Nous sommes le Dim 24 Sep 2017 11:23


La A6 1500 GT

La A6 1500 GT

Messagede maseramo » Jeu 2 Jan 2014 08:43

La A6 1500 GT : 61 exemplaires de 1947 à 1950

Pour bien commencer l’année 2014, voici l’histoire d’une voiture qui inaugura en 1947 une nouvelle page de la longue épopée Maserati.

La A6 1500 GT (A en hommage à Alfieri Maserati fondateur de la marque, 6 cylindres en ligne) est une voiture très importante dans l’histoire de Maserati. D’abord parce qu’elle est la première vraie Maserati de route, conçue d’emblée pour le tourisme et non pour la course. Ensuite parce qu’elle est à l’origine, de par son châssis (tubulaire) et son moteur (6 en ligne), de toute une lignée glorieuse de Maserati de route mais aussi de course (la famille des A6).

La carrosserie PininFarina, ici dans sa troisième évolution avec l’arrière plongeant, est pour 1947 magnifique d’élégance et de sobriété.

Image

Image

Image

Image

Image


Le pare-brise est en deux parties planes, plus faciles à usiner.
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6187
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: La A6 1500 GT

Messagede maseramo » Jeu 2 Jan 2014 08:47

Image

La A6 1500 GT était en son temps extrêmement raffinée et d’ailleurs fort chère. Notez le rétroviseur intérieur posé sur le tableau de bord grâce à un joli support inox, les pédales marquées du trident
Image

Image

Image

Le 6 cylindres en ligne de 1.5 litres à simple arbre à cames en tête est ici dans une version tardive, alimentée par trois carburateurs et délivrant 90 cv.
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6187
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: La A6 1500 GT

Messagede maseramo » Jeu 2 Jan 2014 08:51

La genèse de la A6 1500 GT débuta dès le milieu de la guerre, malgré l’interdiction de circuler en voiture individuelle, sans doute pour palier à la morosité de cette triste époque et soutenir le moral des ingénieurs en attendant des temps meilleurs. Le moteur était un 6 cylindres en ligne de 1500 cc à culasse séparée classique (Testa Riporta), à simple arbre à cames en tête, sans compresseur et avec un seul carburateur Weber 36 DCR . La puissance était modeste avec 65 cv mais, l’auto pesant entre 800 et 950 kg selon les carrosseries, elle pouvait atteindre 150 km/h.
Image
On accédait par un capot à ouverture latérale au 6 en ligne initial simple carbu
Image

Ce moteur tout simple sera pourtant à l’origine d’une lignée très noble de 6 cylindres en ligne de plus en plus puissants qui s’illustrèrent sur route autant qu’en course jusqu’à aboutir à l’extraordinaire 250 F championne du monde de formule 1 en 1957, étonnamment en filiation directe avec la modeste A6 1500 GT 1947 !
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6187
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: La A6 1500 GT

Messagede maseramo » Jeu 2 Jan 2014 08:53

Le « grand » Giovanni Battista Farina, dit « Pinin » parce qu’il était petit de taille et ressemblait à son père Giuseppe, n’avait pas encore « soudé » son surnom à son nom de famille. Il commit pour la A6 1500 GT une très belle carrosserie très sobre, très pure avec son long capot, qui permit à ce premier beau coupé de remporter le concours d’élégance de Monaco 1947. Le prototype disposait de phares cachés, mécaniquement découvrables. C’est le premier dessin A6.

Image


Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6187
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: La A6 1500 GT

Messagede maseramo » Jeu 2 Jan 2014 08:57

Les premiers modèles « de petite série » furent des tricorps à l’habitacle assez reculé, comme le prototype, mais avec l’arrière vitré. Les phares étaient conventionnels. C’est le second dessin A6.

Image

Image

Image

Image

Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6187
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: La A6 1500 GT

Messagede maseramo » Jeu 2 Jan 2014 08:59

Très vite, le style évolua vers sa forme définitive et bien connue, le troisième dessin avec l’arrière plongeant et la disparition des trois ouïes d’extraction d’air chaud et du pli de carrosserie sur les flancs avant.
Image

Un bel exemplaire A6 1500 GT avec son arrière plongeant très prisé à la fin des années 40. Au second plan, une A6 1500 GT Zagato :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6187
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: La A6 1500 GT

Messagede maseramo » Jeu 2 Jan 2014 09:05

A noter que Zagato s’essaya à un relooking personnel de la A6 1500 GT, à l’habitacle relevé très lumineux avec des vitres courbes dans leur partie supérieure, qui ne pouvaient pas coulisser vers le bas (la partie antérieure, à l’emplacement des déflecteurs, glissait vers l’arrière).
Image

Image

A vocation plus sportive, le coupé Zagato n’avait pas de malle. On posait ses sacs à l’arrière par l’intérieur de l’habitacle
Image

Image

Image

Image

Le "3 carbus 90 cv" s'impose pour la A6 1500 GT Zagato :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6187
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: La A6 1500 GT

Messagede maseramo » Jeu 2 Jan 2014 09:08

Le châssis de la A6 1500 GT était très moderne pour l’époque car tubulaire, comme celui de la 4 CLT, (T pour « Tubolare ») ce qui était exceptionnel sur une auto de tourisme. En fait, ce châssis était un peu démesuré de technologie pour une voiture aux performances modestes à nos yeux actuels mais enthousiasmantes à l’époque où on était déjà excité de « filer à plus de 100 à l’heure » !
Image



Cette première Maserati GT connut une diffusion honnête (compte tenu de l’époque d’après guerre et du prix élevé) avec 61 exemplaires de A6 1500 GT réalisés de 1947 à 1950, les derniers recevant une alimentation à triple carburateur (90 cv). A noter que deux cabriolets A6 1500 furent réalisés dont l’un destiné à Eva Peron, l’épouse du chef d’Etat argentin, le général Juan Peron.
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6187
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: La A6 1500 GT

Messagede maseramo » Jeu 2 Jan 2014 09:12

Bien qu’elle ne soit pas née pour la course, la A6 1500 GT a tout de même de belles aptitudes grâce à son châssis tubulaire rigide et léger et grâce à un bon équilibre général avec son moteur reculé en central-avant, dispositions naturelles agrémentées par le punch honnête de son 6 cylindres quand il est en version trois carburateurs 90 cv autorisant alors 175 km/h.
Image

Image

Image

Image

Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6187
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: La A6 1500 GT

Messagede maseramo » Jeu 2 Jan 2014 09:14

Image

Comme d'habitude chez Maserati : sportif et luxueux à la fois
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6187
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Suivante

Retourner vers Vintages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité