Nous sommes le Mar 15 Oct 2019 12:23


Les 350 S

Les 350 S

Messagede maseramo » Dim 8 Déc 2013 22:31

Les 350 S : 3 exemplaires de 1956 à 1957.

Quand le fer est chaud, il faut le battre et lui donner sa forme, non ?
Après la 6 cylindres 300 S et les 4 cylindres 150 S, 200 S et 250 S, je vous propose donc de poursuivre la saga des barquettes « S » avec les 350 S.

On va dire les 350 S plutôt que la 350 S car les 3 exemplaires réalisés furent assez différents mécaniquement, bien qu’utilisant tous les trois la grande et fine carrosserie Fantuzzi en aluminium projetée pour la future 450 S ainsi que le nouveau châssis également conçu pour la 450 S.

Il était impossible, à cause de ses cotes, de pousser le moteur de la 300 S (déjà dérivé de celui de la 250 F de Formule 1) jusqu’aux 3.5 litres qu’autorisait le règlement de la catégorie « Sport ». Ainsi, pour la barquette 350 S, l’idée fut d’utiliser un autre bloc 6 cylindres en ligne, celui en cours de mise au point de la future 3500 GT de tourisme. Pour une fois, la version « corsa » fut tirée de la « turismo » qui profita d’ailleurs ensuite de l’enseignement de la compétition pour atteindre un haut niveau de fiabilité. Du coup, la boîte de vitesse de la première 350 S était-elle accolée au moteur, comme sur la 3500 GT, ce qui rendait l’auto moins stable que la 300 S. Avec ses 2 ACT commandés par cascade d’engrenages, son double allumage et son carter sec, le moteur « corsa » de la 350 S donnait 290 cv alors qu’il sera limité à 220 cv lors de la sortie de la 3500 GT (qui aura une distribution par chaîne et un carter humide).
Dernière édition par maseramo le Jeu 23 Oct 2014 18:02, édité 1 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8207
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les 350 S

Messagede maseramo » Dim 8 Déc 2013 22:41

La première 350 S, 3501, fut engagée aux Mille Miglia 1956 aux mains de Stirling Moss et d’un très grand « fan » anglais des Maserati, Denis Jenkinson. Mais l’auto, assez instable sur le sol mouillé avec sa boîte avant, fut impliquée dans un accident heureusement sans gravité.

Stirling Moss au départ de Brescia pour les Mille Miglia 1956. Heure de départ : 5h54. Cette numérotation permettait aux spectateurs sur le pacours Brescia - Rome - Brescia de savoir si une voiture en avait doublé une autre.
Image

3501 en mauvaise posture mais ses occupants indemnes :
Image

Après avoir été la première 350 S, cette voiture devint la première 450 S !!!!

3501 fut récupérée, le châssis redressé et rebaptisé 4501 pour recevoir le moteur V8 4.5 litres et devenir la première 450 S expérimentale. Elle fut testée par Moss aux essais du grand prix de Suède en Août 1956 avec des échappements très courts mais les vibrations du moteur étaient insupportables à cause d'un ordre d'allumage des cylindres imparfait. Elle réalisa cependant le 3 ième temps des essais ! ci-dessous Stirling Moss en blanc avec 4501 aux échappements tronqués :

Image

Fangio aussi l'a conduite ! Guerino Bertocchi à gauche, Giulio Borsari près de l'auto :
Image

4501 servit par la suite de laboratoire et de mulet avant de continuer sa carrière aux USA comme bien des 450 S. Une fois le V8 initial usé, elle courût avec des V8 Chevrolet !
Rachetée en 1981 par un collectionneur italien (le propriétaire actuel), 3501 alias 4501 reçut une évolution marine du V8 Maserati, acheté au Comte Agusta qui avait utilisé ce moteur sur un de ses bateaux de course. Ce moteur s'avéra après démontage être un tipo 62 de 6.5 litres et 580 cv !!!!! (et non un Tipo 59 de 5.6 litres et 520 cv comme on l'avait cru lors de l'achat !).
Bref, c'est un missile unique et fabuleux. Voir les photos à la fin du topo sur la 450 S

3501/4501 de nos jours :
Image
Dernière édition par maseramo le Jeu 23 Oct 2014 19:31, édité 3 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8207
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les 350 S

Messagede maseramo » Dim 8 Déc 2013 22:45

La seconde 350 S, 3502, fut construite avec la boîte à l’arrière et des réglages différents de suspension, améliorant franchement l’équilibre général.

Voici 3502 à l’époque :

Image

Et en 2013 :

Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8207
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les 350 S

Messagede maseramo » Dim 8 Déc 2013 22:48

Elle a été complètement restaurée en 2010 :

Image

Image
On voit bien la tringlerie de boîte de vitesse partant vers l’arrière.
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8207
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les 350 S

Messagede maseramo » Dim 8 Déc 2013 22:51

Des cadrans de 57 ans dans "leur jus" !
Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8207
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les 350 S

Messagede maseramo » Dim 8 Déc 2013 22:54

Un saute vent passager a été rajouté et la peinture noire mat anti-reflets du tableau de bord a ensuite été enlevée pour un aspect conforme à celui d’origine avec l’aluminium lisse apparent mais possiblement éblouissant :

Image

Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8207
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les 350 S

Messagede maseramo » Dim 8 Déc 2013 23:01

Une troisième et dernière, 3503, fut équipée du V12 de la Maserati 250 F T2 (Telaio 2) poussé à 3.5 litres (335 cv) et engagée aux Mille Miglia 1957 avec Hans Hermann mais elle dut abandonner avant d’arriver à Rome.


Voici 3503 engagée aux Mille Miglia 1957 aux mains de Hans Hermann :

Image
On remarquera les débuts de la publicité (pates alimentaires Buitoni) moins envahissants que les glaces Eldorado de la monoplace 420 M de 1958
Et revoici la belle présentée au fantastique Museo Casa Enzo Ferrari de Modène :

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8207
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les 350 S

Messagede maseramo » Dim 8 Déc 2013 23:05

3503 se reconnait à ses bosselages du capot pour les prises d'air des carbus et à son échappement bilatéral :

Image
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8207
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les 350 S

Messagede maseramo » Dim 8 Déc 2013 23:09

Image

Image

Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8207
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les 350 S

Messagede maseramo » Dim 8 Déc 2013 23:13

Image
Je ne saurais pas vous dire si la boîte était devant ou derrière. Devant d'après les photos ?
Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8207
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Suivante

Retourner vers Vintages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité