Nous sommes le Sam 18 Aoû 2018 16:48


hors série Autoretro

Les news trouvées sur le web...Dans la presse...
C'est ici !

Re: hors série Autoretro

Messagede epb0 » Jeu 27 Aoû 2015 07:02

.
Dernière édition par epb0 le Jeu 3 Mar 2016 20:23, édité 1 fois.
epb0
Bicylindre
 
Messages: 185
Inscription: Sam 7 Fév 2015 06:37

Re: hors série Autoretro

Messagede fab » Jeu 27 Aoû 2015 08:13

Oui pour rester objectif il faut dire que :

- l'histoire n'a pas prouvé la non fiabilité de ces voitures , les clients (des séries injection) ne l'ont pas subit et que la marque n'a pas failli ne pas y survivre
- que ces engins sont moins complexes que les Porsches, comme déjà dit, et que les pièces et que la main d'œuvre ne sont pas plus onéreux que pour d'autres.

Cela ne change rien aux défauts de ces voitures, tenue de route, direction, certains défauts de conception suivant les modèles, un manque global d'ingénierie. :lol:
Avatar de l’utilisateur
fab
V6
 
Messages: 880
Inscription: Sam 16 Avr 2011 11:53

Re: hors série Autoretro

Messagede slide » Jeu 27 Aoû 2015 08:55

epb0 a écrit:Je voulais m'arrêter là, mais lorsque j'entends parler de passion a "défendre nos voiture" (il y a agression ?) ou même "'honneur" (là, cela devient surréaliste !), je me demande si je ne rêve pas.

Il faut arrêter l'andromorphisme, prendre du recul et rester objectif.
On peut toujours sortir des cas isolés, mais ces voitures ne sont pas fiables. Bien moins fiable qu'une 107, qu'une Caddy ou un Vito d'aujourd'hui, et il ne faut pas comparer une voiture qui reste dehors et roule par tous les temps et sa voiture passion qui reste bien au chaud. Quant aux Porsche de cette époque, la fiabilité est à 1000 lieues des Maserati.


Commençons par un peu de tétracapillectomie...

Une 107 d'aujourd'hui est une voiture d'occasion, et côté fiabilité, ceux qui ont une 107 Diesel connaissent aussi les charmes des Gremlins ;-)

Ma Ghibli II de 1996, certes l'un des tout derniers modèles et le plus fiabilisé de la liste, roule par tous les temps (Sergio pourra en attester, lui qui m'a croisé revenant du boulot à son volant en Novembre sous un temps qu'il a lui-même qualifié de "temps à ne pas mettre une Ghibli dehors"), dort sous une bâche parce que je n'ai pas encore son garage, et fait grosso modo 3.000 km par an. Bien sûr j'ai un "vrai" budget entretien. Et les éléments électromécaniques (lèves vitres par exemple) faiblissent, ne sont pas exempts de défauts mais ne sont pas aujourd'hui en panne. J'ai eu une voiture d'un grand constructeur Français généraliste, et au bout de 8 ans on ne peut pas en dire autant...

Mais c'est vrai, j'ai vécu pas loin de 8 mois avec un gros soucis électrique (alternateur, puis l'ampoule du tableau de bord...). La voiture avait presque 18 ans.

Les Porsche de la même époque, je n'en ai jamais eu ni cotoyé assez longtemps. Mais j'ai passé un an en Belgique, en mission, et les collègues se sont moqués du Français en voiture Française, fiabilité Allemande etc. Il y a eu 2 grosse pannes dans l'équipe cette année-là : une pour la marque à l'hélice, une distribution qui a sauté un cran (merci la fiabilité des chaines...), et un haut moteur fusillé à 6.000km pour la marque dont la note de fiabilité sur 10000 est écrite sur la calandre (0000).

epb0 a écrit:Et en complément de la fiabilité, il y a le cout associé (pièces et MO lié à complexité de ces engins) de ces défaillances qui étaient décalé vis à vis de la concurrence germanique.
L'histoire l'a prouvé, les clients l'ont subi, et la marque a failli ne pas y survivre.

Cela ne change en rien les réelles qualités de ces voitures, leur charme et leur différence, mais je ne vois pas l'intérêt de travestir la réalité.
Il convient de ne pas confondre passion et intégrisme si l'on veut être crédible.


Réaliser que la fiabilité avant 1986 n'était pas au niveau que l'on était en droit d'attendre, et que cette qualité était nettement plus à niveau après, n'est pas faire preuve d'intégrisme.

Dans le même numéro, la Ferrari 328 est encensée, parait-il plus favorable que la 348 en terme de coût d'entretien... La courroie d'une 328 est donnée pour 3 ans. Je viens de changer la mienne, elle avait 6 ans (et 14.000 km). Et le tout m'a coûté 2 fois moins cher que si j'avais eu une 328. C'est vrai que je n'ai que 306ch, contre 270 pour la Ferrari...

Alors, la Biturbo n'était pas au niveau des 911 refroidies par air, probablement, mais elle n'a pas à rougir à côté d'autres modèles présentés dans ce hors série et pour lesquels le journaliste a été dithyrambique ! C'est plus contre ce décalage-là que la réaction s'impose.

Au passage, les premières biturbo injections ont été effectivement mal vendues à cause de la réputation des biturbos, mais les chiffres de la Ghibli sont plus corrects, surtout si la légende (arrêtée parce qu'elle s'approchait trop d'une 355 sur le Fiorano ?) est vraie.
Proverbe maseratiste : quand on entend le vent souffler, surveiller le compteur...
slide
4 cylindres
 
Messages: 437
Inscription: Ven 3 Mai 2013 15:22

Re: hors série Autoretro

Messagede epb0 » Jeu 27 Aoû 2015 09:41

.
Dernière édition par epb0 le Jeu 3 Mar 2016 20:23, édité 1 fois.
epb0
Bicylindre
 
Messages: 185
Inscription: Sam 7 Fév 2015 06:37

Re: hors série Autoretro

Messagede Chrismcfly » Jeu 27 Aoû 2015 10:06

Une chose est sûre...
C'est que si ce sujet déchaîne tant les foules et entraîne des débats contradictoires, c'est que - que l'ont soit d'un avis ou de l'autre... les 2 ont leurs arguments :twisted: - ce sujet ne nous laisse pas insensible!

Et c'est peut-être çà qu'on appelle "Passion"! :)
La passion :Maze justement... c'est elle qui nous rassemble à tous points de vue ;)

:Maze
Chrismcfly
4 cylindres
 
Messages: 297
Inscription: Dim 27 Oct 2013 17:34

Re: hors série Autoretro

Messagede fab » Jeu 27 Aoû 2015 14:36

les pièces sont bien moins chers, et la mécanique moins complexe (la distri au hasard).


Très bien, on comprend maintenant d'où viennent les incompréhensions. Une courroie de Biturbe on la touche à 15 E mais aussi à 60E car le marché est limité, dispersé, que les pièces sont parfois difficile à trouver , contrairement à celui des Porsche pour lequel un prix moyen à 15E s'établit en raison des quantités vendues, le roulement du galet lui est à 50-60 comme celui de la Porsche.

Pour ce qui concerne la mécanique, je n'ai jamais fait la distribution de la Porsche, mais pour la biturbe c'est particulièrement simple. Pourquoi alors dit-t-on que la mécanique de la biturbe est compliquée? Sans doute parce que les biturbistes sont moins mécaniciens que beaucoup de porschistes, qu'ils font parfois une montagne de la moindre bricole, qu'ils la racontent aux copains comme la montée de l' Everest, que la rumeur court (sic un atelier Norauto), que les aides des forums sont moins nombreuses, et aussi que les mécanos plus ou moins compétents qui s'intéressent à ces voitures sont rares (pas en Italie) et font monter la mayonnaise.

Bon, c'est très bien comme ça. Evitons d'acheter là où les pièces sont 2 fois plus chères, mais laissons dire que la mécanique est compliquée, continuons d'avoir des arpètes incompétents qui ne savent pas vérifier un tendeur de courroie et vive les caisses dévalorisées.
Avatar de l’utilisateur
fab
V6
 
Messages: 880
Inscription: Sam 16 Avr 2011 11:53

Re: hors série Autoretro

Messagede MASERALFA » Jeu 27 Aoû 2015 14:43

Ha bah voilà un débat animé :mrgreen: !!! Bon ben vous connaissez tous mon point de vue ;) Bon, allez, je retourne au boulot :D
Fred
ex Biturbo 1984
ex 2.24V
ex 422
ex Biturbo SI Black
ex Ghibli 1994
ex Ghibli GT 1996
ex 222 SE de 1992
Ex Quattroporte IV V8 Evo 1999
Actuelle Spyder Zagato 2.0 de 1991

Et une 3200 GT qui se prénomme Boomerang
MASERALFA
V12
 
Messages: 4404
Inscription: Ven 25 Fév 2011 13:18
Localisation: En Provence verte

Re: hors série Autoretro

Messagede Barth » Ven 28 Aoû 2015 22:10

Apres que Citroën ai laissé tomber Maserati (la SM est sortie pendant la crise du pétrole) Maserati était dans une situation plus que délicate. De Tomaso s'est retrouvé avec une entreprise exsangue et n'a pas eu d'autre choix que de faire avec les maigres moyens disponible.
On peut reprocher tout ce qu'on veux quand à la conception des Biturbo et la mise sur le marché d'un prototype qui n'était pas fini et de loin. Mais est ce que nous ne parlerions pas de Maserati au passé si De Tomaso n'avait pas pris cette décision à l'époque?

Une réputation est considérablement plus facile à détruire qu'à construire et plus de 30 ans plus tard, la marque le paye encore. Heureusement, avec le temps, les voitures peu ou pas entretenues sortent du circuit et les exemplaires qui restent sont très souvent bichonnés par les passionnés. Ces voitures sont dans un état impeccable et comme elles sont entretenues, elles sont fiables. Avec le temps, il y aura de moins en moins de "loup" et cela contribuera à faire connaître au grand public ces voitures qui font partie d'une des plus importante période de l'histoire de Maserati.
Un piéton est un monsieur qui va chercher sa voiture. (Frédéric Dard)

Actuelles: Biturbo 222 4v (1994) - Biturbo Spyder III 2.8L (1994) - Shamal (1991)
Ex: Biturbo 422 (1991) - Coupé 4200 GT CC (2003)


EMAIL: barth@maseratitude.com
Avatar de l’utilisateur
Barth
Membre du bureau
 
Messages: 3528
Inscription: Mar 8 Fév 2011 13:09
Localisation: Sur les bords du Léman en Helvétie...

Re: hors série Autoretro

Messagede slide » Mer 16 Sep 2015 09:05

Bonjour,

Comme beaucoup de biturbistes et assimilés, je m'étais fendu en août d'un message au magazine. La réponse a été :

"
Cher lecteur,

Merci pour votre mail que je découvre ce matin en rentrant de vacances. Oui, vous êtes nombreux à avoir fait cette remarque. On rectifiera cela dans un prochain courrier des lecteurs.

Bien cordialement,
"

Ce n'est pas encore pour le numéro 401, dans les kiosques ce matin.
Proverbe maseratiste : quand on entend le vent souffler, surveiller le compteur...
slide
4 cylindres
 
Messages: 437
Inscription: Ven 3 Mai 2013 15:22

Re: hors série Autoretro

Messagede SMART » Ven 18 Sep 2015 13:21

Barth a écrit:Apres que Citroën ai laissé tomber Maserati (la SM est sortie pendant la crise du pétrole) Maserati était dans une situation plus que délicate. De Tomaso s'est retrouvé avec une entreprise exsangue et n'a pas eu d'autre choix que de faire avec les maigres moyens disponible.
On peut reprocher tout ce qu'on veux quand à la conception des Biturbo et la mise sur le marché d'un prototype qui n'était pas fini et de loin. Mais est ce que nous ne parlerions pas de Maserati au passé si De Tomaso n'avait pas pris cette décision à l'époque?

Une réputation est considérablement plus facile à détruire qu'à construire et plus de 30 ans plus tard, la marque le paye encore. Heureusement, avec le temps, les voitures peu ou pas entretenues sortent du circuit et les exemplaires qui restent sont très souvent bichonnés par les passionnés. Ces voitures sont dans un état impeccable et comme elles sont entretenues, elles sont fiables. Avec le temps, il y aura de moins en moins de "loup" et cela contribuera à faire connaître au grand public ces voitures qui font partie d'une des plus importante période de l'histoire de Maserati.


La Sm voila bien une voiture qui a aussi une réputation au moins aussi sulfureuse qu'une Biturbo par exemple...

Et pourtant dans la réalité on remarque sur cet exemple précis qu'il reste "sur le marché" environ 40% de la production dans un etat bien entendu pas toujours flatteur ... Mais bon c'est quand meme un score dont les "leaders de la fiabilité" auraient bien du mal à se vanter.

Mon expérience c'est que ce mot de fiabilité dans l'absolu ne veut rien dire. Une voiture qui ne tombe pas en panne c'est pas uniquement une question de conception et de fabrication c'est aussi et beaucoup une question d'usage, d'entretien, d'accueil et d'écoute.
SMART
4 cylindres
 
Messages: 493
Inscription: Jeu 3 Nov 2011 09:16

PrécédenteSuivante

Retourner vers News

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Pat83 et 1 invité