Nous sommes le Sam 24 Aoû 2019 22:50


La Mexico

Re: La Mexico

Messagede maseramo » Ven 16 Mai 2014 23:33

Image

L’habitacle de la Mexico, très lumineux grâce aux larges surfaces vitrées, était vaste (4 vraies places) et somptueusement bien fini avec cuir omniprésent et instrumentation ultra complète disposée sur une magnifique planche de bord en bois de rose !
Image
Image
La montre, rejetée à l'extrême gauche du tableau de bord, n'est hélas lisible que par le pilote
Image
Image
Image
Les sièges arrières sont parfaitement accueillants et enveloppants pour des adultes :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8137
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: La Mexico

Messagede maseramo » Ven 16 Mai 2014 23:41

La qualité de la finition et la noblesse des matières dans l'habitacle étaient vraiment des points forts de la Mexico. Les Ferrari contemporaines ne pouvaient soutenir la comparaison dans ce domaine luxueux et raffiné :

Image
La batterie d'interrupteurs à bascule est la même que dans la Quattroporte I
Image
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8137
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: La Mexico

Messagede maseramo » Ven 16 Mai 2014 23:45

Image

Image

Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8137
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: La Mexico

Messagede maseramo » Ven 16 Mai 2014 23:49

Image

vous remarquerez les appui-tête avant relevables sur glissière des dernières Mexico (ou comment offrir un appui-tête tout en conservant la beauté de l'ancien siège) :

Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8137
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: La Mexico

Messagede maseramo » Ven 16 Mai 2014 23:53

Image

Cette blanche scandinave est photographiée au soleil de minuit avec grande sensibilité

Image

Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8137
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: La Mexico

Messagede maseramo » Ven 16 Mai 2014 23:56

Image

Afin de satisfaire la riche clientèle très attachée à ses valeurs classiques, la Mexico et ses roues à rayons restèrent au catalogue Maserati même après l'apparition en 1969 de celle qui devait lui succéder, l'Indy également due à l'heureux coup de crayon de Virginio Vairo pour Vignale. Ici au salon de Turin 1971, Mexico devant Indy :

Image

Il y eut ainsi une assez longue période de juxtaposition des 2 modèles coupés V8 à 4 places dans la gamme Maserati (Mexico de 1966 à 1972, Indy de 1969 à 1975)
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8137
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: La Mexico

Messagede maseramo » Sam 17 Mai 2014 00:02

Image
Sur la fin de sa carrière, des jantes type Ghibli furent proposées sur la Mexico ainsi que des appui-tête relevables et un levier de vitesse type Indy. Ces photos sont tirées de l'excellent article de Maxime Joly dans l'automobile sportive :
viewtopic.php?f=12&t=658
Image
Image
Image
Image
Levier de vitesse Indy
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8137
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: La Mexico

Messagede maseramo » Sam 17 Mai 2014 00:04

La Mexico connut une très honnête diffusion pour un coupé aussi luxueux et aussi cher (le prix d’une Rolls Royce en 4.7 litres) avec 485 exemplaires produits de 1966 à 1972 dont 305 en 4.2 litres.

Parmi les heureux et très privilégiés possesseurs de Mexico figuraient des Maseratiphiles convaincus et récidivistes tels l’Aga Kahn ou l’actrice Virna Lisi, mais aussi l’ancien acteur Ronald Regan qui entamait alors une belle carrière politique qui allait l’amener à la présidence des USA. Leonid Brejnev (Quattroporte I) et Ronald Regan (Mexico) eurent ainsi au moins en commun un goût prononcé pour les Maserati V8 !

Image
L'actrice Moira Orfei (parfum de femme avec Vittorio Gassman) devant sa Mexico. Au fond avec ses petites lunettes, le tout jeune ingénieur Aurelio Bertocchi, fils de l'essayeur mythique Guerino Bertocchi qui, assi à la place du passager avant, assure la mise en main au chauffeur de la star !
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8137
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: La Mexico

Messagede maseramo » Sam 17 Mai 2014 00:08

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8137
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: La Mexico

Messagede maseramo » Sam 17 Mai 2014 00:10

Image
Au centre en veste en cuir, Roger Vadim, grand amateur de courbes féminines et automobiles ! Aurelio Bertocchi, à gauche, vient d'être diplômé ingénieur en mécanique. Guerino Bertocchi connaîtra la grande satisfaction de voir son fils devenir l'ingénieur en chef de Maserati en 1975, nommé à ce poste par Alejandro De Tomaso après le "remerciement" de Giulio Alfieri (qui avait favorisé le rachat de Maserati par Citroën plutôt que par De Tomaso en 1968). Aurelio s'acquittera honorablement de la transformation de la De Tomaso Longchamps en Maserati Kyalami (1976) et de la création de la Quattroporte III (1978). Il sera moins éclairé avec la Biturbo ...

Les Bertocchi père et fils trouveront la mort dans des conditions similaires, en tant que passagers en faisant essayer leur nouvelle voiture à des clients imprudents (le père Guerino en 1981 sur De Tomaso Deauville, le fils Aurelio en 1985 (sur Biturbo II semble-t-il, mais avec réserve)).
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8137
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vintages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité