Nous sommes le Lun 25 Juin 2018 16:28


L'Indy

Re: L'Indy

Messagede William » Mar 8 Aoû 2017 19:33

La semaine dernière, j'ai tenté de démarrer ma Lambretta avec, ça n'a même pas marché.
Le moteur des uns fait le malheur des autres.
Quattroporte 5

Image
Avatar de l’utilisateur
William
V8
 
Messages: 1215
Inscription: Mer 9 Juil 2014 19:46
Localisation: Liège (Belgique)

Re: L'Indy

Messagede William » Mer 8 Nov 2017 11:52

Quelqu'un connait les différentes couleurs extérieure prévues au catalogues :?:

J'édite car j'ai trouvé tout seul !

"The following is a list of Maserati factory paint codes from
the 3500GT Vignale spyder through the Khamsin. The
information was compiled by Signore Cozza and is
provided courtesy of Seymour Pond and The Maserati Club."



Voici le lien vers le PDF et c'est page 13 pour l'Indy : http://thecarnut.com/Manuals/Paint/Maserati_GT_factory_paint_codes.pdf

Il n'y a pas d'orange (orancio)



Il y a moyen d'héberger ce PDF sur le forum ? Au cas où le site qui l'héberge actuellement venait à disparaitre avec ce précieux document.
(PS : je l'ai enregistrer sur mon PC).
Le moteur des uns fait le malheur des autres.
Quattroporte 5

Image
Avatar de l’utilisateur
William
V8
 
Messages: 1215
Inscription: Mer 9 Juil 2014 19:46
Localisation: Liège (Belgique)

Re: L'Indy

Messagede ciscoauto » Mer 8 Nov 2017 14:45

Je l'ai aussi enregistré ;) , et c'est un des document qui m'a servi pour le nuancier même si je n'ai pas tout trouvé. (et qu'il faut être prudent sur la vision des couleurs ^^ )
viewtopic.php?f=12&t=3965
François. Quattroporte III
Avatar de l’utilisateur
ciscoauto
V8
 
Messages: 1199
Inscription: Lun 28 Juil 2014 10:03
Localisation: Munich (Allemagne)

Re: L'Indy

Messagede Blu Sera » Jeu 12 Avr 2018 19:49

La face avant de l'Indy, ses poignées de porte aussi, mais ce n'est pas une Indy !!!
Encore plus rare, une Matra 530 Vignale ;)


Image
(source : Philippe)

Et pour approfondir : http://www.museematra.com/la-530-vignal ... eur-rouge/
Avatar de l’utilisateur
Blu Sera
V8
 
Messages: 1834
Inscription: Sam 9 Mar 2013 15:32

Re: L'Indy

Messagede maseramo » Sam 14 Avr 2018 21:01

Très intéressant ce proto Matra à avant d'Indy !

Je ne connaissais pas, merci Philippe et Blu ;)
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7169
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: L'Indy

Messagede Froggie » Sam 14 Avr 2018 21:49

Un design très différent de la 530 qui était, disons... originale ;)
Virginio Vairo a bien utilisé la recette, difficile de ne pas reconnaître sa patte sur cet face avant!
Avatar de l’utilisateur
Froggie
V6
 
Messages: 821
Inscription: Jeu 12 Oct 2017 22:50
Localisation: Belgique

Indy, mon expérience de conduite

Messagede MiniClou » Mar 15 Mai 2018 11:14

L'Indy est pour moi une très belle Maserati classique, elle exprime ce que Maserati savait sans doute faire de mieux à cette époque (69-75).
Mes impressions de conduite que je partage avec tous les amateurs de Maserati (sur une 4.2 bva ZF).

Image

Avant de commencer, j'étais surtout habitué à la 4200 et à la 2.24 v avec lesquelles j'ai fait pas mal de longs trajets (et quelues années de vie commune).

L'Indy c'est d'abord une grande auto, mais quand elle est garée par exemple sur le parking de la station service au bord de l'autoroute pour prendre un café, c'est "Grace Kelly" qui descend dans la rue. Immédiatement les pouces se lèvent et les curieux ouvrent le bal des questions. A noter que peu de gens identifient la marque Maserati.

Mais revenons à l'essentiel, et dans l'ordre :

- accès à bord : commande d'ouverture de porte, c'est une pièce de design à elle seule ; immense portière qui a été faite pour entrer bien à l'arrière ; les place avant sont "très à l'avant", comprenez que vous conduisez avec un parebrise très panoramique et très incliné, et dés que le soleil pointe le très haut paresoleil est déployé


Image

- position de conduite : sans doute l'une des meilleures des grandes dames italiennes de l'époque ; d'abord un pédalier où l'on peut poser ses chaussures, même si l'on chausse du 45 et que l'on conduit en Timberland (quoi que... pas l'idéal) ; ensuite un alignement pédalier / volant / siège très correct ; je n'ai pas eu mal au dos après 5 heures de route ; les conducteurs de Ferrari V12 de la même époque doivent commencer à baver...
- confort des sièges avant : vraiment excellent, douillets juste ce qu'il faut, bien amortis ; seul bémol, si vous déployez l'appui-tête vous avez le creu qui vous rentre un peu dans les épaules ; donc on ne le déploie pas...même s'il est très joli
- places arrières : oui de vraies places ; fait penser à nos 4200 modernes dans l'esprit ; on est très enfoncé dans des sièges très enveloppant ; tellement profonds que mes enfants on du mal à s'asseoir au fond

Image

- mise en route : avec un bon réglage des 4 Weber et un allumeur en bon état, on tourne la clé et c'est parti, le bonheur des Weber ; à chaud on donne de l'air, c'est un peu plus long et ça part aussi très bien
- sonorité du V8 Alfieri : la c'est le grand moment ; discret au ralenti et bas régime ; on devine un V8 presque américain. Celle-ci est en ligne inox complète avec des échappements plutôt vocaux ; dés qu'on accélère on oublie les références US, c'est le son si typique du V8 Maserati, très carré, sans inertie, on prend des tours juste pour le plaisir, car en définitive la voiture a peu d'inertie et accélère déjà bien comme un diesel moderne dès 1500 tr/min
- boite ZF : toujours un plaisir de ponctualité et de précision ; pour ceux qui ont l'habitude par exemple de le boite Jaguar de la même époque (Type E etc...) c'est le jour et la nuit. Et des synchros qui marchent encore très bien avec plus de 100 000 km dans les pattes
- freinage : on s'attend à ne pas trop demander, et finalement on est agréablement surpris ; celle-ci ayant eu un système de freinage complètement rénové, ça aide ; bon mordant, certaine puissance ; bien entendu on ne fera pas une descente de col avec mais on est en confiance
- direction et amortissement : c'est typé confort / berline ; assez direct mais souple ; ça va très bien avec le typage pullman rapide de l'auto mais ce n'est pas une sportive
- insonorisation : finalement on cruise à 140/150 sans s'en rendre compte, c'était plutôt bien fait pour l'époque
- consommation réelle : 16 litres / 17 litres de moyennes sur de grands trajets routiers et autoroutiers ; plutôt honnête pour les performances

Image

Les détails vraiment très beau sur cette auto :
- la planche de bord de première série, il faut dire très inspirée du travail de Bertone sur la Marzal et l'Espada, et les compteurs
- les sièges, leur forme, leur confort et leur sellerie Conolly
- les vitrages qui sont très grands ; le parebrise et la lunette arrière sont une oeuvre d'art
- les poignées de porte extér
- le volant (quand c'est le bon d'origine comme ici !)
- la finesse du galbe de la jointure capot et aile avant ; très pur sans ; plus incisif que sur la Ghibli

Les détails moins beaux :
- les divers commodos de bords, repris sur étagère, pas très sexy
- le pommeau de levier de vitesse, il manque un peu de finesse et de travail sur le bois
- la montre de bord en plastique plantée au milieu de la planche côté passager
- des manettes de chauffages archaïques dignes d'une Fiat 127

Au final, bilan quotien émotionnel 5/5 (que dire de plus ?)
Utilisabilité : 3/5 (disons que vu la taille et le peu de protection, on ne la laissera pas dormir dehors n'importe où le temps d'un weekend peut être pas plus?)
Originalité : 4/5

C'est une voiture qui n'est pas photogénique, car les optiques photos la rendent plus longue et étroite qu'elle ne donne l'impression en vrai. Il faut tourner autour et la voir évoluer sur la route pour en apprécier toute la beauté. L'Espada souffre du même mal pour les mêmes raisons dues à leurs dimensions si atypiques (longues, larges et plates!).

Voila, j'espère avoir été complet et honnête dans mes descriptions !
Avatar de l’utilisateur
MiniClou
Monocylindre
 
Messages: 10
Inscription: Mer 14 Oct 2015 21:10

Re: L'Indy

Messagede William » Mar 15 Mai 2018 12:50

Merci pour ce retour d'expérience ! Tu vas faire baver Froggie qui attend la sienne.
Le moteur des uns fait le malheur des autres.
Quattroporte 5

Image
Avatar de l’utilisateur
William
V8
 
Messages: 1215
Inscription: Mer 9 Juil 2014 19:46
Localisation: Liège (Belgique)

Re: L'Indy

Messagede Froggie » Mar 15 Mai 2018 13:09

Miniclou, ce n'est pas moi qui vais te contredire sur cette impression élogieuse de l'Indy, j'ai hâte que la remise à niveau de la mienne s'achève, voir ici:
public_html/viewtopic.php?f=56&t=5656

La tienne a l'air d'être en parfaite condition, avec un joli combo de couleurs.

Tes impressions de la BVA4 sont intéressantes car en général les gens préfèrent la BVM.
Mais il est vrai qu'avec l'aisance du V8 et le côté GT de l'Indy, la BVA peut se justifier.

Je suis plutôt agréablement surpris par les chiffres "raisonnables" de conso que tu évoques dans tes conditions de roulage, je m'attendais à plutôt une vingtaine de litres d'après la littérature.
Tant mieux.

Pour ta ligne inox: ele était déjà installée ou c'est toi qui l'a fait faire? Si c'est toi, je serais intéressé d'ens avoir plus.

D'ailleurs quand/comment as-tu acquis cette Indy, qu'as-tu fait ou fait faire pour qu'elle soit/reste en bonne condition et avec quelle régularité l'utilises-tu?
Avatar de l’utilisateur
Froggie
V6
 
Messages: 821
Inscription: Jeu 12 Oct 2017 22:50
Localisation: Belgique

Re: L'Indy

Messagede ciscoauto » Mar 15 Mai 2018 13:54

Merci pour ton retour Miniclou ! Il est extrêmement complet.
Je retrouve ce quif ait l'essence de Maserati le grand tourisme, avec un confort et une qualité de matériaux supérieurs aux autres italiennes, ce V8 addictif qui ne sonne comme aucun autre, une direction un peu moins sportive mais agréable au long cours.

Des petites choses m'étonnent, le freinage mordant, ça me surprend un peu, sur la QP3 (freinage purgé entretenu etc), le mordant n'est pas vraiment là, en début de pédale, c'est un très doux ralenti, par contre si t'appuies bien loin, oui ça freine et beaucoup mieux qu'on ne pourrait l'imaginer, et j'avais l'impression que cette impression était confirmé par d'autres essais de Maserati mais chacune est sûrement différente :)

La consommation à 16/17l par contre :shock: , je sais bien que je suis réglé encore trop riche mais alors même en rêve je n'imagine pas descendre en dessous de 20 :shock: .
François. Quattroporte III
Avatar de l’utilisateur
ciscoauto
V8
 
Messages: 1199
Inscription: Lun 28 Juil 2014 10:03
Localisation: Munich (Allemagne)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vintages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité