Nous sommes le Mer 14 Nov 2018 10:17


Citroën SM V8

Citroën SM V8

Messagede maseramo » Dim 2 Nov 2014 18:51

Citroën SM V8 : 1 exemplaire 1974
Image
Image
Image


Voici une reconstruction récente (2009) par les établissements Daunat (à Crespières dans le 78) de la SM expérimentale V8 4 litres de 1974 de Giulio Alfieri. Une SM normale a servi de base, de même couleur rouge Rio que l'originelle, par contre le moteur V8 est celui d'origine, unique, conservé précieusement toutes ces années au musée Panini de Modène :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7481
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Citroën SM V8

Messagede maseramo » Dim 2 Nov 2014 18:55

Mais remontons le temps pour mieux comprendre cette histoire assez étonnante, vous verrez :

Image

Image
En 1974, il apparait assez clairement que la nouvelle berline Quattroporte II Bertone à traction avant (qui reprend le châssis allongé et la mécanique V6 de la Citroën SM) est insuffisamment motorisée pour une Maserati. Son moteur V6 poussé à 3 litres et 200 cv (2.7 litres et 170 cv sur la SM carbus) ne permet pas à cette grande et lourde berline magnifiquement finie (1700 kg) de dépasser les 200 km/h et il faut 9.7 secondes pour lui faire atteindre les 100 km/h. Ce sont les plus modestes performances d'une Maserati depuis la 2000GT A6 G de 1950. Cela est d'autant plus dommage que les qualités dynamiques du châssis de la Quattroporte II Bertone sont remarquables, parmi les meilleures de toute la production automobile de l'époque, et l'équilibre général excellent ainsi que le plaisir de conduite si on fait abstraction de la puissance.
L'idée, après un lancement en V6 "économique" compte tenu du choc pétrolier de 1973 (triplement du prix de l'essence en 1 an), est de proposer une version V8 l'année suivante.
L'ingénieur Giulio Alfieri propose d'abord d'utiliser le bon vieux V8 Maserati créé en 1957 mais Citroën (propriétaire de Maserati de 1968 à 1975) juge ce groupe trop ancien et dispendieux.
L'été 1974, l'ingénieur Giulio Alfieri expérimente alors un moteur V8 de 4 litres inédit créé à partir de deux moteurs V6 de 3 litres C114 de Merak SS. De façon artisanale, des blocs et culasses sont coupés à la jonction 2.5 cylindres-0.5 cylindre et d'autres au milieu à la jonction 1.5 cylindres-1.5 cylindres. Les 2.5 cylindres sont soudés aux 1.5 cylindres par le milieu du troisième cylindre et on obtient, avec deux V6 de 3 litres, un V8 de 4 litres.

Le C114 V6 (170 cv sur SM 2.7 litres mais 220 cv sur Merak 3 litres SS qui a servi de base au V8) vu par la droite. Pompes à eau et huile, filtre à huile sont à l'arrière :

Image

Le C114 V8 (280 cv 4 litres) vu par la droite avec ses 4 carbus Weber à la place des 3 habituels :

Image
Dernière édition par maseramo le Dim 2 Nov 2014 23:15, édité 1 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7481
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Citroën SM V8

Messagede maseramo » Dim 2 Nov 2014 19:02

Attention, ce moteur unique et expérimental n'a rien à voir avec le traditionnel V8 Maserati 4.2 ou 4.7 ou 4.9 litres dont les origines remontent à la 450 S de 1957. Il garde l'architecture C114 avec le vilebrequin entraînant l'arbre primaire situé au centre du V qui entraîne par des chaînes latérales les 4 arbres à cames en tête. (ici V6 vu par l'arrière)
Image

Ce moteur V8, plus long de 10 cm que son collègue V6 fut placé à l'époque (1974) dans une SM rouge Rio en abattant au centre la cloison anti-feu. Toute la disposition en avant reste identique par rapport à la SM V6 avec le petit arbre branché sur l'arbre primaire du centre du V qui entraîne vers l'avant tous les accessoires / pompes à huile LHM haute pression pour la suspension hydropneumatique, les assistances haute pression des freins et de la direction.
SM V8 :
Image
Image

SM V6 :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7481
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Citroën SM V8

Messagede maseramo » Dim 2 Nov 2014 19:05

Image
Sur la V8, il a fallut reculer au maximum la cloison contre l'habitacle au centre.
Image
Le tableau de bord reste pourtant inchangé, il n'a pas trop chaud :

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7481
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Citroën SM V8

Messagede maseramo » Dim 2 Nov 2014 19:09

Cette voiture fut utilisée quotidiennement par Giulio Alfieri en 1974/1975 pour ses déplacements, ses voyages, testée sur l'autodromo di Modena, celui de Monza. Au total, plus de 15 000 km ont été effectués sans problème par Giulio Alfieri mais aussi par beaucoup de membres de son équipe. Alfieri, sceptique avant cette réalisation et attaché au bon vieux V8 maison, changea d'idée du tout au tout. Le châssis excellent de la SM arrivait étonnement à faire passer assez correctement la puissance sur les roues avant et la berline Quattroporte II, avec son poids accru et son empattement allongé à 3.07 m, aurait assurément été merveilleusement animée par ce beau V8.

Mais c'est alors que Citroën, racheté par Peugeot, mettait Maserati en liquidation judiciaire en mars 1975. Alejandro De Tomaso, repreneur de Maserati l'été 1975 avec l'aide de l'Etat italien, exécrait Citroën et en voulait à Giulio Alfieri qui l'avait écarté au profit de la firme aux chevrons lors d'une tentative de rachat précédent en 1968. De Tomaso limogea Giulio Alfieri (qui se consola en prenant la direction technique de Lamborghini), fusilla le projet Quattroporte II Bertone (qui était pourtant à maturité) et demanda la destruction de la SM V8 rouge (!!! folie!!!) de l'ingénieur déchu après que l'on ait enlevé et remisé son moteur V8 avec les pièces de collection de l'usine Maserati. C'est ainsi que bien plus tard, dans les années 90, ce noble moteur artisanal se retrouva dans la collection Panini qui reprit et conserva religieusement tous ces trésors du patrimoine industriel et artistique Maserati.

La suite vous la connaissez déjà ! Ces deux hommes fous de SM, Phillip Kantor et Frédéric Daunat, reproduisaient en 2009 le cheminement qu'avait effectué Giulio Alfieri en 1974 :
Image
Ils choisissaient une caisse SM du même rouge Rio que l'originelle SM V8, reculaient la cloison pare-feu au maximum et plaçaient sous le capot le vrai V8 d'Alfieri qui était resté mué 34 ans !
Comme vous l'entendrez ci-dessous, il a bien repris de la voix ! Quelle histoire ahurissante !
http://www.dailymotion.com/video/x23bq76_sm-v8_auto
Dernière édition par maseramo le Mer 5 Nov 2014 12:17, édité 1 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7481
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Citroën SM V8

Messagede maseramo » Dim 2 Nov 2014 19:14

Je ne peux m'empêcher de penser : si PSA avait laissé sa chance à Maserati .... ou si De Tomaso avait été moins allergique à Citroën et à Alfieri .... La Quattroporte II Bertone aurait été, mue par ce V8, l'une des meilleures berlines du monde ... Giulio Alfieri aurait présidé à l'aventure Biturbo, et c'était quand même l'un des meilleurs ingénieurs automobile qu'ait connu l'Italie ... que de déboires évités ....

Mais bon, la réalité et l'authenticité avant tout, fut-elle déplaisante !
En tout cas grand merci à Phillip Kantor, Frédéric Daunat et au journaliste Marc Sonnery, auteur du fantastique "Maserati, Citroën years, 1968-1975", mine inépuisable d'information avec toutes ces interview des acteurs restants de cette époque.
Image
Image
Dernière édition par maseramo le Dim 2 Nov 2014 23:14, édité 1 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7481
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Citroën SM V8

Messagede MASERALFA » Dim 2 Nov 2014 19:15

Salve Maseramo,
Un grand merci pour ce moment de l'histoire Maserati que je ne connaîssais pas. Ce qu'il y a de bien, c'est que l'on en apprend tous les jours avec toi.
Grazie amico mio
Fred
ex Biturbo 1984
ex 2.24V
ex 422
ex Biturbo SI Black
ex Ghibli 1994
ex Ghibli GT 1996
ex 222 SE de 1992
Ex Quattroporte IV V8 Evo 1999
Actuelle Spyder Zagato 2.0 de 1991

Et une 3200 GT qui se prénomme Boomerang
MASERALFA
V12
 
Messages: 4696
Inscription: Ven 25 Fév 2011 13:18
Localisation: En Provence verte

Re: Citroën SM V8

Messagede maseramo » Dim 2 Nov 2014 19:19

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7481
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Citroën SM V8

Messagede maseramo » Dim 2 Nov 2014 19:21

Ciao Fred, honnêtement, je ne connaissais pas cette histoire hier matin ! Le bouquin de Sonnery est top !
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7481
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Citroën SM V8

Messagede MASERALFA » Dim 2 Nov 2014 19:24

Oui j'ai entendu beaucoup de bien à propos de ce livre, un des journalistes de Youngtimers m'en avait parlé. Mais à priori il est assez difficile à trouver, non?
Fred
ex Biturbo 1984
ex 2.24V
ex 422
ex Biturbo SI Black
ex Ghibli 1994
ex Ghibli GT 1996
ex 222 SE de 1992
Ex Quattroporte IV V8 Evo 1999
Actuelle Spyder Zagato 2.0 de 1991

Et une 3200 GT qui se prénomme Boomerang
MASERALFA
V12
 
Messages: 4696
Inscription: Ven 25 Fév 2011 13:18
Localisation: En Provence verte

Suivante

Retourner vers Vintages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité