Nous sommes le Mar 19 Sep 2017 21:40


Les A6 G/54

Les A6 G/54

Messagede maseramo » Dim 16 Nov 2014 17:18

A6 G/54 (encore appelée 2000 GT Tipo A6 G/54) : 60 exemplaires de 1954 à 1957

L'une des plus belles A6 G/54 : le coupé Zagato
Image
Les A6 G/54 constituent les versions routières de la A6 GCS/53 de course.


Rappelons la dénomination :
A en l'honneur d'Alfieri Maserati (le fondateur de la firme), 6 pour 6 cylindres en ligne, G pour Ghisa (la fonte) le matériau du bloc (depuis 1953, tous les blocs furent en alliage d'aluminium mais curieusement l'appellation G est restée), C pour "Corsa", S pour "catégorie Sport", 53 et 54 pour l'année de sortie du modèle.

Voilà, la superbe Maserati de course A6 GCS/53 à l'origine des A6 G 54 :
Image
La A6 GCS/53 fait le lien entre la Monofaro (A6 GCS) et les futures barquettes S. C'est le grand Gioacchino Colombo (le "père" du V12 Ferrari) qui, passant l'année 1953 chez Maserati, réalisa la culasse 2 arbres à cames en tête double allumage de la A6 GCS/53. Son 2 litres carter sec distribution par cascade d'engrenages délivrait 170 cv. Avec 52 exemplaires produits, cette barquette de course connut un grand succès commercial et sportif.
Image
La A6 GCS/53 a déjà fait l'objet d'un article :
viewtopic.php?f=12&t=2259


Voici la version fermée de la A6 GCS/53, toujours de course :
Image
Un magnifique coup de crayon de Pininfarina (5 exemplaires) sur commande spéciale du "dealer" Maserati pour Rome et le Sud : "Mimmo" Dei. Elle a aussi fait l'objet d'un article :
viewtopic.php?f=12&t=1136
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6165
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les A6 G/54

Messagede maseramo » Dim 16 Nov 2014 17:20

Les A6 G/54 sont donc les versions "stradales" de ces A6 GCS/53 de course. Voici le moteur commun à toutes les A6 G/54 :
Image

Conservant les deux ACT et le double allumage (12 bougies soit 2 par cylindre), le moteur A6 G/54 était très proche de celui de la A6 GCS/53 de course mais dégonflé de 170 à 150 cv par une légère diminution de la compression de 8.5 :1 à 8 :1. De plus, pour la commande des ACT, la bruyante cascade d’engrenages était remplacée par une chaîne triple et le carter sec par un carter humide. Malgré cela, la A6 G/54 était « transformée » par rapport à la A6G de 100 cv qui l’avait précédée.
Pininfarina étant à cette époque accaparé par Ferrari, Zagato, Allemano et Frua se répartirent les 60 châssis A6 G/54 dans des proportions équivalentes :
- Zagato 21 exemplaires (1 spider et 20 coupés)
- Allemano 20 exemplaires (20 coupés)
- Frua 19 exemplaires (12 cabriolets dont 9 à nez long, 7 coupés dont 2 à nez long)

Comme pour toutes les A6, les châssis étaient tubulaires (fabriqués par l'entreprise Gilco) et les boîtes à 4 vitesses. Les poids variaient de 840 kg (coupé Zagato) à 920 kg (cabriolet long Frua).
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6165
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les A6 G/54

Messagede maseramo » Dim 16 Nov 2014 17:24

Image

LES A6 G/54 ZAGATO

Elles ont déjà fait l'objet d'un article :
viewtopic.php?f=12&t=2233

Le Spider Zagato (châssis 2101), exemplaire unique, fut la première A6 G/54 carrossée par Zagato. Elle était destinée au général Juan Peron, le président argentin (son épouse Eva Peron avait déjà un cabriolet A6 1500 GT), mais Peron fut destitué par un coup d'Etat en 1955 avant d'avoir pris livraison de son Spider Zagato. Les importateurs Maserati pour la France (Simone et Thépenier) le vendirent à un diplomate de l'ambassade américaine à Paris.

Le voici devant 2 coupés Zagato dont 1 (le rouge) à double bosse sur le toit :
Image

Le Spider Zagato avait une double instrumentation de bord, la seconde devant le passager :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6165
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les A6 G/54

Messagede maseramo » Dim 16 Nov 2014 17:31

Le coupé Zagato A6 G/54 est l'une des plus belles Maserati de tous les temps :
Image

20 coupés, tous en aluminium, furent produits dont 3 avec la double bosse sur le toit, caractéristique du style Zagato :
Image

1 exemplaire (châssis 2121) avait une prise d'air asymétrique sur le capot :
Image

Image

Image

Très légers (840 kg), très fins et dépassant les 210 km/h, certains coupés A6 G/54 Zagato furent engagés en compétition, 2148 remportant même le championnat italien de la montagne 1956 aux mains d'Adolfo Tedeschi.
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6165
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les A6 G/54

Messagede maseramo » Dim 16 Nov 2014 17:35

Image
Quelle merveille de fluidité !
Image

Ici à Pebble Beach devant le coupé Frua "nez long" rouge :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6165
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les A6 G/54

Messagede maseramo » Dim 16 Nov 2014 17:39

Un coupé Zagato accidenté (châssis 2155) fut recarrossé par Ugo Zagato. Le voici à Pebble Beach en compagnie d'un coupé "normal" :
Image

Il s'agit d'un exemplaire unique à la carrosserie spéciale, assez baroque avec ses visières au dessus des phares, sa double bosse sur le toit et ses ailes arrière très marquées :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6165
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les A6 G/54

Messagede maseramo » Dim 16 Nov 2014 17:50

Image

LES A6 G/54 ALLEMANO

Le coupé Allemano sur A6 G/54 est un 2+2 très élégant mais moins sportif que le coupé Zagato. Un exemplaire était placé juste à l'entrée du musée Panini, dans l'allée centrale en septembre 2014 (photo magnifique de GranSport 69) :
Image

Le dessin Allemano est du à Giovanni Michelotti qui, d'ordinaire, louait le plus souvent ses services à Vignale (on lui devra le cabriolet 3500 GT en 1960)
Image

L'équilibre dans les lignes est splendide. Une aile un peu plus longue ou courte ou galbée et l'harmonie eut été rompue. Une très grande classe.
Image

Le luxe d'une "GranTurismo" de très haut niveau :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6165
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les A6 G/54

Messagede maseramo » Dim 16 Nov 2014 17:55

Image
Le dessin de la calandre hésita un peu avant d'arriver à son tracé définitif. Ici initialement plus large :
Image

Un coupé Allemano (châssis 2115) fut vendu au grand pilote Suisse Emmanuel de Graffenried dit "Toulo" (vainqueur entre autre du Grand Prix d'Angleterre 1949 sur Maserati 4 CLT) qui le fit équiper assez vite de 4 freins à disque. Il s'agit probablement de la première Maserati routière à avoir des freins à disque !

A l'usine Maserati dans les années 50, un coupé A6 G/54 Allemano au premier plan et un coupé A6 G/54 Zagato derrière. Pas de travail à la chaîne. Les ouvriers à droite de l'image montent chacun leur 6 en ligne !
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6165
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les A6 G/54

Messagede maseramo » Dim 16 Nov 2014 18:05

Image

LES A6 G/54 FRUA


Chez Frua, c'est beaucoup plus compliqué que chez Allemano ! Pietro Frua carrossa 19 exemplaires de A6 G/54 dont 12 cabriolets (9 à nez long) et 7 coupés (2 à nez long).

Image
Le cabriolet A6 G/54 Frua "nez long" est extrêmement luxueux et présente sur le capot une bande de couleur rappelant le coloris de l'intérieur de la voiture.
Image

Image


II y avait un tel cabriolet A6 G/54 Frua "nez long" à l'entrée du musée Casa Enzo Ferrari à Modène en septembre, à côté d'une magnifique barquette 250 S :
Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6165
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les A6 G/54

Messagede maseramo » Dim 16 Nov 2014 18:10

En Avignon au printemps 2014, était exposé le cabriolet Frua du musée Malartre à Rochetaillée-sur-Saône près de Lyon :
Image

Il s'agissait à l'époque de la voiture 2 litres la plus chère du monde (10450 dollars), soit bien plus qu'un coupé A6 G/54 Zagato (8900 dollars)
Image

Ici devant un cabriolet 3500 GT Vignale (1955 pour la première, 1960 pour la seconde) :
Image

Une classe certaine :
Image
Dernière édition par maseramo le Dim 16 Nov 2014 21:02, édité 1 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6165
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Suivante

Retourner vers Vintages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité