Nous sommes le Jeu 15 Nov 2018 03:06


Lettre d'Emilie [Biturbo]

De 1981 à la 3200GT..
C'est ici !

Lettre d'Emilie [Biturbo]

Messagede Blu Sera » Jeu 6 Juil 2017 18:46

1983, JF Marchet est en grande forme, et plein de tendresse pour ce nouveau né ;)
(encore une précieuse archive partagée par Philippe )

Image
Avatar de l’utilisateur
Blu Sera
V8
 
Messages: 1992
Inscription: Sam 9 Mar 2013 15:32

Re: Lettre d'Emilie [Biturbo]

Messagede Blu Sera » Jeu 6 Juil 2017 18:47

Image
Avatar de l’utilisateur
Blu Sera
V8
 
Messages: 1992
Inscription: Sam 9 Mar 2013 15:32

Re: Lettre d'Emilie [Biturbo]

Messagede maseramo » Sam 8 Juil 2017 17:11

Ah merci les amis pour cet article élogieux sur la Biturbo. Je me souviens bien de ce début d'année 1982, la Biturbo faisait "le buzz" comme on dit aujourd'hui. La presse auto était "scotchée" par les accélérations de cette 2 litres, l'élégance de l'intérieur. Ce fut un concert et même une symphonie de louanges sur ce moteur étonnant. Les journalistes n’en revenaient pas de cette « poussée phénoménale » et « sans temps de réponse ». Cette auto, si bien élevée et sage en apparence qui pouvait se déchaîner en un instant, les avait conquis. On a pu lire à l’occasion des premiers essais de la Biturbo : « quelle invention extraordinaire que le turbocompresseur ! », « quand il y en a deux, c’est le paradis, pas de temps de réponse, une disponibilité immédiate », « une poussée digne d’une cylindrée double, voire plus », « c’est la fin des gros moteurs atmosphériques »…
L’enthousiasme dû au moteur était tel que les journalistes, même d’ordinaire blasés, avaient du mal à conserver toute leur objectivité et la mauvaise aérodynamique, la consommation importante et le châssis dépassé par l’arrivée de la puissance passaient assez vite à la trappe ! D’ailleurs, le train arrière débordé, avec son très traditionnel différentiel Salisbury sans autobloquant, participait à la sensation d’un moteur regorgeant d’énergie.

Les journalistes et après eux les clients ont littéralement craqué pour cette merveille, qui se révéla plus tard fragile !
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7484
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)


Retourner vers Biturbos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités