Nous sommes le Mer 15 Juil 2020 19:58


BIRDCAGE

BIRDCAGE

Messagede maseramo » Dim 13 Oct 2013 17:56

Cette magnifique Birdcage est à vendre à Monterey, mais le temps de capter les images, je n'ai plus retrouvé l'annonce. Elle a appartenu à Briggs Cunningham, l'un des importateurs Maserati pour les USA dans les années 60
Image
Image

Image
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8653
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: BIRDCAGE

Messagede maseramo » Dim 13 Oct 2013 18:02

Image
Image
Image
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8653
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: BIRDCAGE

Messagede maseramo » Dim 13 Oct 2013 18:07

La « Birdcage », est née en 1959 de l’esprit inventif de Giulio Alfieri qui imagina un châssis révolutionnaire, fait d’un treillis de 200 petits tubes creux très fins (de 10 ou 12 ou 15 mm de diamètre) réalisés en acier de 1 mm d’épaisseur.
Image

Sur cette maquette très fidèle, on voit bien la structure de la Birdcage :

Image

Le nom de « Birdcage », cage à oiseau, s’imposa de lui-même pour cette Tipo 60 (2 litres, 200 cv) ou Tipo 61 (2.9 litres, 250 cv). Les moteurs 4 cylindres en ligne, 2 ACT, double allumage (2 bougies par cylindre) étaient inclinés de 45 degrés sur la droite pour abaisser au maximum le capot (réduisant la surface frontale) et le centre de gravité. La boîte 5 vitesses était solidaire du différentiel arrière. En version 2 litres, la Birdcage ne pesait que 570 kg et filait déjà à 270 km/h, en 2.9 litres c’était 600 kg et 285 km/h !
Dernière édition par maseramo le Ven 23 Oct 2015 23:04, édité 2 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8653
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: BIRDCAGE

Messagede maseramo » Dim 13 Oct 2013 18:09

Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8653
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: BIRDCAGE

Messagede maseramo » Dim 13 Oct 2013 18:14

Giulio Alfieri était tellement excité par ce concept de châssis en treillis de tubes fins que, par peur d’un refus d’Omer Orsi ou surtout des banques (Maserati était sous contrôle bancaire à cette époque), il fit réaliser le tout premier exemplaire de Birdcage (un Tipo 60) « à l’insu des propriétaires » selon sa propre expression ! En effet, si le contrôle judiciaire bancaire n’avait émis aucune objection à la réalisation l'année précédente de la 420M58 du moment que la société Eldorado avait accepté de régler les frais d’étude et de réalisation du prototype, il y a fort à parier qu’il aurait rechigné à donner son feu vert au projet « Birdcage », extrêmement original, pour ne pas dire totalement expérimental et financé directement pas l’usine ! Ne pouvant renoncer à concrétiser son idée, Giulio Alfieri préféra mettre tout le monde devant le fait accompli. Pour sa première Birdcage, il utilisa par mesure de sécurité des tubes très rigides en acier chromé extrêmement onéreux. Il trouva un « bel oiseau anglais » à mettre dans la cage, confiant en mai 1959 le couteux prototype Tipo 60 au grand Stirling Moss en personne qui effectua les premiers essais sur « l’Autodromo di Modena » et fut d’emblée conquis par l’équilibre naturel de la voiture. Je crois qu’Alfieri ne dormit guère la veille de cet essai. Ne s’était-il pas trompé dans les calculs de résistance du châssis ? N’allait-il pas tuer un grand pilote ? Omer Orsi, mis au courant par hasard du projet Birdcage deux semaines auparavant en découvrant ce prototype inconnu dans l’usine (c’est quoi çà ?), n’avait toujours pas osé en parler aux banques.

Image
Stirling Moss avec Giulio Alfieri de dos. Je crois que c'est Guerino Bertocchi dans le cockpit
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8653
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: BIRDCAGE

Messagede maseramo » Dim 13 Oct 2013 18:16

Tous, Alfieri, Orsi, Moss, eurent une frayeur rétrospective en examinant à la loupe la « cage à oiseau » du prototype après les essais : on s’aperçût que des fissures apparaissaient sur les tubes autour des centaines de soudures, menaçant la vie du pilote en cas de rupture à grande vitesse. Ermanno Cozza, qui était à l'époque plutôt technicien moteur, eut alors une intuition géniale qu'il soumit avec succès à Giulio Alfieri : considérant que l’acier chromé était trop rigide, transmettant toutes les contraintes sur les soudures, il fallait réaliser les châssis ultérieurs en acier ordinaire. C'est ce qui fut fait et plus aucune fissure n’apparut !
Stirling Moss en course :
Image
Dernière édition par maseramo le Ven 23 Oct 2015 23:01, édité 1 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8653
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: BIRDCAGE

Messagede maseramo » Dim 13 Oct 2013 18:18

Le même prototype Tipo 60, mais avec son nouveau châssis en acier banal, remporta l’été 1959 son premier succès à Rouen-Les-Essarts aux mains d’un Stirling Moss enthousiasmé. Quand le directeur du « Credito Italiano » apprit à la radio la victoire de cette « nouvelle et révolutionnaire Maserati de course », son sang ne fit qu’un tour. Il téléphona à Omer Orsi pour lui demander des explications mais il fut vite rassuré : le prototype vainqueur allait être modifié en Tipo 61 et vendu un bon prix à l’écurie américaine Camoradi dirigée par Lloyd Casner, dit «Lucky» Casner. Au total, Camoradi, (qui signifiait Casner Motor Racing Division) commanda cinq Tipo 61, dont au moins une à queue longue et pare-brise plongeant. Les voitures de cette écurie portaient les couleurs classiquement américaines. Elles étaient blanches avec une bande bleue, livrée devenue depuis lors symbolique voire mythique de la Birdcage.
Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8653
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: BIRDCAGE

Messagede maseramo » Dim 13 Oct 2013 18:21

Image

Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8653
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: BIRDCAGE

Messagede maseramo » Dim 13 Oct 2013 18:22

Sur les 22 Birdcage produites de 1959 à 1961, seulement 6 furent des Tipo 60 de 2 litres (plutôt réservées au marché italien) dont une, la première, convertie en Tipo 61. Camoradi fit courir sur Birdcage des pilotes de très grand talent : «Lucky» Casner bien sûr, mais aussi Dan Gurney, Carroll Shelby, Masten Gregory, Jo Bonnier. Tous ces as du volant, ainsi que Stirling Moss, adoraient la Birdcage pour sa maniabilité, sa légèreté, son équilibre général, son freinage et sa sobriété qui permettait des arrêts moins fréquents que ceux des gourmandes Ferrari et Aston Martin. Malgré quelques problèmes de fiabilité dus aux faibles moyens financiers de Maserati accordés au développement et à la mise au point, la Birdcage remporta de nombreuses courses dont les plus belles furent les 1000 kilomètres du Nürburgring 1960 (Tipo 61 avec Piero Taruffi, Stirling Moss et Dan Gurney) et 1961 (Tipo 61 avec Stirling Moss, Masten Gregory et «Lucky» Casner).
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8653
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: BIRDCAGE

Messagede maseramo » Dim 13 Oct 2013 18:25

Stirling Moss au volant sur la photo précédente.

La Birdcage "coda lungha" pour Le Mans 1960 :
Image
Imagerl]
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8653
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: BIRDCAGE

Messagede maseramo » Dim 13 Oct 2013 18:27

Image
Dire que quelqu'un la possède !
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8653
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: BIRDCAGE

Messagede maseramo » Dim 13 Oct 2013 18:31

Mais Stirling Moss et les américains de Camoradi ne furent pas les seuls à briller au volant de la Birdcage. Je me dois de vous signaler les noms de deux pilotes italiens qui s’illustrèrent particulièrement au volant de Tipo 60 privées, en remportant chacun plusieurs fois le championnat italien entre 1960 et 1964 (jusqu’à 3 ans après l’arrêt de la production de la Birdcage) : il s’agit de Odoardo Govoni et de Mennato Boffa. Ces deux « tifosi della Birdcage » ne participèrent qu’à des courses italiennes, souvent de côte, mais ils les écumèrent. A un moindre degré, Giorgio Scarlati, Nino Vaccarella et Armando Zampiero remportèrent aussi de belles victoires sur Birdcage. Voici leur palmarès, dont les noms mythiques résonnent encore aux oreilles des plus anciens :

Odoardo Govoni : Trento-Bondone 1960
Pontedecimo-Giovi 1960
Bolzano-Mendola 1962
Bologna-Raticosa 1962 et 1964
Coupe de Gallenga 1962
Prix de Campagnano à Vallelungua 1962
Coupe de la Consuma 1964
Targa Florio (jusqu’à 2 litres) 1964 avec Mennato Boffa

Mennato Boffa : Catania-Etna 1960 et 1961
Trieste-Opicina 1960
Grand Prix de Pescara (jusqu’à 2 litres) 1961
Targa Florio (jusqu’à 2 litres) 1964 avec Odoardo Govoni

Giorgio Scarlati : Caserta 1960

Nino Vaccarella : Bolzano-Bondone 1960

Armando Zampiero : Coupe Citta de Asiago 1962

Mennatto Boffa :
Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8653
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: BIRDCAGE

Messagede maseramo » Dim 13 Oct 2013 18:34

Le pilote émilien Odoardo Govoni, qui acheta sa Tipo 60 en mai 1960, fut le pilote le plus titré sur une Maserati Sport avec plus de 40 victoires sur Birdcage qui lui permirent d’être 2 fois champion d’Italie ! Souvent interviewé, il déclara à la revue Quattroruote : « le pilotage de la Birdcage demandait une certaine accoutumance. Il fallait ré-accélérer bien avant le milieu du virage et contrebraquer, glissant des quatre roues et passant ainsi le virage très vite, le moteur étant à plein régime dès la fin du tournant et la relance rapide. Ne jamais mettre les gaz juste à la fin du virage, c’était trop tard. Une fois cette technique comprise, tout devenait plus facile ». Pour la revue Rétroviseur, le grand Govoni relata : « la Birdcage était si performante que, lors de ma première course avec elle, qui fut aussi sa première victoire, les officiels me firent ouvrir le moteur, convaincus que j’avais fait monter un 3 litres à la place du 2 litres de la fiche d’homologation. Ils en furent pour leurs frais et Scarlati sur Ferrari, qui avait porté la réclamation, également ! »
Oduardo Govoni, le "prince" de la Birdcage, ici dans une course de cote, a quand même infligé à sa belle une petite touchette sur l'aile arrière :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8653
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: BIRDCAGE

Messagede maseramo » Dim 13 Oct 2013 18:36

C’était là un vrai retour en force des gentlemen drivers type « entre 2 guerres ». Vous aviez du cran, de l’adresse et un peu d’argent (ou vous trouviez un mécène) : vous achetiez une (très bonne) auto de course et vous vous faisiez un nom ! Comme au temps des « fratelli Maserati » … On reste quand même songeur quand on voit ce que des privés, même bien organisés comme au sein de l’ écurie Camoradi, ont put faire avec la Birdcage… Son potentiel, si elle avait été développée avec une écurie « usine » bien dotée financièrement, était vraiment très important.

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8653
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: BIRDCAGE

Messagede maseramo » Dim 13 Oct 2013 18:41

Cette année 1962, une Birdcage tipo 61 de 1961 subit un assez profond remaniement à la demande de Piero Drogo : alors que l’essieu arrière De Dion laissait la place à des roues indépendantes, le carrossier Cavalieri habillait cette Birdcage d’une robe originale, assez pointue de l’avant. Cette auto unique, dénommée CDM (Cavalieri-Drogo-Maserati) et restaurée par Giuseppe et Marcello Candini, se trouve actuellement, comme la 420M58, au fabuleusement riche musée Panini de Modène.

La "Drogo" chez Candini :
Image
et sur piste :
Image
au musée Panini :
Image
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8653
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: BIRDCAGE

Messagede Barth » Dim 13 Oct 2013 18:45

Un grand merci Maseramo, j'adore cette voiture!! C'est sans doute m'a préférée. Tout y est somptueux, la ligne, le châssis.

J'ai eu l'occasion d'en voir deux l'année dernière pour le 40° OldTimer Grand Prix au Nürburgring. Une reconstruction et une originale. L'original a participé à la course dans sa catégorie sur le circuit.
Un très grand moment... elle le disputait d'ailleurs avec, entre autres, 2 magnifiques 250F.

Le propriétaire et pilote de cette magnifique voiture parcourait les stands juché sur une moto Maserati peinte aux couleurs de Camoradi comme la Birdcage.

Un très grand moment que ce weekend là. C'est un évènement que je conseille d'ailleurs ;)
Le compte rendu ici: viewtopic.php?f=29&t=1238
Un piéton est un monsieur qui va chercher sa voiture. (Frédéric Dard)

Actuelles : Shamal (1991)
Ex: Biturbo 422 (1991) - Coupé 4200 GT CC (2003)
- Biturbo 222 4v (1994) - Biturbo Spyder III 2.8L (1994)

EMAIL: barth@maseratitude.com
Avatar de l’utilisateur
Barth
Membre du bureau
 
Messages: 3629
Inscription: Mar 8 Fév 2011 13:09
Localisation: Sur les bords du Léman en Helvétie...

Re: BIRDCAGE

Messagede maseramo » Dim 13 Oct 2013 18:52

Salut Barth, ah ça devait être fabuleux de la voir "en vrai" et de l'entendre ! Et les stands en moto Maserati-Camoradi, alors là ! Il-y-a de très grands passionnés ! Riches aussi, j'ai vu une Birdcage adjugée à 2.4 millions d'euros à Monaco et une à 3.8 millions de dollars !!!

Du fait de son moteur très incliné, le capot de la birdcage « normale » se trouvait vraiment très très bas placé et les ailes avant ressortaient franchement sur les côtés. Quand Pininfarina dessina la GranTurismo en 2007, il rendit les ailes légèrement proéminentes par rapport au capot, lointaine et délibérée évocation, admiratif hommage à la Birdcage.
Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8653
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: BIRDCAGE

Messagede Barth » Dim 13 Oct 2013 19:01

j'ai jeté un coup d’œil rapide au post du OldTimer et visiblement j'ai omis de publier ces photos. Je vais réparer ça rapidement ;)
Un piéton est un monsieur qui va chercher sa voiture. (Frédéric Dard)

Actuelles : Shamal (1991)
Ex: Biturbo 422 (1991) - Coupé 4200 GT CC (2003)
- Biturbo 222 4v (1994) - Biturbo Spyder III 2.8L (1994)

EMAIL: barth@maseratitude.com
Avatar de l’utilisateur
Barth
Membre du bureau
 
Messages: 3629
Inscription: Mar 8 Fév 2011 13:09
Localisation: Sur les bords du Léman en Helvétie...

Re: BIRDCAGE

Messagede maseramo » Lun 14 Oct 2013 21:04

Une belle noire pour le plaisir :

Image

Image

Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8653
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: BIRDCAGE

Messagede maseramo » Mar 15 Oct 2013 20:21

C'est la Maserati Birdcage noire ci-dessus qui fut vendue 3.8 millions de dollars aux enchères. Ce n'est cependant pas la Maserati de collection la plus chère. Des 250 F ont dépassé cette somme.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8653
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Suivante

Retourner vers Vintages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité