Nous sommes le Sam 18 Aoû 2018 05:36


hors série Autoretro

Les news trouvées sur le web...Dans la presse...
C'est ici !

Re: hors série Autoretro

Messagede maseramo » Sam 22 Aoû 2015 21:51

Chers amis, voici la lettre que, à l'instigation de Maseralfa, j'ai envoyée au rédacteur d'AutoRetro. En retour il m'a promis une publication de correctif dans un prochain numéro :



Bonjour messieurs,
Je viens de lire votre AutoRetro spécial sur les collectionnables des années 80, particulièrement bien fait.
Maseratiste convaincu et pratiquant, ça me fait toujours mal de voir évoquer les débuts de la Biturbo qui furent, comme vous le dites bien, enthousiasmants en terme de performances et catastrophiques en terme de fiabilité. Mais cet état des choses dura assez peu, de fin 1981 à 1985 avec l'apparition de la Biturbo II (avec en série le contrôle électronique MABC du boost des turbos, le refroidissement des turbos par eau, la fin des segments chromés qui raclaient le Nigusil des chemises ...) et surtout 1986 avec l'apparition de l'injection associée aux échangeurs sur la Biturbo Si qui fut ce qu'aurait du être la Biturbo depuis le début. A partir de là, la fiabilité devint normale voire même excellente vers la fin de la décennie 80 (222 et 2.24v de 1988) et les années 90 (exceptionnel moteur 2 litres de la Ghibli II de 1992).
Il y a un monde entre une Biturbo de 1983 (sauf la S qui inaugura le MABC et les échangeurs) et une d'après 1986. Mais le mal était fait et la réputation de fragilité atteignit injustement les Biturbo d'après 1986, qui se vendirent mal et étaient fiables, alors que les précédentes à problèmes s'étaient magnifiquement vendues !
Merci si vous pouvez insérer ce petit commentaire dans un prochain numéro. Bien à vous et "complimenti" pour votre revue passionnante.
A F (Maseramo sur le site Maseratitude)




Je pense vraiment que la fiabilité variait grosso modo d'un rapport énorme de peut-être 1 à 30 entre une Biturbo d'avant 1985 et une ghibli II ou Quattroporte IV des années 1992-1998. Fiat détenait 49 % des titres de Maserati depuis 1986 puis 100 % à partir de 1993 quand Alejandro De Tomaso, frappé par un accident vasculaire cérébral entraînant une hémiplégie, vendit à Fiat ses 51 % restant de Maserati. Ghibli II et Quattroporte IV se vendirent mal de 1993 à 1998, non pas à cause de problèmes de fiabilité, mais à cause de la mauvaise réputation de la marque sur la décennie précédente et d'une esthétique de Marcello Gandini non consensuelle.
Sur une idée assez géniale de Luca Cordero Di Montezzemolo ou de l'un de ses proches collaborateurs, Fiat ne vendit pas Maserati à Ferrari (dont elle était aussi propriétaire) pour des raisons de fiabilité mais surtout pour créer un "choc psychologique" et aussi profiter du réseau étoffé de vente Ferrari.
On s'assura effectivement que ce rachat fut proclamé haut et fort sur la place publique et Ferrari stoppa net toute la production de Maserati pendant quatre mois, au début de l'année 1998, pour une remise à niveau totale de la Quattroporte IV. De toute façon, les stocks de voitures invendues étaient tels que cet arrêt ne greva guère plus les finances de l'entreprise mais marqua fortement les esprits. 400 points furent repris et modifiés sur la IV qui reprit ensuite sa carrière sous le nom de Quattroporte IV Evo.

Mais si on regarde de près, les 400 points furent surtout des modifications esthétiques (bois plus mat, cadrans et cuirs différents, jantes en 17 pouces ...)
Aucune modification mécanique sur les V6 de 2 et 2.8 litres qui furent jugés par Ferrari quasiment parfaits. Redimensionnement de la pompe à eau avec augmentation du débit sur le V8 3.2 car, il est vrai, sur la Shamal et les Quattroporte IV 3.2 non Evo, le refroidissement des cylindres les plus postérieurs était limite en cas d'utilisation circuit prolongée ou embouteillage par 40 degrés à l'ombre.
Mises à part une nouvelle génération d'ABS, une révision du système électrique et des modifications dans le système de refroidissement du moteur V8 (avec redimensionnement de la pompe à eau), il semble pas que grand-chose ait été retouché si ce n'était dans les méthodes de production. En fait, les modifications apportées sur l'Evo paraissent somme toute modestes et affectant surtout des détails visibles de finition.

De même, le V8 3.2 litres avec sa nouvelle pompe à eau fut très bien jugé par Ferrari et, poussé à 370 cv, apte à propulser la première Maserati née sous le règne Ferrari : la 3200 GT. Cette 3200 GT, pourtant "Ferrarisée", connut plus de soucis que la Ghibli (pure Maserati) qui l'avait précédée (Potentiomètre d'accélérateur, papillon d'admission, connectite des fils sous la boîte à gants) mais rien de catastrophique et d'incurable.

En bref, pas terrible avant 1986, de mieux en mieux après, un niveau normal de fiabilité dans les années 90 (voire excellent sur Ghibli malgré des rendements cv/cylindrée records) puis une petite baisse électronique sur 3200 GT (tout à fait dans l'air du temps de cette époque et qu'ont connue beaucoup de constructeurs).

Injustice des hommes, c'était quand elle était la moins fiable et la moins "travaillée" que "la Maserati Biturbo" s'était le mieux vendue et même "arrachée" (records de vente 1984) puis, parvenue à un haut point de fiabilité (fruit d'un savoir-faire de plus de 10 ans chèrement acquis) et offrant des performances autrement plus élevées (jusqu'à 330 cv en 2 litres pour la Ghibli Cup), la clientèle s'était mise à la bouder !

Stop à l'injustice : ne mettez pas toutes les Maserati Biturbo dans le même panier !
Dernière édition par maseramo le Dim 23 Aoû 2015 16:37, édité 1 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7331
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: hors série Autoretro

Messagede Cedfred » Dim 23 Aoû 2015 09:51

Passionnant: merci Maseramo!

Voila qui met en évidence l'imposture communément partagée qui voudrait que Ferrari ait eu des conseils a donner a Maserati dans le domaine de la fiabilité et de la qualité de finition!
...et c'est la ou les dirigeants de Fiat ont été très fort pour relancer la marque... au détriment des biturbo!

J'ai eu l'occasion de voir de près / conduire des Ferrari de différentes années (avant 2000): jamais été impressionné par la finition!
Comme tu le soulignes, difficile d'évaluer la fiabilité d'un modèle tant il va dépendre de la qualité de l'entretien... mais les bidules qui ne fonctionnent pas, voir la voiture qui prend feu... Ferrari connaît!

Perso j'ai acheté ma 1ere Maserati pour son rapport prix/plaisir imbattable... après avoir benchmarké un paquet de modèles. Je ne le regrette pas :lol: !
La faible cote des biturbo met une voiture exceptionnelle a la portée de tous les passionnés... et c'est tant mieux!
Spyder biturbo 2.8 de 1991 - Primatist de 1997 - 3200 GT de 2001
Avatar de l’utilisateur
Cedfred
V12
 
Messages: 2747
Inscription: Lun 30 Sep 2013 19:25
Localisation: Vallée de Chevreuse

Re: hors série Autoretro

Messagede slide » Lun 24 Aoû 2015 09:56

Cedfred a écrit:Passionnant: merci Maseramo!

Voila qui met en évidence l'imposture communément partagée qui voudrait que Ferrari ait eu des conseils a donner a Maserati dans le domaine de la fiabilité et de la qualité de finition!
...et c'est la ou les dirigeants de Fiat ont été très fort pour relancer la marque... au détriment des biturbo!

J'ai eu l'occasion de voir de près / conduire des Ferrari de différentes années (avant 2000): jamais été impressionné par la finition!
Comme tu le soulignes, difficile d'évaluer la fiabilité d'un modèle tant il va dépendre de la qualité de l'entretien... mais les bidules qui ne fonctionnent pas, voir la voiture qui prend feu... Ferrari connaît!

Perso j'ai acheté ma 1ere Maserati pour son rapport prix/plaisir imbattable... après avoir benchmarké un paquet de modèles. Je ne le regrette pas :lol: !
La faible cote des biturbo met une voiture exceptionnelle a la portée de tous les passionnés... et c'est tant mieux!


Il se trouve que chez Maserati, ils ont une idée très précise et assez juste de leur positionnement. Ils font des GT très sportives capables de sortir tous les jours, un positionnement volontairement légèrement différent de Ferrari, moins dimensionné pour le "tous les jours".

En tous cas, cela fait 2 ans que je profite avec délectation de ma Ghibli, achetée à un prix presque honteux (moins chère qu'une Twingo...). Et même si je ne roule pas beaucoup avec, elle me plait énormément et propose toutes les qualités voulues pour une auto de 19 ans d'âge.

Considérations de marques à part, il me semble que la décennie des années 90 est un peu l'apogée de la fiabilité auto. Je suis souvent stupéfait des pannes gênantes et autres "pièces d'usure" des voitures d'après 2005, alors que j'ai pu comparer avec une voiture plus bas de gamme de 1998, et la voiture de 1998 se révélait infiniment plus fiable à entretien équivalent que les post-2005. Et je situerais le début de cette apogée vers 1988. À vue de nez. L'injection en programmation directe on dirait...
Proverbe maseratiste : quand on entend le vent souffler, surveiller le compteur...
slide
4 cylindres
 
Messages: 437
Inscription: Ven 3 Mai 2013 15:22

Re: hors série Autoretro

Messagede William » Mar 25 Aoû 2015 09:29

Merci Maseramo d'avoir pris de ton temps et de ton énergie pour défendre nos voitures.


:Maze
Le moteur des uns fait le malheur des autres.
Quattroporte 5

Image
Avatar de l’utilisateur
William
V8
 
Messages: 1266
Inscription: Mer 9 Juil 2014 19:46
Localisation: Liège (Belgique)

Re: hors série Autoretro

Messagede spoutnik » Mar 25 Aoû 2015 09:56

William a écrit:Merci Maseramo d'avoir pris de ton temps et de ton énergie pour défendre nos voitures.


:Maze



+1 ;)
Ex: Super 5 GT Turbo
Ex: Porsche 944 L 1983
Ex: Porsche 944 Turbo 1987
Actu: Maserati 3200GT
Madame: Twingo RS GORDINI
Avatar de l’utilisateur
spoutnik
V6
 
Messages: 550
Inscription: Lun 1 Sep 2014 18:45

Re: hors série Autoretro

Messagede Will_Oldham » Mar 25 Aoû 2015 20:01

Grazie Maseramo :Maze :Maze :Maze
Maserati Ghibli II 2,8 GT - 1998 - Blu Nettuno
Avatar de l’utilisateur
Will_Oldham
4 cylindres
 
Messages: 409
Inscription: Lun 5 Aoû 2013 11:49
Localisation: Bordeaux

Re: hors série Autoretro

Messagede Ettore » Mer 26 Aoû 2015 16:18

Bonjour,
Merci Maseramo pour l'énergie et la passion à défendre ces magnifiques voitures injustement mal-aimées.
J'avais lu que la recherche de fiabilité n'était que la raison officielle des 400 modifications apportées par Ferrari sur les Quattroporte IV mais que la vraie raison était une volonté de diminution des coûts de production qui étaient très élevés. Ainsi de très nombreuses pièces sont les mêmes sur la V6 Evoluzione et la V8 Evoluzione, alors que sur les précédentes (non Evoluziones) elles étaient différentes. Les deux raisons ne sont pas forcément incompatibles, l'homogénéisation" n'empèche pas leur fiabilisation.
Ettore
Bicylindre
 
Messages: 124
Inscription: Ven 8 Nov 2013 13:10

Re: hors série Autoretro

Messagede Domi13 » Mer 26 Aoû 2015 17:33

Merci Maseramo de défendre l'honneur de Maserati et de de remettre les choses à leurs justes places.
Dominique
3200GTA
Image
Brake less and accelerate more.
J.M Fangio

Voiture de Madame: Fiat Barchetta
Avatar de l’utilisateur
Domi13
V8
 
Messages: 2164
Inscription: Dim 15 Mar 2015 15:51
Localisation: Marseille

Re: hors série Autoretro

Messagede Lee » Mer 26 Aoû 2015 21:21

Salut,
Merci pour ce rapport complet. Pour ce qui est de la fiabilité de la décennie 90's, je peux témoigner avec ma QPIV v6 2.0 qui affiche assez fièrement ses 204000kms sans réfection du bloc. ;)
Lee
Monocylindre
 
Messages: 92
Inscription: Dim 23 Mar 2014 23:44

Re: hors série Autoretro

Messagede raph » Mer 26 Aoû 2015 21:25

Merci Maseramo pour cette mise au point auprés d'Auto Retro.
Pour ma part, je n'achète plus de magazine. Les essais ne sont jamais neutres. Je possède tous les Sport auto traitant des Biturbo, on a l'impression qu'ils écrivent la même chose à chaque fois. Allant jusqu'a comparer même la finition de la Ghibli Cup à une voiture de l'Est... :roll: Cela laisse rêveur lorsqu'on compare la finition d'une Ghibli à celle d'une Porsche de la même époque qui manque cruellement de noblesse (TDB en plastique, sièges à damiers :o )

Sinon, on peut prendre la question à l'envers: si vous considérez les biturbo fiables, quelles voitures considérez vous non fiables ?


Moins fiable qu'une Biturbo?
Facile...VW caddy TDI et ses 3 turbos cassés ainsi que son volant moteur. Mercedes Vito et son moteur cassé aprés seulement 85 000 km, essentiellement d'autoroute (coulé une bielle) ainsi que divers pépins électriques.
Aprés 13 ans d'Alfa, 9 ans de Maserati et 2 de Range V8, je me suis retrouvé deux fois à pieds. Comme Fred j'ai eu le cas de la fourchette d'embrayage sur mon ex Si :evil: et un relais capricieux sur la Racing.
ça c'est mon expérience perso.


Ce qui est rigolo, c'est le jeu de patates chaudes: chaque partisan de sa marque/son modèle essai de convaincre que sa voiture va bien, mais que celle du copain est plus mauvaise. On le voit ici, et c'est la même chose chez Rover où certains tentent de faire croire que les chemises qui descendent sont rares, les ferraristes qu'ils peuvent tourner la clé sans appréhension et les alfatistes convaincus que St Corrosion va épargner leur voiture !


Je dois aimer vivre dangeureusement, je commule sous le toit de mon garage un V6 Biturbo et un V8 Rover 8-)

Raph
Maserati - Racing 1991
Avatar de l’utilisateur
raph
4 cylindres
 
Messages: 480
Inscription: Mar 31 Mai 2011 07:10
Localisation: sud 77

PrécédenteSuivante

Retourner vers News

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron