Nous sommes le Mar 19 Juin 2018 21:26


Biturbo : questions pratiques...

De 1981 à la 3200GT..
C'est ici !

Biturbo : questions pratiques...

Messagede Thierry Astier » Lun 29 Jan 2018 18:18

Bonjour à tous,

Dans le cadre du dossier Biturbo pour Youngtimers, j'ai deux questions qui me viennent :

-si j'en crois le Guide Biturbo, il y aurait quelque chose comme 160 teintes qui auraient été disponibles pour les Biturbo entre 1981 et 1995 (en laissant de côté - faute de place pour cet article ! - les Ghibli II et Quattroporte IV) quand on compte tout ce qui est recensé en teintes PPG et Glasurit !
Je vous avoue être très surpris : par expérience, des autos qui ont eu une dizaine d'années de carrière comptent entre 30 et 60 teintes.

En général, dans ce genre de marques, le nuancier est même parfois étonnamment réduit. Après, l'explication est peut être liée à des couleurs de commandes spéciales. Mais quand même : est-il possible que Maserati ai proposé un nombre si colossal de teintes ?
Si oui, était-il possible de commander sa Biturbo dans une infinité de couleurs "hors catalogue" ?

De fait, si certains d'entre vous possèdent des nuanciers issus réellement de la doc usine Maserati, cela m'intéresse d'en avoir une photo, car je crains fort que nous n'ayons pas la place d'indiquer un si grand nombre de références !!

-autre question, celle de la fiabilité. J'adore cette voiture et j'ai possédé quelques italiennes, sans avoir rencontré les soucis dont on parle un peu trop. Donc je suis tout disposé à croire que la réputation de la Biturbo dépasse la réalité. Cela étant, connaissez-vous des Biturbo à fort kilométrage ? C'est à dire des voitures dont vous avez pu constater sans l'ombre d'un doute qu'elles avaient dépassé, disons les 200 000 km ?

Merci à tous.
Thierry
Thierry Astier
Monocylindre
 
Messages: 11
Inscription: Ven 19 Jan 2018 16:36

Re: Biturbo : questions pratiques...

Messagede Thierry Astier » Lun 29 Jan 2018 18:23

... pour ce qui est des teintes, juste pour donner un ordre d'idée sur des autos où nous avions recensé les teintes :

-CX (1974-1989) : 59 teintes
-R18 (1978-1986) : 44 teintes
-M3 "E46" (2000-2005) : 14 teintes hors "BMW Individual"
-406 Coupé (1997-2004) : 15 teintes
-Audi S3 "8L" (2000-2003) : 24 teintes

Ce ne sont que des exemples, peu comparables à la Biturbo, mais je n'ai jamais entendu parler d'une seule voiture ayant existé avec 160 teintes "régulièrement" au catalogue, sans qu'il s'agisse de couleurs "hors série" faites à l'unité.
Thierry Astier
Monocylindre
 
Messages: 11
Inscription: Ven 19 Jan 2018 16:36

Re: Biturbo : questions pratiques...

Messagede MASERALFA » Lun 29 Jan 2018 20:33

Pour les différentes teinte, je ne sais te répondre, par contre Alpa, du forum a une Maserati 430 avec plus de 200000 kms, je ne sais pas s’il va intervenir sur ton post. J’ai eu aussi l’occasion d’essayer une QP IV 2 litres qui devait avoir 205-210.000, pas une goutte d’huile consommée et qui ronronnait comme un jeune chat. Il y a un grand nombre d’annonces sur AUTOSCOUT24 avec des Biturbo ayant de forts kilométrage.
Ma Ghibli 2000 Gt avait atteint les 130-1400000 et se portait comme un charme. :mrgreen:
Fred
ex Biturbo 1984
ex 2.24V
ex 422
ex Biturbo SI Black
ex Ghibli 1994
ex Ghibli GT 1996
ex 222 SE de 1992
actuelle Quattroporte IV V8 Evo 1999
Actuelle 2 Spyder Zagato 2.0 de 1991
MASERALFA
V12
 
Messages: 4195
Inscription: Ven 25 Fév 2011 13:18
Localisation: En Provence verte

Re: Biturbo : questions pratiques...

Messagede gemini » Lun 29 Jan 2018 21:23

Concernant les ghibli, quattroporte et 3200gt, de nombreux exemplaires ont dépassé les 200.000km. Il y en a en permanence quelques uns en vente. Pour les modèles précédents, c'est moins évident (mais +160000 n'est pas si rare), mais il faut je pense prendre en compte que ces voitures ne valaient quasiment rien il y a 5-10 ans et beaucoup ont du être mise à la casse pour bénéficier d'une prime quelconque ou pour éviter de payer l'une ou l'autre taxe.
Si je ne me trompe pas, la shamal de Quentin avait plus de 170.000km lors de l'achat?
Enfin, s'il y a bien une chose sur laquelle il ne faut pas se fier sur les biturbo, c'est bien le nombre inscrit sur le compteur ,un peu trop facile à modifier.

Concernant les couleurs, je peux être plus précis, sur les deux modèles que je connais le plus.
La ghibli, le choix est large, avec près de 33 couleurs différentes (possibilité de retrouver des photos dans le registre d'Enrico: http://www.maserati-alfieri.co.uk/alfieri241.htm )

La liste:

blu sera
blu mare
blu spaziale
blu notte
blu francia
blu ischia
sky blue metallizzato
blu imperiale
dark aquamarine
azure glas


rosso maserati
rosso oriente
rosso madera
arancio

nero carbonio
nero siderale

grigio
grigio vulcano
argento Nurburgring
blu silver
gold metallic


swan white
bianco alpi

giallo ginestra
giallo sprint
giallo ferrari

verde moss
verde tundra
verde foreste
verde pisella
verde opale
verde brook lands


Pour les 3200, c'est encore plus facile, maserati peut fournir les chiffres de production exacts (c'est plutôt rare :lol: )
Il y aurait eu entre 25 et 56 teintes (il y a eu 36 maserati en couleurs "commande spéciale" dont au moins 2 blu francia -une angleterre et une Grèce- et au moins une luna argento -en Belgique ;) )

On a donc eu 4795 modèles dont voici la répartition ....:
couleurs nombre répartition
grigio touring 1188 24,8%
blue nutteno 798 16,6%
grigio Alfieri 547 11,4%
nero carbonio 254 5,3%
nero 223 4,7%
azzuro argentina 205 4,3%
blue maserati 202 4,2%
nuovo nero carbonio 186 3,9%
verde brooklnads 151 3,1%
blue Luci di Mezzanotte137 2,9%
blue sebring 137 2,9%
verde mexico 116 2,4%
rosso bologna 112 2,3%
rosso indianapolis 96 2,0%
rosso mondiale 80 1,7%
verde mistral 80 1,7%
giallo granturismo 73 1,5%
quartzo dolomite 68 1,4%
bianco birdcage 51 1,1%
rosso villoresi 36 0,8%
extra colours 36 0,8%
verde Moss 19 0,4%

On peut par ailleurs constater que pas mal de couleurs dispo sur les 3200 n'étaient pas dispo sur les ghibli (et inversément).
Donc, 160, ça me parait tout à fait plausible oui.
“What this button does is it turns carbon dioxide into noise.” J Clarkson
Avatar de l’utilisateur
gemini
V12
 
Messages: 3021
Inscription: Lun 20 Juin 2011 22:01
Localisation: Hainaut, Belgique

Re: Biturbo : questions pratiques...

Messagede biturbo1984 » Lun 29 Jan 2018 21:47

oui je suis bien a 185000km maintenant et elle tout aussi bien que celle de Pierre qui a un peut moins de 100000km
ex biturbo carbu
ex restau 420si
actuel ghibli II 2.8 1996
shamal 3.2 1992
F348 TB qui roule :D

La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
A. Einstein
biturbo1984
V8
 
Messages: 1684
Inscription: Ven 1 Mar 2013 19:55
Localisation: courtenay 45320

Re: Biturbo : questions pratiques...

Messagede ghibli30 » Lun 29 Jan 2018 22:37

Oui, globalement pas de problèmes moteur, pour des voitures entretenues et bien conduites.
Je n'ai que 40.000 donc pas probant, mais à la vidange l'huile est jaune, pas une goutte de consommée, bref toujours neuf....
Patrice
Image
Avatar de l’utilisateur
ghibli30
V8
 
Messages: 1348
Inscription: Dim 4 Sep 2011 18:30
Localisation: Nice

Re: Biturbo : questions pratiques...

Messagede SMART » Mar 30 Jan 2018 10:18

Thierry Astier a écrit:autre question, celle de la fiabilité. J'adore cette voiture et j'ai possédé quelques italiennes, sans avoir rencontré les soucis dont on parle un peu trop. Donc je suis tout disposé à croire que la réputation de la Biturbo dépasse la réalité.


Oui c'est vrai les :Maze ont plus de pannes sérieuses que les autres...

parce que les autres marques à la seconde panne on les met à la casse :lol:
SMART
4 cylindres
 
Messages: 468
Inscription: Jeu 3 Nov 2011 09:16

Re: Biturbo : questions pratiques...

Messagede alpa » Mar 30 Jan 2018 10:25

J'en suis a 205mkm avec ma 430 de 89. Je roule regulierement.
On se reposera a la morgue Coucou Koen
Avatar de l’utilisateur
alpa
V12
 
Messages: 2538
Inscription: Mer 9 Fév 2011 14:19
Localisation: Grenoble

Re: Biturbo : questions pratiques...

Messagede maseramo » Mar 30 Jan 2018 21:44

Les problèmes de fiabilité concernent surtout les Biturbo carbus d'avant 1985 franchement fragiles, diminuent largement avec la Biturbo II Carbu de 1985 et se retrouvent à un niveau comparable à la concurrence avec la Biturbo Si à injection de 1986, sauf peut-être la boîte à fusible capricieuse jusqu'en 1988.

Avant 1985 :

- cliquetis, pistons percés amélioré par le Maserati Automatic Boost Control (MABC) installé à partir de 1983 sur la Biturbo S puis en série sur Biturbo II à partir de 1985

- segments de pistons chromés raclant le Nigusil des chemises des 2 litres, les copeaux allant boucher l'orifice d'arrivée d'huile sur l'arbre à came côté passager qui était trop petit. Suppression des segments chromés remplacés par segments ordinaires sur Biturbo II à partir de 1985, ce qui a réglé le problème. A noter que les 2.5 litres n'ont jamais eu de Nigusil et les modèles de présérie (avant avril 1982) n'avaient pas de segments chromés ni Nigusil je crois et n'ont donc pas connu ce problème.

- turbos initialement non refroidi par l'eau du moteur. Beaucoup ont grillé leur axe en attendant pas 1 minute au moins au ralenti avant de couper le contact. Refroidissement par eau (celle du moteur) à partir de 1985 sur Biturbo II

- les intercoolers refroidissant la température de l'air admis au moteur diminuent le risque de cliquetis. (installés à partir de 1983 sur Biturbo S, en option sur Biturbo II, pas systématiquement installé sur les injections en 1986 (sur les Si oui mais pas sur les i), systématiques en avant du radiateur à eau à partir de 1988 (222, 2.24v, 228, Karif ...)


On peut dire qu'à partir de 1986 et surtout 1988, les Biturbo ont une fiabilité normale voir excellente sur Ghibli (pas un seul moteur n'a cassé sur Ghibli open cup 1995 1996 sur 1 an et demi de courses). Cependant, le mal psychologique était fait, elles ne se sont pas bien vendues alors qu'elles étaient fiables tandis que la Biturbo I s'est arrachée alors qu'elle n'était pas fiable si utilisée à plus de 80 % de ses possibilités (beaucoup de moteurs cassés).
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7156
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Biturbo : questions pratiques...

Messagede Froggie » Mar 30 Jan 2018 23:17

Je crois que Thierry Astier a frappé à la bonne porte.
Maseramo, le gardien du temple!
Avatar de l’utilisateur
Froggie
V6
 
Messages: 784
Inscription: Jeu 12 Oct 2017 22:50
Localisation: Belgique

Suivante

Retourner vers Biturbos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités