arrivée et départ du liquide de refroidissement par les canules chromées séparément pour chaque cylindre. (l'eau n'arrivant pas réchauffée aux 3 et 4ième cylindres après avoir refroidi les deux premiers)
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7500
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Suivante

Retourner vers Vintages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Gio et 1 invité