Page 1 sur 2

La 150 S

MessagePosté: Dim 17 Nov 2013 14:31
de maseramo
25 exemplaires de 1955 à 1957.

Image

Image

Image
La 150 S se reconnaît facilement dans la grande famille des barquettes S grâce à ses ailes arrière saillantes en mini dérives

Re: La 150 S

MessagePosté: Dim 17 Nov 2013 14:34
de maseramo
Image
C'est simple, beau, pur

Image
Le très tonique 4 en ligne double allumage

Re: La 150 S

MessagePosté: Dim 17 Nov 2013 14:35
de maseramo
Cette 150 S est une réponse de Maserati à ….. la OSCA 1500 (des frères Maserati) qui écumait les courses en catégorie « voiturettes » ! Le petit 4 cylindres en ligne à 2 arbres à cames en tête, 2 soupapes par cylindre, double allumage développait 140 cv à 7500 tr/mn. Le nouvel ingénieur en chef de Maserati, Giulio Alfieri qui succédait en 1954 à Gioacchino Colombo, décida de donner à la petite 150 S le standing de sa grande sœur 300 S en la gratifiant de la boîte de vitesse arrière et du pont De Dion. Cette 150 S d’à peine 630 kg était très agile et capable de dépasser les 230 km/h. Elle surprit tout le monde quand Jean Behra remporta à son volant le Nürburgring 1955 devant une armée de Porsches et de BMW, ce qui lui valut une belle renommée et un très honnête succès commercial.

Re: La 150 S

MessagePosté: Dim 17 Nov 2013 14:37
de maseramo
Un autre bel exemplaire, sans la dérive profilée anti remous derrière la tête du pilote
Image

Image

Re: La 150 S

MessagePosté: Dim 17 Nov 2013 14:38
de maseramo
Alejandro De Tomaso (qui dirigera plus tard Maserati de 1975 à 1993), acheta à 27 ans une 150 S pour courir sur ses terres d’Argentine natale. Avec elle, il se classa honorablement 4ième des 1000 kilomètres de Buenos Aires 1956 (en collaboration avec Carlos Tomasi) et rencontra à cette occasion sa future épouse, Elisabeth Haskell, une richissime américaine venue participer à la course avec sa propre Maserati ! Ce charmant couple de Maseratistes emménagea à Modène, alors « la Mecque » du sport automobile, et devint « pilote d’usine » Osca, monsieur et madame De Tomaso courant ensemble sur Osca 1500 ou 750. Alejandro De Tomaso vécut ces années-là très au contact des fratelli Maserati, s’imprégnant de leur façon de penser, de partager la passion mécanique, et nul ne doute que ce fut un temps qui pesa fortement lors de son choix de reprendre et de sauver Maserati en 1975.

Re: La 150 S

MessagePosté: Dim 17 Nov 2013 14:45
de maseramo
Une autre perle, si légère et fine :

Image

Image

Et une à vendre !
Image
Ah ben non, y-a plus, elle s'est vendue en moins de 3 semaines !!!

Re: La 150 S

MessagePosté: Dim 17 Nov 2013 14:58
de maseramo
Certaines 150 S reçurent une carrosserie proche de la 200 S avec les ailes arrière arrondies et l'avant très allongé :



Image

Image

Re: La 150 S

MessagePosté: Dim 17 Nov 2013 15:48
de maseramo
Belle 150 S à l'attaque :
Image

Image

En compagnie de A6GCS/53 :
Image

Re: La 150 S

MessagePosté: Dim 17 Nov 2013 15:52
de maseramo
J'aime bien ses ailes arrière saillantes :
Image

et son échappement latéral gauche :
Image

Image

Re: La 150 S

MessagePosté: Dim 17 Nov 2013 15:55
de maseramo
ici avec 2 petits saute-vent :
Image