Nous sommes le Mar 2 Juin 2020 10:04


Quattroporte II Bertone

Re: Quattroporte II Bertone

Messagede maseramo » Dim 9 Nov 2014 08:32

Charnières inox :
Image

Commande d'ouverture du coffre et de la trappe à essence :
Image

Image
Remarquez la pédale de frein : un "gros bouton" type SM à forte assistance et nécessitant une certaine adaptation (la tendance étant de freiner trop fort et de bloquer les roues)
Image
Image
Image
L'association de cette plaque alu moderne assez fine regroupant les instruments avec le classicisme cuir-bois est intéressante et originale mais elle ne se retrouvera pas sur les rares Quattroporte II d'après 1975 qui auront des instruments classiques analogiques.
La direction Diravi était très assistée à faible vitesse uniquement et avec un retour automatique au centre. Marc Sonnery se loue des bonnes sensations malgré les diverses assistances de la Quattroporte II Bertone.

Seuls tachymètre et compte-tours sont numérisés :
Image
Dernière édition par maseramo le Dim 9 Nov 2014 09:36, édité 2 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8615
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Quattroporte II Bertone

Messagede maseramo » Dim 9 Nov 2014 08:38

Les surfaces "boisées" sont très larges, bien plus que d'ordinaire dans une berline chic :
Image
Image
Image
L'espace à l'arrière est plus généreux qu'il semble sur les photos car l'assise est très longue :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8615
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Quattroporte II Bertone

Messagede maseramo » Dim 9 Nov 2014 08:41

Fait exceptionnel : le couvercle de la malle et les côtés sont tapissés du même cuir que l'habitacle.
Image
Image
Avec tout ce luxe et ce volume, la Quattroporte II Bertone pèse 1700 kg. Sans être sportive, Marc Sonnery (qui est le seul journaliste à avoir essayé une Quattroporte II Bertone car il n'y eu aucun essai publié à l'époque) la trouve très bien équilibrée et finalement un peu plus dynamique qu'il ne le craignait grâce à une boîte parfaitement étagée, offrant un plaisir de conduire certain même si les accélérations ne sont pas foudroyantes, bien loin de là, avec 9.7 secondes de 0 à 100. On a manifestement privilégié luxe et confort à performances !
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8615
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Quattroporte II Bertone

Messagede maseramo » Dim 9 Nov 2014 08:47

Image
Image
Le moteur V6 2.9 litres 210 cv était central avant, en arrière des roues avant motrices et uniquement à trois carburateurs Weber alors que les SM étaient passées à l'injection :
Image
A noter, comme dans la SM, les sphères vertes des réserves de fluide LHM sous pression pour suspension, assistance freins et direction
Image

le schéma des tubulures pour suspensions hydropneumatiques et assistance haute pression freins et direction :
Image

Pour diminuer le poids des éléments mobiles, les freins à disque avant étaient "in-bord" :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8615
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Quattroporte II Bertone

Messagede maseramo » Dim 9 Nov 2014 08:52

Image
Image

Image
Le petit arbre noir est entraîné par l'arbre primaire de distribution au centre du V et donne son énergie à une foule d'accessoires et compresseurs (assistance des freins, des suspensions hydropneumatiques, clim, direction assistée ...) :
Image
Le moteur de la Quattroporte II était le V6 C114 de la SM en version 2.9 litres, 210 cv et distribution renforcée, le même que celui équipant les Merak 2.9 litres.
Image
Le vilebrequin entraînait un arbre primaire dans le centre du V qui entraînait par des chaînes latérales les 4 arbres à cames en tête n'actionnant que 2 soupapes par cylindre

Photo "Carrossimo" à la Roche sur Yon, on voit une chaîne secondaire entraînant les 2 arbres à cames :
Image

Radiateur d'huile, je crois, et tringle pour le mouvement des feux directionnels médians :
Image
Dernière édition par maseramo le Dim 9 Nov 2014 16:29, édité 1 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8615
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Quattroporte II Bertone

Messagede maseramo » Dim 9 Nov 2014 08:59

Image
Image
En phase avec les préoccupations du moment, la consommation se trouvait réduite d’un bon tiers au moins par rapport à une berline V8 de 4.9 litres mais au prix d’une vitesse de pointe (200 km/h) très modeste pour une Maserati, la plus modeste depuis la 2000 GT A6G 2 litres de 1950.
Cela était d'autant plus dommage que les qualités dynamiques du châssis de la Quattroporte II Bertone étaient remarquables, parmi les meilleures de toute la production automobile de l'époque, et l'équilibre général excellent ainsi que le plaisir de conduite si on faisait abstraction de la puissance.

Image
photo Carrossimo
Les grands attraits de cette voiture résidaient plutôt dans son confort vraiment exceptionnel (suspensions hydropneumatiques), sa tenue de route extraordinaire, son luxe intérieur, sa modernité, sa grande classe et le prestige de son blason « Maserati ». Elle eut été la première Maserati à traction avant si elle avait industriellement vécu et connu la production de série. Les premières réactions de la clientèle lors des salons étaient plutôt favorables.
Image

L'idée, après un lancement en V6 "économique" compte tenu du choc pétrolier de 1973 (triplement du prix de l'essence en 1 an), était de proposer une version V8 l'année suivante, quand les esprits seraient apaisés.
L'ingénieur Giulio Alfieri proposa d'abord d'utiliser le bon vieux V8 Maserati créé en 1957 mais Citroën (propriétaire de Maserati de 1968 à 1975) jugea ce groupe trop ancien et dispendieux.

L'été 1974, l'ingénieur Giulio Alfieri expérimenta alors un moteur V8 de 4 litres 280 cv inédit créé à partir de deux moteurs V6 de 3 litres C114 de Merak SS. De façon artisanale, des blocs et culasses furent coupés à la jonction 2.5 cylindres-0.5 cylindre et d'autres au milieu à la jonction 1.5 cylindres-1.5 cylindres. Les 2.5 cylindres furent soudés au 1.5 cylindres par le milieu du troisième cylindre et on obtint, avec deux V6 de 3 litres, un V8 de 4 litres.
Image
Image
Image

Ce moteur V8 fut placé dans une SM rouge Rio et servit quotidiennement de voiture de fonction à l'ingénieur Alfieri et à de multiples tests pendant 1 an et 15 000 kms. Ce moteur aurait été très facilement installé dans une Quattroporte II Bertone et c'était d'ailleurs prévu ainsi.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8615
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Quattroporte II Bertone

Messagede maseramo » Dim 9 Nov 2014 09:05

Mais en mars 1975 l’impensable se produisit, le cataclysme survint assez brutalement : Maserati fut mis en liquidation judiciaire par le groupe PSA qui englobait désormais Citroën ! Alejandro De Tomaso, repreneur de Maserati l'été 1975 avec l'aide de l'Etat italien, exécrait Citroën et en voulait à Giulio Alfieri qui l'avait écarté au profit de la firme aux chevrons lors d'une tentative de rachat précédent en 1968. De Tomaso limogea Giulio Alfieri (qui se consola en prenant la direction technique de Lamborghini) et fusilla le projet Quattroporte II Bertone (qui était pourtant à maturité) pour lancer le programme Quattroporte III (propulsion à moteur Maserati V8 classique 4.2 ou 4.9 litres, dessin de Giorgetto Giugiaro, qui connut un certain succès avec 2155 exemplaires produits de 1978 à 1990).

L'imposante Quattroporte III Giugiaro :
Image
Image]

La Quattroporte II Bertone n'avait pas subi les crasch tests et n'avait pas encore d'homologation pour l'Europe. Les quelques modèles en cours d'assemblage lors de la mise en liquidation de Maserati furent achevés de 1976 à 1978 au gré des demandes et vendus soit en Espagne (qui n'était pas encore dans l'Europe et n'avait donc pas les mêmes normes, soit dans des pays arabes). Bertone détruisit même quelques carrosseries brutes non encore garnies ! Au total, avec les prototypes de salon, seulement 12 ou 13 Quattroporte II Bertone furent réalisées dont voici le relevé :


Chassis No. Colour Interior Country of
Destination Date of
production

AM123*002* Blu
Blue Senape
Mustard Spagna
Spain 14-09-1976

AM123*004* Bianco
White Marrone
Chestnut Spagna
Spain 22-03-1975

AM123*012* Verde
Green Senape
Mustard Arabia
Saudi Arabia 10-02-1977

AM123*016* Blu
Blue Bianca
White Spagna
Spain 29-12-1976

AM123*018* Rosso Cordoba
Dark red Nera
Black Qatar
Qatar 21-12-1976

AM123*020* Argento
Silver Rossa
Red Spagna
Spain 18-04-1977

AM123*022* Argento
Silver Nera
Black Arabia
Saudi Arabia 08-11-1976

AM123*024* Argento
Silver Nera
Black Spagna
Spain 20-03-1978

AM123*026* Oro Longchamps
Gold Nera
Black Arabia
Saudi Arabia 02-09-1977

AM123*032* Rame
Copper Arancio
orange Arabia
Saudi Arabia 25-04-1978

AM123*034* Argento
Silver Rosso
Red Qatar
Qatar 15-07-1977

AM123*038* Bianco
White Bianco
White Arabia
Saudi Arabia 16-05-1977

Mis à part deux argent/intérieur rouge et deux argent/intérieur noir il n'y a pas eu d'assortiments de couleurs carrosserie/intérieur identiques. Presque que des voitures uniques !
Dernière édition par maseramo le Mar 11 Nov 2014 16:37, édité 4 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8615
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Quattroporte II Bertone

Messagede maseramo » Dim 9 Nov 2014 09:09

Image
Image
Tout cela laisse un petit goût amer. On aime ou pas son esthétique mais je pense que la Quattroporte II Bertone, surtout motorisée par le V8 dérivé du C114, aurait pu être "une" voire "La" berline la plus efficace de son temps. Ceux qui ont eu la chance d'essayer une SM comprendront ce que je veux dire. Quelle tenue de route et dans quel confort et avec quelle sécurité à une époque où il n'y avait pas de berline quatre roues motrices ni d'aides électroniques ! Aucune propulsion de ces années n'aurait pu rivaliser avec une Quattroporte II Bertone. Vous seriez passé n'importe où, surtout si c'est difficile et à adhérence précaire, plus fort qu'avec une classe S Mercedes ou une BMW série 7 ou une Jaguar XJ ou une Maserati Quattroporte III d'ailleurs.
Image
Le personnage fatigué en statue semble méditer sur l'énergie que les hommes dépensent parfois en vain !

Enfin, si la Quattroporte II Bertone avait vécu, la Quattroporte III Giugiaro telle que nous la connaissons et l'aimons n'aurait pas vu le jour, et c'est vrai que cela aurait été aussi dommage !
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8615
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Quattroporte II Bertone

Messagede maseramo » Dim 9 Nov 2014 15:18

Une belle Quattroporte II Bertone en restauration chez l'excellente équipe de Carrossimo à la Roche sur Yon :
Image
Image
Image
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8615
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Quattroporte II Bertone

Messagede maseramo » Dim 9 Nov 2014 15:25

Un petit côté Peugeot 604 en un peu plus fin !
Image
Image
Image
Effectivement, le cuir double les faces internes dans le coffre :
Image
Le volant est celui à 4 branches de presque toutes les Quattroporte II Bertone et le tableau de bord analogique est présent sur toutes ces voitures sauf les 2 premières :
Image
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8615
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vintages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité