Nous sommes le Dim 19 Nov 2017 09:41


EXAMEN D'UN TURBO DROIT DE GHIBLI NOV 93

De 1981 à la 3200GT..
C'est ici !

EXAMEN D'UN TURBO DROIT DE GHIBLI NOV 93

Messagede maseramo » Dim 11 Nov 2012 00:26

Voici l'examen détaillé du turbo droit (côté passager) de feu la Ghibli 93 de Madmax, regrétablement décedée d'un cancer "corrodant" ses longerons. Mais la courageuse Ghibli a donné ses organes pour que d'autres vivent, pour la passion Maserati, pour l'histoire biturbo et pour la science ! Que les ultraspécialistes et les vrais mécaniciens veuillent bien m'excuser si je suis un peu lent dans cet exposé, c'est pour que tout novice puisse comprendre.

D'abord, pour bien situer, on est sur le flanc droit du V6, l'axe du turbo est parallèle au vilebrequin, les ailettes entrainées par les gaz en arrière, celles comprimant l'air pour le moteur en avant. L'air filtré entre dans le colimaçon par en avant et sort comprimé vers le haut :

Image

C'est le turbo droit. On voit la durite métallique en haut amener l'huile dont on suit le trajet lubrifiant en jaune puis la sortie par la durite inférieure noire qui la conduit dans le carter moteur. L'eau arrive par une autre durite métallique en arrière plan de celle d'arrivée d'huile. Les chambres de circulation de l'eau sont peintes en bleu sur cet éclaté et entourent l'axe du turbo, surtout dans son versant turbine d'échappement. Puis l'eau quitte le turbo par la durite métallique inférieure qui cravate et passe au dessus de la durite noire du retour de l'huile.

Image
Sur cette photo empruntée au musée Bonfanti, l'air cmprimé sortira là où se trouve le capuchon jaune.
L'huile arrive au turbo droit depuis l'avant, l'eau depuis l'arrière. Les 2 repartent vers l'avant. Au second plan, on découvre le wastegate droit coincé entre le turbo droit et le moteur.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6453
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: EXAMEN D'UN TURBO DROIT DE GHIBLI NOV 93

Messagede maseramo » Dim 11 Nov 2012 00:49

Alors voilà le bébé, 6.5 kg tout sec :

Image
on voit bien le colimaçon de compression d'air en aluminium en avant.
Une petite durite inox en haut juste à la sortie d'air comprimé se met en connection par un tuyau en caoutchouc (non représenté) avec la membrane du wastegate (à arrière de l'image) qui, en cas de surpression excessive, ouvre par une petite biellette une porte de sortie directe pour les gaz d'échappement qui court-circuitent alors les ailettes postérieures.


Imagevue par l'avant, l'air va entrer au centre du colimaçon et sortir comprimé en haut sur la gauche de l'image. Le Wastegate est sur la droite de l'image. Le diamètre du colimaçon est de 11 cm



Image

Vue par la droite. La longueur de la pièce est de 26 cm mais les ailettes d'échappement sont plus en avant que le milieu de la pièce ! L'huile qui lubrifie l'axe du turbo arrive par le haut et s'en va par la durite inférieure que l'on voit.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6453
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: EXAMEN D'UN TURBO DROIT DE GHIBLI NOV 93

Messagede maseramo » Dim 11 Nov 2012 00:52

Image
Ma main (moyenne) donne une idée de la taille

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6453
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: EXAMEN D'UN TURBO DROIT DE GHIBLI NOV 93

Messagede maseramo » Dim 11 Nov 2012 01:03

Image
Cette vue d'en haut est intéressante. On voit bien la biellette du wastegate qui va ouvrir une petite lumière au fond en arrière dans le collecteur des gaz pour les laisser filer vers l'arrière. L'axe du turbo est très décalé vers le haut de l'image (la droite en réalité). Le collecteur à 4 écrous pour les gaz est franchement à gauche de l'axe du turbo.

Image
c'est le collecteur des gaz un peu surrexposé. Les gaz vont normalement filer au fond faire tourner la turbine postérieure. Si il y a surpression, la biellette du wastegate ouvre un clapet qui libèrera des gaz directement vers l'arrière sans passer par les ailettes de la turbine postérieure
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6453
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: EXAMEN D'UN TURBO DROIT DE GHIBLI NOV 93

Messagede maseramo » Dim 11 Nov 2012 01:13

Dans l'image ci-dessus, on voyait en arrière la lumière du shunt mais, le clapet ouvert par la biellette étant plus postérieur, il n'était pas visible

Image
Vue par en arrière, on se rend bien compte que l'axe du turbo est décalé sur la droite (correspond à peu près à la lumière de l'échappement). On voit la biellette du wastegate.

Image
Toujours vue de l'arrière, on distingue bien par la lumière de l'échappement les ailettes postérieures. On dirait qu'elles sont en céramique ! L'ajustage est incroyable : les pales passent hyperprès de la paroi sans contact ni frottement
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6453
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: EXAMEN D'UN TURBO DROIT DE GHIBLI NOV 93

Messagede maseramo » Dim 11 Nov 2012 01:22

Image
toujours la turbine postérieure, il doit faire un peu chaud là-dedans en pleine action !

Image
Si on se décale un peu, on arrive à voir le clapet du shunt , qui est bien fermé

Image
toujours le clapet, bien fermé, les gaz filent tous vers la turbine postérieure dans cette configuration

Image
si on appuit (fort) sur la biellette, le clapet s'ouvre et les gaz shuntent la turbine
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6453
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: EXAMEN D'UN TURBO DROIT DE GHIBLI NOV 93

Messagede maseramo » Dim 11 Nov 2012 01:35

Image
clapet ouvert. La "caverne" de l'échappement est assez grande car elle est commune au shunt et à la voie normale (en sortie de turbine postérieure). Mais je crois que des modèles plus anciens avaient 2 conduites séparées qui se rejoignaient en arrière comme sur "l'éclaté" du début de l'article (biturbo i).
Image
On voit bien la "masse" de la caverne d'échappement


Image

Image
ceci pour le mécanisme de la biellete
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6453
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: EXAMEN D'UN TURBO DROIT DE GHIBLI NOV 93

Messagede maseramo » Dim 11 Nov 2012 01:45

Image
vue par devant, les ailettes sont 2 par 2

Image
Elles tournent dans le sens des aiguilles d'une montre et "coupent" des tranches d'air, captent donc l'air pour le pousser derrière et en périphérie (par la force centrifuge) où il sera recueilli dans le colimaçon avant d'être expulsé.

Image
Signature du turbo japonais IHI

Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6453
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: EXAMEN D'UN TURBO DROIT DE GHIBLI NOV 93

Messagede maseramo » Dim 11 Nov 2012 01:55

Image
Vue depuis la gauche : la biellette du waste gate est au premier plan, l'huile de lubrification (celle du moteur) arrive par en haut et s'en va par la durite d'en bas, les 2 autres orifices sont l'arrivée d'eau de refroidissement (celle du moteur) en haut et sa sortie en bas.

Image
vue par en haut et la droite : on voit bien l'arrivée et le départ de l'huile. La turbine postérieure se situe en avant du milieu de la pièce (c'est le renflement dessous et un peu en avant du collecteur carré). J'ai mesuré les ailettes postérieures à 13.5 cm de la sortie !
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6453
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: EXAMEN D'UN TURBO DROIT DE GHIBLI NOV 93

Messagede maseramo » Dim 11 Nov 2012 02:04

C'est dire si la "caverne" d'échappement postérieur est vaste !


Image
Le système de fixation du colimaçon

Image
Il y a 19 ans, un ouvrier japonais a serré ces écrous. C'est facile à défaire, pas trop serré

Image
La chambre est ultra étroite. Il y a une pellicule noire graisseuse qui recouvre tout. ça a du filtrer du joint entre les ailettes et l'arrière (axe du turbo lubrifié)

Image
Comme un idiot, j'avais nettoyé les ailettes par en avant avant d'ouvrir ! Elles sont par 2 en avant puis elles s'écartent vers l'arrière. C'est régulier mais la perspective de la photo le rend mal
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 6453
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Suivante

Retourner vers Biturbos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité