Nous sommes le Dim 24 Sep 2017 11:21


3500 GT

3500 GT

Messagede maseramo » Dim 15 Sep 2013 17:42

Voici une merveilleuse 3500 GT de toute première série (1958), dans sa livrée blanche identique à celle de la toute première 3500 GT du salon de Genève 1957. Elle a appartenu au coureur cycliste Gino Bartali. Magnifique !
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6187
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: 3500 GT

Messagede maseramo » Dim 15 Sep 2013 17:46

Image

Image
J'aime beaucoup l'ondulation du parechoc
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6187
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: 3500 GT

Messagede maseramo » Dim 15 Sep 2013 17:50

Cette oeuvre d'art est à vendre sur le super site Anamera (merci Barth pour me 'avoir indiqué) :
http://www.finecars.cc/en/detail/car/22 ... e=1&ret=63

Image
merveilleux intérieur

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6187
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: 3500 GT

Messagede maseramo » Dim 15 Sep 2013 17:55

Il manque la montre rectangulaire qui se trouve normalement sur la droite là où sont les 2 vis
Image

Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6187
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: 3500 GT

Messagede maseramo » Dim 15 Sep 2013 18:05

Le beau 6 cylindres en ligne double allumage 3.5 litres délivrait 220 cv et autorisait 230 km/h ce qui était considérable en 1958 :
Image

Image

Image

Imaginez l'argument marketing : même si les blocs sont différents, en 1958 vous pouviez acheter pour la route une voiture avec un moteur guère éloigné de celui de la 250 F championne du monde de formule 1 en 1957 avec Juan Manuel Fangio. Même architecture 6 cylindres en ligne - double arbre à came en tête - double allumage- admission à droite - échappement à gauche et 1 litre de cylindrée en plus pour la routière !
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6187
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: 3500 GT

Messagede maseramo » Dim 15 Sep 2013 18:12

Il n'y avait pas de photos de profil de la belle blanche de Bartali. J'adore le profil de la lunette arrière :

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6187
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: 3500 GT

Messagede MASERALFA » Dim 15 Sep 2013 18:30

Bonjour Maseramo
Cette auto est un chef d'œuvre sur roue!!! Sa construction de type Superleggera par Le maître carrossier Touring la rend encore plus désirable.
Fred
ex Biturbo 1984
ex 2.24V
ex 422
ex Biturbo SI Black
ex Ghibli 1994
ex Ghibli GT 1996
ex 222 SE de 1992
actuelle Quattroporte IV V8 Evo 1999
Actuelle 2 Spyder Zagato 2.0 De 1991
MASERALFA
V12
 
Messages: 3434
Inscription: Ven 25 Fév 2011 13:18
Localisation: En Provence verte

Re: 3500 GT

Messagede MASERALFA » Dim 15 Sep 2013 18:35

Vous avez remarqué les répétiteurs de clignotants sur les ailes?
Ce sont les mêmes que sur les Alfa Giulia Berlines première série 1962-1965.
Fred
ex Biturbo 1984
ex 2.24V
ex 422
ex Biturbo SI Black
ex Ghibli 1994
ex Ghibli GT 1996
ex 222 SE de 1992
actuelle Quattroporte IV V8 Evo 1999
Actuelle 2 Spyder Zagato 2.0 De 1991
MASERALFA
V12
 
Messages: 3434
Inscription: Ven 25 Fév 2011 13:18
Localisation: En Provence verte

Re: 3500 GT

Messagede maseramo » Mer 2 Oct 2013 19:21

Cette 3500 GT a sauvé financièrement Maserati qui était placée sous contrôle judiciaire fin 1957, comme toutes les sociétés d'Adolfo Orsi. Ce dernier avait réalisé de très lourds investissements en Argentine du temps du général Peron. Mais, à la destitution de Peron en 1956, ses successeurs ne reconnurent pas les engagements contractés envers le groupe Orsi qui se retrouva en position plus que délicate.

Pour Maserati, la seule voie de sortie possible de cette crise financière (dont elle n’était en rien responsable) tenait en le succès commercial, impératif et massif, d’un véhicule de tourisme : la 3500 GT. Vingt ans plus tard, quand on demandait à Giulio Alfieri, l'ingénieur en chef de Maserati, quelle avait été sa plus belle satisfaction professionnelle, la réussite de la 250 F ? L’exploit technique de la Birdcage ? Eh bien non. Le grand ingénieur répondait invariablement que le succès commercial de celle qu’il appelait toujours la Tipo 101, la 3500 GT, fut sa plus grande joie : « à certains moments, nous sommes tous de grands sentimentaux ; voir l’usine bien fonctionner et l’objet que vous avez conçu et construit se vendre si bien partout dans le monde est un moment de pur plaisir ! ».

Alfieri savait que Maserati misait gros sur cette voiture, ni plus ni moins que sa survie en fait. Il fit tout pour qu’elle fût un succès. Le 6 cylindres en ligne de 3.5 litres, avec ses 2 bougies et 2 soupapes par cylindre, déjà bien testé en course sur la 350 S de Stirling Moss, donnait 220 cv en version civile grâce à ses nouveaux ACT issus de la compétition et malgré le retour à la distribution par chaîne et au carter désormais humide. Le châssis était bien sûr tubulaire et Alfieri décida, pour augmenter la fiabilité, de faire appel à un grand nombre de composants longuement éprouvés et de marques reconnues. Ainsi choisit-il attentivement un embrayage anglais Berg and Beck, une boîte 4 vitesses ZF allemande (accolée au moteur), un arbre de transmission Hardy Spicer et un pont arrière anglais Salisbury. La direction à bille venait de chez Burman et la suspension avant de chez Alford et Alder (la même que sur les Jaguar). Girling fournissait les amortisseurs et les freins à tambour ailetés, Borrani les jantes.

Alfieri avait vraiment fait son marché dans ce qui se faisait de mieux à l’époque.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6187
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: 3500 GT

Messagede maseramo » Mer 2 Oct 2013 20:26

Quelques autres belles photos de 3500 GT :
Image

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6187
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Suivante

Retourner vers Vintages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité