Nous sommes le Dim 22 Juil 2018 23:28


Les A6G54 Zagato

Re: Les A6G54 Zagato

Messagede Blu Sera » Mar 26 Jan 2016 21:06

Toujours cette beauté unique, vendue par l'usine à Juan Peron, mais jamais livrée, le "président" argentin ayant été destitué par un putsch militaire en 1955 et exilé. Retrouvée en 1968 en Californie dans cet état, et acquise par un bien-heureux pour USD 800.-- ;)


Image
Avatar de l’utilisateur
Blu Sera
V8
 
Messages: 1874
Inscription: Sam 9 Mar 2013 15:32

Re: Les A6G54 Zagato

Messagede Gio » Mar 26 Jan 2016 21:31

Merci pour ces belles photos ..j'adore le spyder ..je trouve que les couleurs de carrosserie ont un chic indescriptible ..ce bleu gris un peu mat il est génial
3200 GTA
Ex Granturismo 4.2
Ex 4200 Cambiocorsa
Avatar de l’utilisateur
Gio
V8
 
Messages: 1190
Inscription: Mer 13 Mai 2015 12:24
Localisation: Lille - Le Touquet

Re: Les A6G54 Zagato

Messagede maseramo » Lun 1 Fév 2016 22:30

Blu sera, il y a de la télépathie dans l'air ! je suis scotché ! Tu sais que je suis en train d'écrire un bouquin pour Maseratitude sur la famille des Maserati A6, c'est d'ailleurs pour cela que je suis un peu moins présent sur le forum en ce moment car ça absorbe !
Eh bien, en enquêtant sur le spider A6G/54 Zagato la semaine dernière, je suis tombé sur les deux photos que tu as postées plus haut, avant que tu ne les postes ! C'est dingue ! :lol: le propriétaire précédent, un hippie, avait peint des fleurs en 1968 sur l'aile avant. Son succésseur s'est dépêché de poncer la peinture avant de prendre la photo !!!
NB : La Maserati A6G/54 "spider Zagato" châssis 2101 s'est échangée à New-York en novembre 2013 (Sotheby's) contre 4.45 millions de dollars !

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7241
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Les A6G54 Zagato

Messagede Blu Sera » Mar 2 Fév 2016 19:51

:lol: Les grands esprits se rencontrent !!! La famille A6 compte dans ses rangs les plus beaux représentants de la marque, avec tant de carrossiers de génie qui se sont penchés sur ces châssis. Je me réjouis de te lire, ça va être passionnant !!! Un seul tome te suffira-t'il à toutes les évoquer ? ;)
Avatar de l’utilisateur
Blu Sera
V8
 
Messages: 1874
Inscription: Sam 9 Mar 2013 15:32

Re: Les A6G54 Zagato

Messagede ciscoauto » Mar 2 Fév 2016 21:34

Que c'est beau (surtout en coupé d'ailleurs amha)
Les A6 tiennent une place à part dans l'histoire Maserati et des amateurs de voitures anciennes en général.
Transition entre la compétition et la route, entre les fratelli Maserati et les Orsi. Le moteur est un petit bijou, les plus grands carrossiers qui font du sur mesure, à la demande du client c'est d'une richesse extraordinaire les A6. :D
François. Quattroporte III
Avatar de l’utilisateur
ciscoauto
V8
 
Messages: 1203
Inscription: Lun 28 Juil 2014 10:03
Localisation: Munich (Allemagne)

Re: Les A6G54 Zagato

Messagede maseramo » Mer 3 Fév 2016 11:59

Bonjour les amis, c'est vrai que l'époque A6 (1946-1957) fut très riche et "charnière", Maserati se mettant à faire des voitures routières mais pas encore de façon prépondérante. Maserati recevait les châssis (tous tubulaires) de chez Gilco (qui fournissait presque tous les constructeurs de voitures de course ou GT) et y installait moteur et trains roulants. Ensuite les carrossiers indépendants intervenaient : Fantuzzi pour 90 % des modèles de course (Pininfarina pour les quatre A6GCS/53 Berlinetta), Pininfarina, Frua, Zagato, Allemano et Vignale pour les modèles routiers.

"La famille des Maserati A6" tiendra dans le format d'un tome de "La Storia" soit environ 110 pages. J'en suis à la page 95. ;) Il y aura plus de photos, ce sera beau je pense et, pour certains chapitres (proto A6 1500 GT, A6 G, A6GCM), ça ressemble un peu aux articles de " Maseratitude Vintage" que j'avais déjà pas mal travaillés. Par contre, j'ai beaucoup plus fouillé pour la "Monofaro", l'A6GCS/53 et les A6G/54 où c'est presque du châssis par châssis quand j'ai pu trouver assez d'info. Heureusement, beaucoup de ces merveilles ont changé de propriétaires aux cours des 10 dernières années, ce qui apporte de l'info, des anecdotes et de belles photos par les organisateurs d'enchères, tenus à une certaine transparence. En recoupant avec les sources habituelles (Tabucchi, Buckley) on arrive à une bonne fiabilité.

Bref, je me régale et espère que vous vous régalerez aussi ! :)
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7241
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Précédente

Retourner vers Vintages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité